NEWS SUIVANTES



 NEWS PRECEDENTES



 BOX OFFICE (18/06/02)
   
News de DeVilDead Team publiée dans [Cinéma]
le Mardi 18 Juin 2002

Sorti à grand renfort de publicité (ah l'effigie de 15 mètres de haut des Galeries Lafayette à Paris) et dans un circuit record pour un film américain (plus de 900 salles) SPIDERMAN n'a pas laissé indifférent. La presse généreuse lui a accordé des articles élogieux et de nombreuses couvertures, laissant le reste de l'actualité cinématographique exsangue. Le film de Sam Raimi se devait donc de battre des records et il l'a fait ! Son premier jour parisien est vertigineux : 110.204 spectateurs dans 53 salles, c'est un record pour un film étranger, mais le franchouillard TAXI 2 conserve son titre de champion toutes catégories avec ses 113.000 entrées.

Grâce à sa passionnante adaptation de la bande dessinée de Stan Lee, Sam Raimi s'offre son premier vrai succès en 19 ans de carrière. Pour mémoire, Raimi avait d'abord donné dans le film culte saignant avec EVIL DEAD dont la jolie réputation lui avait permis d'attirer 86.000 entrées sur Paris. Sa suite, très attendue, en juillet 1987 avait dépassé les 100.000 entrées. Entre temps, Raimi s'était essayé à la comédie délirante avec MORT SUR LE GRIL qui malgré sa sélection à Cannes avait essuyé un revers magistral en janvier 1986 (moins de 20.000 entrées sur la capitale). DARKMAN en 1990 fut la première incursion du cinéaste dans l'univers du comics. Ce film n'avait cependant guère passionné les Français tandis que les Américains lui accordaient un petit succès.
En 93, Sam Raimi tentera de revenir au cinéma fantastique, genre alors moribond, avec L'ARMEE DES TENEBRES, le troisième volet de sa trilogie EVIL DEAD. Sa sortie anachronique le condamne à l'échec sans appel (39.000 entrées).
En 95, il côtoie le star system pour la première fois de sa carrière à l'occasion du brillant western MORT OU VIF. Il entraîne Sharon Stone, alors encore méga star, dans son délire visuel. Le score au box office est respectable, sans plus (197.000 spectateurs grâce à la Fête du Cinéma).
En 99, Raimi donne dans le cinéma des frères Coen et nous offre le très apprécié UN PLAN SIMPLE. Un succès public très moyen autour des 60.000 entrées Paris. Une nouvelle carrière, plus académique, s'offre alors au cinéaste. Elle le conduira à diriger Costner plus has been que jamais dans le notoire POUR L'AMOUR DU JEU. Ce blockbuster est un méga bide que personne n'ira voir en France (13.000 amateurs de sports américains dont 7000 Parisiens en juin 2000). Sam va alors s'en retourner au film de genre avec un zeste de psychologie à la UN PLAN SIMPLE pour se faire pardonner et sort en 2001 le conventionnel INTUITIONS. Le résultat est à l'image du film. Très Moyen (41.000 entrées Paris).

L'affairement autour de SPIDERMAN ne doit pas nous faire oublier les nombreuses nouveautés qui ont bien du mal à se faire une place dans le cœur des cinéphiles. Parmi les quelques films fantastiques à l'affiche, on peut citer évidemment le toujours dynamique STAR WARS : EPISODE 2 qui plastronne autour de 4.8 millions d'entrées (faut dire qu'il n'a eu à subir aucune concurrence directe en 4 semaines). Les amateurs de science fiction ont pu également se délecter du manga METROPOLIS au démarrage solide dans un circuit pourtant restreint à 40 écrans nationaux (45.164 personnes ont goûté à sa vertigineuse animation). Les aficionados de surnaturel ont du bien rire face au nanar APPARITIONS. Après son désastreux échec aux USA, le film débarque en 4ème position du box office de la semaine avec 193.000 entrées France et 48.000 entrées Paris. Cela aurait pu être pire vu l'ampleur du désastre (affiche hideuse, bande annonce soporifique, bouche à oreille consternant, présence de Kevin Costner… ).

A côté de ces quelques films, signalons l'offensive du thriller avec pas moins de 4 sorties dans ce domaine le 5 juin dernier. C'est CALCULS MEURTRIERS, le dernier Barbet Schroeder, qui s'en sort le mieux. En première semaine, son film a attiré 70.000 Parisiens et 201.000 Français. Pas si mal vu la déconvenue de sa VIERGE DES TUEURS en septembre 2000 (103.000 entrées France au total). Malgré la présence de la très fade Sandra Bullock, le film a lamentablement échoué aux USA (où il a tout juste franchi la barre des 30M$).

Autre thriller, INFIDELE marque le retour du roi de la leçon de moral et de l'érotisme cheap, Adrian Lyne. Ce mauvais remake d'UNE FEMME INFIDELE de Chabrol débute sa carrière autour des 190.000 spectateurs France et 60.000 entrées Paris. Moyen. On notera que le film vient de dépasser les 50M$ aux USA.

FEU DE GLACE est sorti sur notre territoire avec une bien triste réputation. Pas étonnant de le voir peiner à dépasser les 40.000 entrées sur l'ensemble du territoire. Des débuts bien calamiteux pour le premier film américain du cinéaste chinois Chain Kaige. Ce dernier semble avoir perdu son âme en s'exilant à l'Ouest, son FEU DE GLACE est un vrai film raté et presque un navet.

Dernier thriller a avoir tenté sa chance le 5 juin, LA SIXIEME VICTIME était une bonne surprise en provenance de Corée. Très proche du cinéma américain dont il utilise certains stéréotypes, ce polar a su aussi imposer son style asiatique (en l'occurrence une certaine lenteur et un gore extrême). Malheureusement trop peu de monde auront vu ce film (13.000 curieux en France dont moitié moins à Paris), résultat le film a été quasiment retiré de l'affiche en deuxième semaine. Injuste.

Pour finir, jetons un coup d'œil sur les derniers résultats américains. Les blockbusters se succèdent au sommet et cette semaine c'est SCOOBY DOO qui prend la première place avec 56M$ dans 3.447 cinémas. C'est énorme pour cette adaptation de la célèbre série animée que nous découvrirons le 5 juillet. Le chien en images de synthèse fait le double de BOURNE IDENTITY avec Matt Damon et plus du triple de THE WINDTALKERS le film de guerre de John Woo avec Nicolas Cage qui semble bien partie pour être l'un des plus gros échecs de l'été. Enfin le dernier poulain des studios Dreamworks, SPIRIT: STALLION OF THE CIMARRON se maintient en 5ème semaine et permet à l'étalon de galoper vers les 65M$ tandis que le thriller glacial INSOMNIA s'est bien vite essoufflé à 60M$ en 4 semaines.

Frédéric Mignard aka Zecreep

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com