DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 OJOS DE JULIA, LOS

 Autres titres

 YEUX DE JULIA, LES
 JULIA'S EYES

 Année

 2010

 Nationalité

 Espagne

 Réalisation

 Guillem Morales

 Scénario

 Guillem Morales
 Oriol Paulo

 Musique

 Fernando Velzquez

 Acteurs

 Beln Rueda
 Llus Homar
 Pablo Derqui

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Blu-Ray (Double Couche)

Durée

112 minutes

Format Image

Format Sonore

Spanish

Francais

Sous-titrages

English
Francais
Spanish
Portuguese

 

 SUPPLEMENTS

 •Making-of

 

 ON AIME

• Un thriller horrifique bien ficelé
• Réalisation classique et donc classe !

 ON N'AIME PAS

• ...

 VIDEOS

 Bande-annonce

 

 POSTERS

 
 LES YEUX DE JULIA

 LOS OJOS DE JULIA

Après le suicide de sa sœur jumelle, devenue aveugle, Julia se pose des questions et commence à enquêter sur ce qui a pu entraîner un tel geste. Petit à petit le mystère s'épaissit alors que Julia commence à perdre la vue, frappée du même mal que sa sœur...

Photo : YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA)

Pour son second long métrage, Guillem Morales s'associe de nouveau avec la même équipe de production, Rodar y Rodar Cine y Television. Et, comme pour son précédent film, le cinéaste espagnol va proposer un nouveau thriller horrifique. Toutefois, entre EL HABITANTE INCIERTO et LES YEUX DE JULIA, la maison de production a récolté pas mal de Prix avec L'ORPHELINAT. Fort logiquement, Rodar y Rodar Cine y Television fait donc le choix de réutiliser certains des intervenants ayant participé au film de Juan Antonio Bayona. Ainsi, le compositeur Fernando Velazquez assure la musique alors que l'on fait de nouveau appel au directeur de la photo Oscar Faura. Toutefois, à l'écran, le choix le plus visible est de donner le rôle principal à la comédienne Belen Rueda, ici parfaite ! Enfin, la production demande, comme pour L'ORPHELINAT, à Guillermo Del Toro d'assurer un rôle de producteur en venant donner son point de vue sur le film en gestation. La participation du cinéaste mexicain est aussi, au passage, un bon moyen de placer un nom connu, d'un point de vue international, sur l'affiche des YEUX DE JULIA. Mais plus que de réitérer simplement le succès de L'ORPHELINAT, l'équipe va surtout travailler un film plutôt différent même s'il en conserve quelques caractéristiques. Et en premier lieu, LES YEUX DE JULIA adopte une mise en scène prenant ses racines dans un cinéma classique. Une bonne manière de prouver qu'il ne suffit pas d'être un jeune fou hystérique de la caméra pour accoucher d'un métrage contemporain. Bilan, nous avons avec ce thriller un film rudement efficace et marchant sur les traces d'une épouvante pour un public adulte !

Photo : YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA)

Pour un second long métrage, LES YEUX DE JULIA fait preuve d'une maturité assez surprenante et va puiser ses sources dans un cinéma très éloigné des modes actuelles. Le film de Guillem Morales s'inspire ainsi du SEULE DANS LA NUIT de Terence Young tout en élargissant son intrigue. La partie où l'héroïne est réellement atteinte de cécité ne prend en fait qu'une petite portion du métrage. Le récit va d'ailleurs s'intéresser à la bascule, de l'état de voyant à celui de non-voyant pour son personnage principal. Sont ajoutés plusieurs dimensions supplémentaires au suspense généré par le récit, le cinéaste essayant de tirer parti au maximum des possibilités de son sujet. L'héroïne est ainsi confrontée à des problèmes de vision, au fait que sa sœur jumelle soit devenue aveugle, avant qu'elle-même ne soit confrontée à l'éventuelle perte de sa vue. Le cinéaste place son personnage voyant qui devient espion d'une conversation entre aveugles. Retourne ensuite la situation pour supprimer la vision de l'héroïne et la confronter à des personnes valides et donc ayant l'ascendant sur elle. La plupart des pistes sont ainsi exploitées et ce dans un scénario plutôt fluide et naturel.

