ATOMIC ED A BESOIN DE VOUS

21 juin 2016 
ATOMIC ED A BESOIN DE VOUS

Il y a de cela quelques années, nous avions consacré un dossier à GAME OF THE DEAD (voir ici), un court-métrage délirant et bien foutu mis en boite par Nicolas Hugon. En 2012, le bonhomme a également co-réalisé SEUL A SEUL, un court-métrage étonnant dans lequel Gabriel vit une traversée du désert pour le moins surprenante et psychédélique... Réjouissons-nous donc car le cinéaste français se lance aujourd'hui dans l'aventure d'un nouveau film à forte connotation fantastique ! ATOMIC ED mettra donc en scène Ed, un jeune homme confronté aux méfaits d'un tueur en série. Bricoleur et inventif, il décide alors de prendre le choses en main et de ramener l'ordre avec une arme pour le moins originale !

Fort d'une équipe motivée et dotée d'une certaine expérience cinématographique et / ou théâtrale, cet ATOMIC ED particulièrement prometteur est d'ores et déjà dans les Starting Blocks. Pour prendre son envol, il ne lui manque en réalité que peu de chose : 9000 euros. Une broutille. A peine lancé, l'appel au financement Ulule a déjà permis de rapporter presque 20% de la somme ! Profitez donc de l'occasion qui vous est donnée et participez à hauteur de vos moyens. L'équipe n'étant pas pingre, elle vous propose en échange différentes contreparties exclusives allant du DVD au T-Shirt, en passant par l'affiche dédicacée ou la projection en avant-première dans une salle de la région parisienne !

Vous êtes sceptique ? Vous pensez que le cinéma fantastique n'a rien sous le coude ? Prenez quelques minutes, suivez ce lien, (https://fr.ulule.com/atomic-ed/, et allez découvrir plus d'information sur cet ATOMIC ED en devenir.

Au passage, on vous met à disposition quelques images exclusives et un Teaser vidéo au look vintage ci-dessous...

Rédacteur : Xavier Desbarats
Photo Xavier Desbarats
Biberonné au cinéma d'action des années 80, traumatisé par les dents du jeune Spielberg et nourri en chemin par une horde de Kickboxers et de Geishas, Xavier Desbarats ne pourra que porter les stigmates d'une jeunesse dédiée au cinéma de divertissement. Pour lui, la puberté n'aura été qu'une occasion de rendre hommage à la pilosité de Chuck Norris. Aussi, ne soyons pas surpris si le bougre consacre depuis 2006 ses chroniques DeViDeadiennes à des métrages Bis de tous horizons, des animaux morfales ou des nanas dévêtues armées de katanas. Pardonnez-lui, il sait très bien ce qu'il fait...
45 ans
24 news
241 critiques Film & Vidéo
5 critiques Livres
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire