CRITIQUE : THE INVISIBLE MAN APPEARS

29 août 2021 
CRITIQUE : THE INVISIBLE MAN APPEARS

En 1944, la maison de production Universal a déjà largement essoré son homme invisible. Cinq ans plus tard, au Japon, la Daiei décide de dévoiler à son tour sa propre version du livre de H.G. Wells. Si vous ne connaissez pas TÔMEI NINGEN ARAWARU, plus connu sous le titre anglais de THE INVISIBLE MAN APPEARS, cela tombe bien, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur la bonne image ci-dessous pour lire notre chronique...

Rédacteur : Christophe Lemonnier
Photo Christophe Lemonnier
Ancien journaliste professionnel dans le domaine de la presse spécialisée où il a oeuvré durant plus de 15 ans sous le pseudonyme "Arioch", il est cofondateur de DeVilDead, site d'information monté en l’an 2000. Faute de temps, en 2014, il a été obligé de s'éloigner du site pour n'y collaborer, à présent, que de manière très sporadique. Et, incognito, il a signé de nombreuses chroniques sous le pseudonyme de Antoine Rigaud ici-même.
52 ans
10072 news
564 critiques Film & Vidéo
4 critiques Livres
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire