CRITIQUE : TERROR TRAIN - LE MONSTRE DU TRAIN

21 janvier 2020 
CRITIQUE : TERROR TRAIN - LE MONSTRE DU TRAIN

LE MONSTRE DU TRAIN de Roger Spottiswoode fit partie des premiers slashers à déferler sur les écrans de cinéma mondiaux peu après l'énorme succès (sur la longueur) d'HALLOWEEN, LA NUIT DES MASQUES. On y retrouve d'ailleurs en tête de distribution une toute pimpante et combative Jamie Lee Curtis, prise au piège d'un train filant à travers la nuit avec un tueur masqué à son bord. Un rôle qui scella encore un peu plus son statut officiel de "Scream Queen" numéro 1 !

Le film a connu nombre d'éditions DVD et Blu ray à travers le monde, mais il s'agit de la première fois qu'une société française le sort en HD (et avec aussi le DVD). Rimini Editions, poursuivant son très intéressant travail d'exhumation de films de genre des années 70/80, lance donc un combo DVD/Blu Ray reprenant le titre anglais original pour l'occasion : TERROR TRAIN - LE MONSTRE DU TRAIN.

L'éditeur nous ayant fait parvenir le Blu ray, nous vous offrons donc une visite guidée en règle du train, du film, de ses enjeux et de cette édition, en cliquant sur l'image ci-dessous : 

Critiques
Rédacteur : Francis Barbier
Photo Francis Barbier
Dévoreur de scènes scandinaves et nordiques - sanguinolentes ou pas -, dégustateur de bisseries italiennes finement ciselées ou grossièrement lâchées sur pellicule, amateur de films en formats larges et 70mm en tous genres, avec une louche d'horreur sociale britannique, une lampée d'Albert Pyun (avant 2000), une fourchettée de Lamberto Bava (forever) et un soupçon de David DeCoteau (quand il se bouge). Sans reprendre des plats concoctés par William Friedkin pour ne pas risquer l'indigestion.
52 ans
1233 news
392 critiques Film & Vidéo
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire