Header Critique : HALLOWEEN : RESURRECTION

Critique du film et du DVD Zone 2
HALLOWEEN : RESURRECTION 2002

 

Pour une émission diffusée sur internet, une bande de jeunes équipés de caméras doivent enquêter dans la maison d'enfance de Michael Myers pour essayer d'élucider le mystère de ce qui engendra un tueur en série de légende…

Après sept films, dont six mettant en scène Michael Myers, la série des HALLOWEEN n'est-elle pas en train de tourner en rond ? Car, passés les trois premiers films, il faut bien dire que la série n'avait rien de bien excitant avec le développement d'un nouvel entêtement familial et meurtrier de Michael (HALLOWEEN 4, HALLOWEEN 5 et HALLOWEEN 6). La série s'enfonce donc dans une recette immuable où reviennent le tueur et son poursuivant (Donal Pleasence). La seule motivation des producteurs n'est ainsi pas de chambouler la série mais seulement de ramasser quelques dollars de plus en capitalisant sur le succès de LA NUIT DES MASQUES. La série reprend du poil de la bête avec le retour de Jamie Lee Curtis dans HALLOWEEN : 20 ANS APRES qui se voulait une suite logique aux origines des deux premiers films. A l'issue de ce nouvel affrontement, Michael Myers était refroidi pour de bon… Enfin ?

HALLOWEEN : 20 ANS APRES rapporte une coquette somme au box-office ce qui confirme une fois de plus que la silhouette du tueur au masque blafard fait toujours recette. D'où l'idée des producteurs habituels de la série de remettre le couvert pour un huitième film. La réalisation est confiée à Rick Rosenthal qui aura signé son tout premier long métrage avec HALLOWEEN II sur lequel la collaboration avec John Carpenter ne fut pas des plus heureuses. Outre la mise en scène de la première suite de LA NUIT DES MASQUES, Rick Rosenthal ajoute à son actif l'excellent BAD BOYS et quelques métrages avant de passer quelque peu inaperçu en travaillant sur un grand nombre de séries télévisées.

La durée de HALLOWEEN : RESURRECTION est plutôt courte. Pourtant, la séquence qui ouvre le film dure une bonne quinzaine de minutes alors qu'elle n'a pas de véritable lien avec la suite du métrage. Un quart d'heure se déroulant dans un asile psychiatrique où est internée Laurie Strode (Jamie Lee Curtis) qui attend le retour de Michael Myers. Une façon d'expliquer comment le tueur s'en est sorti à la fin de HALLOWEEN : 20 ANS APRES mais aussi de clore définitivement la relation Laurie Strode / Michael Myers.

Reste donc à peine un peu plus d'une heure pour développer la véritable histoire de HALLOWEEN : RESURRECTION. Pour épicer la recette habituelle, le concept est d'enfermer quelques jeunes dans la maison de Michael alors que chacun d'eux est filmé en permanence soit par des caméras installées dans la maison soit par celles qu'ils portent eux-mêmes. La série des HALLOWEEN s'empare donc de la télé réalité sauce internet. Deux moyens de donner un coup de jeune à la franchise. Au passage, la plupart des acteurs portent de véritables caméras sur l'oreille et filment donc en permanence. Ces vidéos seront utilisées ensuite pour le montage final du film tourné avec une caméra traditionnelle. Une technique qui essaye avec plus ou moins de bonheur de donner un rythme hystérique à certaines séquences. A l'arrivée, on ne peut s'empêcher de penser au PROJET BLAIR WITCH surtout lorsque l'héroïne principale terrifiée s'adresse à la caméra !

HALLOWEEN : RESURRECTION contient son lot de bonnes idées et quelques séquences sont très réussies. A commencer par la séquence avec Jamie Lee Curtis ou lorsque les courses poursuites à travers la maison s'engagent. Entre les deux, le résultat est déjà bien moins glorieux et s'apparente plus à un slasher conventionnel comme on en faisait à la chaîne dans les années 80 et ce ne sont pas les nouvelles technologies qui y changent grand chose. Autre bonne idée, l'idée de Michael Myers confronté à son double n'est que le prétexte d'une scène pseudo comique. Dans le genre jeu des apparences, avec une idée similaire, David DeCoteau faisait mieux avec le pourtant peu renversant FINAL SCREAM !

Le transfert est d'un très bon niveau même si par instants la compression fait des siennes. Pour accompagner l'image, il est possible de voir le film avec des pistes en Dolby Digital 5.1 ou DTS que ce soit en version originale ou pour le doublage français. Les bandes sonores sont, comme l'image, de très grande qualité et bourrées d'effets saisissants alors que le thème musical du film, quel que soit le numéro de celui-ci, donne toujours autant le frisson ! Avec une bonne installation multi-canaux, la vision de HALLOWEEN : RESURRECTION en sera largement améliorée tant la bande-son participe grandement au résultat final.

