THE HOLE FAIT SON TROU EN HD

16 décembre 2019 
THE HOLE FAIT SON TROU EN HD

Souvenez-vous, en 2001, un thriller britannique malin faisait sa petite impression à sa sortie : THE HOLE, réalisé par Nick Hamm (auteur plus tard de GODSEND), voyant plusieurs adolescents rebelles se diriger dans un puits au fond d'un bois, visiblement un ancien bunker de la IIe guerre mondiale. Après la fête, la fumette, l'alcool et le reste... vient le temps du doute et des terreurs nocturnes : quelque chose serait en train de les surveiller?

Le film réunissait de jeunes talents comme Thora Birch (DARK CORNERSTRAIN), Desmond Harrington (LE VAISSEAU DE L'ANGOISSEDETOUR MORTEL), une toute jeune Keira Knightley (LES PIRATES DES CARAIBES : LA MALEDICTION DU BLACK PEARL et ses suites, NEVER LET ME GO), Steven Waddington (THE HUNTERS) mais aussi Embeth Davidtz (L'ARMEE DES TENEBRESLA LISTE DE SCHINDLER).

Sorti très adroitement le 20 juin 2001 en France, il avait profité idéalement de la Fête du Cinéma et totalisé quelques 393 389 entrées et un joli bouche à oreilles.

Ce film produit par Pathé était sorti dans un Blu Ray double programme US (avec VENOM) chez Echo Bridge en Novembre 2012, mais dans un mauvais format recadré 1.78:1. Et c'est du côté de l'Italie qu'a lieu une édition européenne sortant chez Cecchi Gori dès le 17 décembre 2019. Au format correct 2.35:1, d'une durée de 102mn (et 98 pour le DVD), avec deux pistes audio anglaise DTS HD MA 5.1 et italienne DTS HD MA 2.0 et des sous-titres anglais. Pas de bonus annoncés.

Visuel italien, US, critique du DVD sur le site datant de quelques années, déjà... et film annonce :

Jaquettes
Jaquette : THE HOLE
Jaquette : VENOM
Critiques
Rédacteur : Francis Barbier
Photo Francis Barbier
Dévoreur de scènes scandinaves et nordiques - sanguinolentes ou pas -, dégustateur de bisseries italiennes finement ciselées ou grossièrement lâchées sur pellicule, amateur de films en formats larges et 70mm en tous genres, avec une louche d'horreur sociale britannique, une lampée d'Albert Pyun (avant 2000), une fourchettée de Lamberto Bava (forever) et un soupçon de David DeCoteau (quand il se bouge). Sans reprendre des plats concoctés par William Friedkin pour ne pas risquer l'indigestion.
52 ans
1233 news
392 critiques Film & Vidéo
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire