Header Critique : SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE, LE (THE SURVIVOR)

Critique du film et du DVD Zone 2
SURVIVANT D\'UN MONDE PARALLELE, LE 1981

THE SURVIVOR 
ATTENTION : Cette critique est très ancienne et est convertie de manière automatique ! Veuillez nous excuser s'il y a des problèmes d'affichage !


Une nuit, peu après avoir décollé, un avion s'écrase dans l'agglomération d'une grande ville. Tous les passagers meurent dans le crash. Seul le pilote de l'avion, Keller, s'en sort miraculeusement indemne, mises à part quelques égratignures. Légèrement amnésique (il n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé pendant le vol), il suit de très près l'enquête pour essayer de comprendre ce qui s'est passé. Ce n'est pourtant pas auprès des inspecteurs de police qu'il trouvera les meilleures pistes, mais auprès d'une femme ayant vu (ou plutôt pressenti) cette catastrophe.

Voilà un film qui nous vient d'Australie et qui s'est fait largement oublier du public depuis sa sortie au début des années 80. Pas franchement une bombe au box office et armé d'un casting surtout connu des cinéphiles. Ainsi en tête d'affiche, on retrouve Robert Powell acteur anglais dont les rôles les plus marquants, en dehors du SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE, sont plutôt dans le registre fantastique ! Il est ainsi un bien étrange guérisseur dans le sympathique HARLEQUIN en donnant la réplique à David Hemmings, futur réalisateur du SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE. Mais il fut surtout choisi pour être le messie du JESUS DE NAZARETH de Franco Zeffirelli. Face à lui, Jenny Agutter est quant à elle surtout connue de "nos services" pour ses apparitions remarquées dans L'AGE DE CRISTAL, LE LOUP-GAROU DE LONDRES ou DOMINIQUE. Enfin, entre les deux et pour un rôle très court, le nom de Joseph Cotten se trouve en gros sur la jaquette. Rien d'étonnant puisque l'acteur joue à plusieurs reprises pour Orson Wells, ne serait-ce que dans l'un des seconds rôles les plus importants de CITIZEN KANE, et devient un acteur marquant du Hollywood des années 50/60. Il tourne pour un peu tout le monde puisqu'on le retrouve aux côtés de Marilyn Monroe (NIAGARA) ou Vincent Price dans L'ABOMINABLE DR PHIBES. Plus amusant pour nous, sa carrière oscille de films sérieux au cinéma purement Bis, ce qui le met à l'affiche de productions aussi diverses que LE BARON VAMPIRE, LE CONTINENT DES HOMMES POISSONS ou LADY FRANKENSTEIN. Mais cela ne suffit pas, vous vous en doutez, pour que LE SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE soit un champion du Box Office.

Et pourtant le résultat est loin d'être honteux, et l'amateur de films fantastiques aurait tort de passer à côté. Nous sommes en effet en présence d'un des rares films adaptés de James Herbert, célèbre écrivain anglais spécialisé dans l'horreur et le fantastique. Attention, il ne faut pas s'attendre non plus à un film chargé en images fortes et en effets gores. En effet, David Ambrose (le scénariste) a tiré du livre original une histoire toute en ambiance que David Hemmings va mettre en scène avec beaucoup de soin. Ce dernier étant bien entendu le fameux acteur de BLOW UP ou LES FRISSONS DE L'ANGOISSE.


David Hemmings filme en cinémascope avec beaucoup de talent. Le film fourmille de plans très graphiques, bien que l'on devine facilement un budget assez faible. Chaque évènement de l'histoire (le crash, le passage dans un cimetière, la confrontation dans le hangar) lui permet de composer des images vraiment belles qui servent complètement l'ambiance assez particulière du film. De plus, Brian May (MAD MAX et MAD MAX 2 notamment), a travaillé sur une partition souvent à la limite de l'expérimentation qui ajoute beaucoup d'effets bienvenus. Son travail sur ce film est à recommander à tout mélomane.

L'interprétation est peut-être le point le plus faible du film. On adhère en effet assez difficilement à l'histoire. Il faut ajouter aussi que la version proposée ici n'est pas complète (il manquerait une dizaine de minutes), ce qui explique sûrement quelques ratés dans le déroulement de l'histoire (le pilote adhère assez mystérieusement à des thèses qu'il réfute pourtant quelques instants plus tôt par exemple). Il est d'ailleurs intéressant de noter que si vous choisissez la version française ou la version originale, la durée du film sur ce DVD est différente d'un peu moins de deux minutes. Mais à propos de la version intégrale, il semblerait que celle-ci ne soit pas sortie dans les salles françaises à l'époque. De plus, il faut savoir qu'elle n'est en tout cas disponible nulle part à l'heure actuelle, donc autant faire avec, d'autant plus que l'ambiance reste vraiment très intéressante.

Pour un DVD proposé avec un magazine (Mad Movies pour ne pas le citer), il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre. Même si les couleurs sont un peu brûlées (les contrastes sont parfois assez violents), la pellicule n'est pas en trop mauvais état, et la compression n'y change quasiment rien. Pour un film oublié de cette époque, le transfert (anamorphique) est donc très correct. La version française et la version originale nous sont de plus proposées, donc pas de quoi faire la fine bouche. Le DVD du SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE est donc une assez bonne affaire, même sans suppléments (si l'on excepte une page qui lui est consacrée dans le magazine). Vivement le prochain Mad, quoi !

Rédacteur : Marc Hugon
18 critiques Film & Vidéo
On aime
Ambiance très réussie
Bande son intrigante
On n'aime pas
Version incomplète
Acteurs peu expressifs
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
7,67
3 votes
Ma note : -
L'édition vidéo
THE SURVIVOR DVD Zone 2 (France)
Editeur
Mad Movies
Support
DVD (Double couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h23
Image
2.35 (16/9)
Audio
English Dolby Digital Mono
Francais Dolby Digital Mono
Sous-titrage
  • Français
  • Supplements
    • Aucun

    Menus
    Menu 1 : SURVIVANT D'UN MONDE PARALLELE, LE (THE SURVIVOR)
    Autres éditions vidéo