Trois fins alternatives sont disponibles sur le DVD. Elles sont toutes présentées avec un commentaire audio et il n'est donc pas possible de les visionner avec seulement leur propre bande-son. Quoi qu'il en soit, les trois ont été avantageusement remplacées par celle qui termine le film. Elle navigue ainsi de l'incongru (coup de hache dans la tête) au ridicule (Deckard sauve l'héroïne !). Plusieurs scènes coupées sont aussi de la partie mais elles n'apportent pas grand chose à ce qui se trouve dans le film. Soit il s'agit d'extension de séquences déjà existantes ou alors de très courts ajouts sans consistances.

Une première featurette nous parle des webcams que portaient les acteurs. C'est surtout l'aspect technique qui est intéressant car les différentes anecdotes sont déjà bien moins amusantes. A ce propos, ce qui a été tourné par les webcams en continu se retrouve dans le segment dédié à la comparaison entre le film et le story-board. Autre Featurette, la visite guidée du décor principal, c'est à dire la maison de Michael Myers reproduite en studio, permet de donner la parole à un pan de la construction d'un film généralement absent des suppléments. Enfin, plus traditionnelle, la Featurette promo nous permet de donner quelques anecdotes et de voir Jamie Lee Curtis en plein tournage.

Parmi les suppléments, il y a toutefois un absent de taille. A savoir le commentaire audio enregistré par le réalisateur Rick Rosenthal et le monteur Robert A. Ferretti qui était présent sur le DVD édité aux Etats-Unis. Nous ne soulèverons pas le débat de savoir si le film en vaut la peine mais ce commentaire audio aurait pu apporter des informations bien plus fournies que celles données dans les suppléments présents à l'intérieur des différentes featurettes.

HALLOWEEN : RESURRECTION est un simple slasher. Il souffre donc des qualités et surtout des défauts de ce genre né à la charnière des années 70/80. Le film de Rick Rosenthal aura surtout le mérite d'essayer de sortir Michael Myers de sa routine habituelle. Une louable intention qui ne fonctionne pas forcément puisqu'en dehors des apparats technologiques (webcams, internet…), cela ne change pas ! Cette nouvelle suite sera tout de même largement plus estimable que le quatrième ou le cinquième opus en attendant une nouvelle aventure de Michael Myers, couteau à la main, déjà annoncée !

Rédacteur : Christophe Lemonnier
Photo Christophe Lemonnier
Ancien journaliste professionnel dans le domaine de la presse spécialisée où il a oeuvré durant plus de 15 ans sous le pseudonyme "Arioch", il est cofondateur de DeVilDead, site d'information monté en l’an 2000. Faute de temps, en 2014, il a été obligé de s'éloigner du site pour n'y collaborer, à présent, que de manière très sporadique. Et, incognito, il a signé de nombreuses chroniques sous le pseudonyme de Antoine Rigaud ici-même.
52 ans
10125 news
565 critiques Film & Vidéo
4 critiques Livres
On aime
La séquence avec Jamie Lee Curtis
Bandes sonores saisissantes
On n'aime pas
Un Slasher un peu trop traditionnel
Manque le commentaire audio
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
4,38
8 votes
Ma note : -
L'édition vidéo
HALLOWEEN : RESURRECTION DVD Zone 2 (France)
Editeur
Support
DVD (Double couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h26
Image
2.35 (16/9)
Audio
English DTS 5.1
English Dolby Digital 5.1
Francais DTS 5.1
Francais Dolby Digital 5.1
Sous-titrage
  • Français
  • Supplements
      • Featurettes
      • A propos des Webcams (4mn10)
      • Visite guidée des décors (6mn50)
      • Sur le tournage avec Jamie Lee Curtis (4mn02)
      • Scènes coupées
      • En direct de la régie (0mn24)
      • Interviews des participants (3mn42)
      • Sara et Jenna sur le point d'abandonner (0mn24)
      • Arrivée de Michael devant la maison (0mn30)
      • L'album photo (1mn26)
      • Freddie demande pardon (0mn28)
      • Fins alternatives
      • Fin initiale avec Deckard (1mn)
      • Sorti des égouts (0mn44)
      • Hache en pleine tête (1mn20)
    • Bande-annonce
      • Comparaison film, story-board et rushes
      • La mort de Bill
      • La mort de Donna
      • Michael trouve Freddie et Sara
      • Attaque à la tronçonneuse
      • Sara sauvée par Freddie
    Menus
    Menu 1 : HALLOWEEN : RESURRECTION
    Autres éditions vidéo