Header Critique : HELLRAISER 2 : LES ECORCHES

Critique du film et du DVD Zone 2
HELLRAISER II : LES ECORCHES 1988

HELLRAISER II : HELLBOUND 

Rares sont les suites réussies. HELLRAISER 2 se hisse sans problème au niveau de l'original. Démarrant à peu près au moment où s'était terminé le premier film, il nous permet d'en apprendre un peu plus sur les Cénobites, ces personnages dont l'existence est vouée à leur plaisir ultime : la souffrance et la douleur. Mais aussi de leur univers, un labyrinthe gigantesque où chacun y trouvera les pires tourments. Un véritable enfer où Kirsty viendra se perdre pour sauver l'âme de son père. Un voyage éprouvant pour elle et le spectateur. Encore que cet univers abominable ne soit pas dénué d'un certain charme. Tout comme les Cénobites, personnages horribles qui recèlent un étonnant charisme. HELLRAISER et HELLRAISER 2 développe donc un univers très particulier tout en créant une franchise qui n'aura pas forcément la même intelligence. Sur les cinq films, les deux premiers sont les plus intéressants. HELLRAISER III : HELL ON EARTH et HELLRAISER : BLOODLINE (voir notre test) ne sont pas des mauvais films toutefois ils n'ont pas su apporter des éléments originaux et se placer dans la continuité de l'oeuvre. En ce qui concerne le cinquième opus (HELLRAISER : INFERNO), ne l'ayant pas vu, il m'est difficile d'en parler.

HELLRAISER 2 a connu quelques démêlés aux Etats-Unis avec la censure. Ou tout du moins leur système assez particulier de censure. Là-bas, personne ne vous oblige à couper le film mais vous risquez d'obtenir une interdiction aux moins de 18 ans ou une classification X qui mènera le film vers une ornière financière. Généralement, les producteurs et réalisateurs arrivent à un accord en opérant des coupes pour obtenir une classification plus légère. C'est un peu ce qu'il s'est passé avec HELLRAISER 2. La version qui fut projetée sur les écrans français était elle-même une version très allégée. De ce fait, il n'existe pas de doublage de la version longue. C'est pourquoi TF1 ne propose que le montage français du film et rien d'autre. On ne peut être que déçu par le fait de ne pouvoir découvrir tout ce qui a pu être retiré avant l'exploitation française. Bien entendu, la version longue du film est parue aux Etats-Unis en Laserdisc depuis pas mal de temps. Tout comme les deux DVD édités par Anchor Bay présentent le montage intégral du film. Faut-il attendre une version intégrale en France plutôt que se jeter sur l'édition TF1 ? Il ne faut pas rêver, il y a très peu de chances pour que HELLRAISER 2 ressorte dans sa version intégrale dans notre pays avant longtemps. Personne ne risque de mettre la main à la poche pour réaliser une telle édition surtout que les droits du film appartiennent à TF1. Une impasse qui mènera tous les anglophobes à préférer la version française ou un sous-titrage. Il aurait pourtant été possible de placer les deux montages du film sur un même disque à la manière de KING KONG. Nous n'en sommes pas là surtout que le montage de la version longue doit avoir un prix qui est sûrement incompatible avec les éditions de TF1.

Que peut-il bien manquer dans le montage français ? Tout d'abord une introduction avant le générique. Bien que d'après mes souvenirs, celle-ci apparaissait dans la version diffusée en salles. Elle présente succinctement ce qui s'est déroulé dans le premier film. Il manque ensuite quelques plans lors de la création de Pinhead où une épingle supplémentaire est enfichée dans son crâne par un marteau. L'une des plus grosses coupes survient dans le montage de la résurrection de Julia. Channard donne un rasoir au fêlé sur le matelas. Dans la version française, on imagine ce qu'il peut en faire. Alors que dans la version longue, rien ne nous est épargné. Il en résulte l'une des séquences les plus dures qui soient. Lorsque Channard est enfermé dans un coffre, quelques plans supplémentaires viennent émailler de manière sanglante le début de sa transformation. Le même docteur opère ensuite l'un de ses patients de manière plus explicite dans l'hôpital (l'un de ses couteaux se plante dans son front puis une main tombe sur le sol…). Pour finir, quelques plans saignants disparaissent au moment où Pinhead est éliminé par Channard. En réalité, ce n'est pas terminé puisqu'il existe une autre scène qui n'est apparue qu'à partir de l'édition en Laserdisc il y a quelques années. Pendant sa découverte des enfers et juste avant que Kirsty ne rencontre les Cénobites, elle débarque dans son ancienne maison où trônent des photos de famille avant que du sang se mette à couler des murs accompagnés d'une poignée de cafards. Une séquence qui amène une idée intéressante puisque Kirsty prend la photo de sa mère avant de s'apercevoir que celle-ci est remplacée par l'image de Julia. Nous reviendrons sûrement en détail sur cela dans un test du coffret américain de HELLRAISER.

