Header Critique : EYE, THE (JIAN GUI)

Critique du film et du DVD Zone 0
EYE, THE 2002

JIAN GUI 
ATTENTION : Cette critique est très ancienne et est convertie de manière automatique ! Veuillez nous excuser s'il y a des problèmes d'affichage !


Mun (Angelica Lee) est totalement aveugle depuis l'âge de deux ans. 18 années plus tard, la chance lui est donnée de bénéficier d'une transplantation de cornée. L'opération se passe bien, et même si les débuts sont difficiles (supporter la lumière demande de la patience), ses yeux s'habituent peu à peu, et tout ce qui était flou au début commence à devenir bien tangible. Seulement Mun commence à se rendre compte que certaines choses restent floues. Il semble qu'elle puisse voir des choses que les autres ne peuvent pas voir...

Si la fin de ce résumé vous fait penser à un film américain récent mettant en scène un enfant capable de voir les morts, ce n'est pas réellement un hasard, mais nous y reviendrons. Ce film est la quatrième réalisation des frères Pang (Oxide et Danny). Originaires de thailande, ils ont notamment réalisé auparavant BANGKOK DANGEROUS, excellent polar mettant en scène un tueur à gages sourd et muet. Dans ce film, ils mettaient à contribution l'état de leur personnage pour en jouer cinématographiquement, en se permettant par exemple un passage bluffant quasiment sans son pendant une fusillade, à l'exception d'un bruit blanc.

On retrouve donc dans THE EYE la même volonté de prendre en compte l'infirmité du personnage principal pour développer une narration visuelle et sonore assez particulière, et le résultat est payant. Visuellement par exemple, toute la période pendant laquelle Mun (très bien jouée par Angelica Lee) retrouve partiellement la vue, permet aux réalisateurs de très belles trouvailles en utilisant le flou naturel de l'arrière plan notamment. Enfin, un travail vraiment important sur le son permet au spectateur de se mettre plus facilement dans la peau de cette aveugle, naturellement sensible aux bruits. L'idée est assez originale et le traitement est très réussi.



Du coup il est difficile de résister à la tension très présente dans le film. Pour en revenir à ce film américain précédemment cité, si vous aviez eu peur pendant la séquence sous la tente, eh bien préparez-vous, car THE EYE comporte plus de séquences de cet acabit, avec le même niveau de réussite. Même si le film reste assez sobre dans ses effets (sauf l'étonnante fin), il n'en reste pas moins que chaque utilisation d'effets spéciaux est judicieuse et bien faite. On retiendra même quelques trouvailles visuelles assez réussies, comme par exemple la vision que Mun a de son appartement après ses cauchemars.

Mais revenons un moment sur le film américain précédemment évoqué, car THE EYE s'en est pas mal inspiré (ceux qui se demandent encore de quel film on parle ici peuvent se rendre à la fin de cette critique pour la solution). Même si le scénario nous surprend souvent par son déroulement, la vision du film est souvent gênée par des reprises un peu trop évidentes du film américain. Au rayon des défauts, la prestation de Lawrence Chou est peu convaincante, d'autant plus qu'il fait particulièrement jeune pour incarner un personnage présenté comme un docteur spécialisé dans son domaine d'activités. Malgré tout, ce film est tout de même particulièrement réussi et vaut le coup d'oeil...

Concernant le DVD qui nous vient de Hong-Kong, on regrettera comme souvent que l'image ne soit pas excellente (non anamorphosée et compression légèrement défaillante par moments). On regrettera aussi des sous-titres anglais qui passent parfois trop vites (heureusement seulement pendant quelques passages). La bande-son nous réserve aussi une surprise avec la présence d'une seule piste 5.1 en DTS. Il n'y a pas de dolby digital et les personnes non équipées devront se rabattre sur le dolby surround proposé. C'est très dommage quand on entend le travail réalisé sur l'ambiance sonore. Sinon les suppléments sont inexistants, mais vu le prix du DVD, on ne s'en plaindra pas trop.

Rédacteur : Marc Hugon
2023 ans
18 critiques Film & Vidéo
On aime
La réalisation souvent inventive et très réussie
De bons moments bien flippants
Jolie introduction du DVD
On n'aime pas
Trop de ressemblances avec le sixième sens
Distribution inégale
Résumé beaucoup trop complet sur le DVD, A NE PAS LIRE
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
6,38
8 votes
Ma note : -
L'édition vidéo
JIAN GUI DVD Zone 0 (Chine-Hong Kong)
Editeur
Panorama
Support
DVD (Simple couche)
Origine
Chine-Hong Kong (Zone 0)
Date de Sortie
Durée
1h38
Image
1.78 (4/3)
Audio
Cantonese DTS 5.1
Cantonese Dolby Digital Stéréo Surround
Mandarin Dolby Digital Stéréo Surround
Sous-titrage
  • Chinois
  • Anglais
  • Supplements
      • Bandes annonces
      • Avalon
      • Blow
      • Nowhere to hide
    Menus
    Menu 1 : EYE, THE (JIAN GUI)
    Autres éditions vidéo