Photo : YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA)

Seul bémol, le cinéaste place dans son film une fausse bonne idée. Un parti pris surprenant mais qui ne fonctionne pas totalement. En effet, il décide de supprimer une partie des informations concernant certains personnages à l'écran. Pour se faire, durant un long moment dans le film, les visages sont placés hors champs. Cela aurait pu créer un suspense si la plupart d'entre eux n'étaient pas connus ou aisément identifiables grâce aux dialogues. Le choix du cinéaste de faire perdre ses repères aux spectateurs n'est donc pas une réussite car passées les premières minutes où ce concept semble étrange, cela va hélas pointer assez rapidement le doigt vers un coupable potentiel. Mais cette astuce de mise en scène n'est pas vraiment un défaut et ne freine en rien les séquences de suspense et de tension qui auraient pourtant pu s'en passer aisément.

Photo : YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA)

Si évidemment, on pense à SEULE DANS LA NUIT, le film de Guillem Morales s'oriente aussi vers le thriller inquiétant et horrifique. Tueur à l'identité inconnue et fausses pistes sont autant d'éléments qui font penser au giallo. Dernièrement, beaucoup de cinéastes tendent vers ce genre cinématographique transalpin mais LES YEUX DE JULIA lorgne aussi vers un certain Alfred Hitchcock, maître du suspense au cinéma. Sans porter clairement ses influences à longueur d'interview, Guillem Morales cisèle une vraie mécanique où l'on alterne entre scène de trouille, mystère étrange et pur moment de tension. Un vrai régal qui se paie même le luxe d'imposer une fin particulièrement noire mais non dénuée de poésie et d'émotion !

Photo : YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA)

Universal sort LES YEUX DE JULIA en vidéo et il est possible d'opter pour une édition en haute définition. Le Blu-ray permet, de cette manière, de voir le film avec un transfert 1080p/24 de grande qualité. Néanmoins, si la définition est plutôt précise, on notera de curieux effets de solarisation, particulièrement lors des séquences à dominantes sombres. Difficile de savoir si ce phénomène est du à un traitement du film en post-production, particulièrement sur les effets appliqués à la vision de l'héroïne, ou bien s'il s'agit d'une anicroche du Blu-ray. On aurait tendance à pencher pour la première hypothèse tant l'image se montre exemplaire en dehors de ces effets. Pas de défaut en revanche sur la piste originale en langue espagnole. Proposée en DTS HD Master Audio sur cinq canaux, et un pour le grave, la bande sonore se montre tour à tour douce et agressive venant apporter un plus non négligeable à l'expérience du film. Le doublage français, honnête, n'est proposé qu'en DTS 5.1. Evidemment, des sous-titrages, dont le français, permettent de suivre le film dans sa version originale si l'on ne comprend pas la langue espagnole.

Photo : YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA)

Bizarrement, le disque ne contient qu'un seul et unique supplément. Il s'agit d'un making-of qui, comme souvent avec les films récents, a été produit en parallèle du métrage. Du coup, il ne faut pas s'attendre à y apprendre grand chose même si la plupart des intervenants sont convoqués à l'image pour des interviews. Le réalisateur, les comédiens ou encore Guillermo Del Toro nous présentent donc LES YEUX DE JULIA plus qu'il ne décortique réellement sa création. Comme toujours avec ce type de Featurette, la vision n'est pas désagréable mais faut-il y voir un vrai « supplément » ou un bien un simple « bonus » ? Deux termes qui semblent définir la même chose mais qui n'ont en réalité pas la même valeur !

Antoine Rigaud

MENUS

YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA) - Menu DVD YEUX DE JULIA, LES (LOS OJOS DE JULIA) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Thriller

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com