Il est dommage de s'apercevoir que la collection de films fantastiques de TF1 Vidéo ne soit pas traitée avec un plus grand respect au niveau de la qualité technique. Il est certain que les personnes qui font le travail partent d'un bon sentiment. C'est à dire qu'ils font le maximum pour obtenir une bonne image. Seulement les moyens employés ne sont pas forcément les bons. Comme pour la plupart des autres titres de la collection, HELLRAISER 2 propose une image d'une incroyable netteté. Ce qui se fait au détriment de la photographie d'origine. Les couleurs ne sont pas restituées telles qu'elles devraient l'être. L'image étant bien trop claire, le contraste des couleurs est dès lors fort atténué. Première touchée, la couleur rouge qui est importante ici pour retranscrire les fameux "écorchés" du titre. A la place d'un sang rouge vif et dégoûtant, on obtient une sorte de gelée de groseille qui enlève l'aspect franchement horrible des images. Le disque américain délivre une image plus proche d'un rendu cinéma que vidéo. Autre point gênant, la compression ne fait pas dans la finesse. Les arrières plans sont souvent figés donnant une impression peu naturelle. Le résultat technique au niveau de l'image est tout de même supérieur à celui de la première édition américaine du film (voir notre test).

Version française
Version américaine

La bande-son anglaise est en stéréo surround à l'origine. Malgré l'indication de la jaquette, il est possible de décoder cette bande sonore avec un ampli Pro Logic. Le résultat est pourtant un peu étouffé. Après comparaison avec les deux disques américains (l'ancienne version et la nouvelle), ces dernières ont une précision plus accrue que ce soit dans les ambiances, la puissance ou les effets arrières. La version française semble être en Mono.

En bonus, le DVD français présente la bande-annonce originale et une présentation des Cénobites dans les quatre premiers films. La jaquette indique le cinquième film pour cette présentation mais il n'en est rien ! Cette présentation est une succession de textes (sur laquelle vous n'avez pas le contrôle) assortie, en bas de l'écran, de toutes petites photos. Des filmographies viennent s'ajouter à tout cela et un florilège de bandes-annonces de films édités par l'éditeur.

Pas mal de problèmes dans cette édition française de HELLRAISER 2. Mais encore une fois, il est dommage d'avoir à dire que vous n'avez pas vraiment le choix. Si vous comprenez l'anglais, il vous sera toujours possible de faire l'acquisition du magnifique DVD (voire du coffret) de Anchor Bay. Dans le cas contraire, il faudra vous contenter de cette version qui sera la seule, pour le moment, à proposer un doublage et un sous-titrage français.

Rédacteur : Christophe Lemonnier
Photo Christophe Lemonnier
Ancien journaliste professionnel dans le domaine de la presse spécialisée où il a oeuvré durant plus de 15 ans sous le pseudonyme "Arioch", il est cofondateur de DeVilDead, site d'information monté en l’an 2000. Faute de temps, en 2014, il a été obligé de s'éloigner du site pour n'y collaborer, à présent, que de manière très sporadique. Et, incognito, il a signé de nombreuses chroniques sous le pseudonyme de Antoine Rigaud ici-même.
51 ans
10023 news
562 critiques Film & Vidéo
4 critiques Livres
On aime
L'ambiance
En apprendre plus sur Pinhead et sa bande.
On n'aime pas
Image ne respectant pas la photographie d'origine
Compression pas au top
Version allégée du film
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
6,50
12 votes
Ma note : -
Autres critiques
L'édition vidéo
HELLBOUND : HELLRAISER II DVD Zone 2 (France)
Editeur
Support
DVD (Simple couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h28
Image
1.78 (16/9)
Audio
English Dolby Digital Stéréo Surround
Francais Dolby Digital Mono
Sous-titrage
  • Français
  • Supplements
    • La galerie des Cénobites
      (Texte et photos à propos de Hellraiser 1 à 4)
      • Bandes-annonces
      • Hellraiser 2
      • Le dentiste
      • Le fantome de l'opera
      • The prophecy
      • House
      • House 2
      • Hellraiser
      • Freddy sort de la nuit
      • Biographies/Filmographies
      • Clive Barker
      • Doug Bradley
      • Clare Higgins
      • Tony Randel
      • Ashley Laurence
    Menus
    Menu 1 : HELLRAISER 2 : LES ECORCHES
    Autres éditions vidéo