Header Critique : AUDITION

Critique du film et du DVD Zone 2
AUDITION 1999

 
ATTENTION : Cette critique est très ancienne et est convertie de manière automatique ! Veuillez nous excuser s'il y a des problèmes d'affichage !


Shigeharu Aoyama est veuf. Il élève son fils tout seul depuis maintenant quelques années. Il souffre bien évidemment de cette solitude, mais c'est grâce à son fils qu'il décide enfin d'essayer de remédier à cette situation. Seulement Aoyama ne veut pas se tromper. Il ne veut pas d'aventures sans suite ne menant à rien. Il cherche une nouvelle femme, tout simplement (!). Il s'en confie à un ami qui lui propose une méthode assez particulière pour trouver l'âme soeur : organiser une audition. Comme il est producteur, il monte un projet voué à l'échec, mais cible son annonce selon les voeux de Shigeharu. C'est ainsi qu'il va rencontrer Asami, pour le pire et... pour le pire.

Nous avons déjà eu l'occasion de parler de Takashi Miike ici (lire nos critiques de ICHI THE KILLER et THE HAPPINESS OF THE KATAKURIS, mais aussi AUDITION, déjà critiqué lors de sa sortie en angleterre). Nous sommes ici en présence de son premier film sorti sur nos écrans, film qui l'a révélé à un plus grand public que les festivaliers. Nous rappellerons juste que ce réalisateur, s'il ne fait pas l'unanimité (certains crient au génie quand d'autres le boudent ouvertement), est sûrement le réalisateur le plus prolifique au monde (4 à 5 films par an en moyenne). Il est aussi réputé pour réaliser des films assez violents pour commencer à vider les salles avant la fin de la projection.

Il adapte ici un livre écrit par Ryu Murakami, auteur japonais à succès qui n'a pas pour habitude de faire dans l'optimisme et la joie de vivre. On notera d'ailleurs qu'il est le réalisateur entre autres de TOKYO DECADENCE, projeté en France dans quelques salles. On n'est donc pas tellement étonné par le choix de Takashi Miike, qui parle d'ailleurs de son admiration pour cet écrivain dans l'interview qui lui est consacrée. Mais revenons au film.

Contrairement à ce qu'on pourrait attendre de Takashi Miike, AUDITION est tout d'abord un film très romantique. Il s'ouvre sur la mort de la femme du personnage principal (joué superbement par Ryo Ishibashi, vu dans quelques films de Takeshi Kitano). On retrouve ensuite ce personnage,alors qu'il décide de se remarier, ce qui va l'amener à participer à cette fameuse audition. Toute cette partie du film est traitée très sobrement. Composée quasi-exclusivement de plans fixes, on n'y trouve aucune des exubérances de montage ou de plans habituels chez Takashi Miike. Pour un peu, on se croirait dans un univers de Takeshi Kitano (comme dans HANA-BI par exemple).


Ce n'est pas du tout pour nous déplaire, car ça permet d'installer une très belle ambiance et de bien s'identifier à ce personnage principal assez sympathique bien que pas très dégourdi dans les affaires de coeur. C'est seulement avec l'apparition de Asami (étonnante Eihi Shiina), que des éléments étranges commenceront à faire leur apparition, jusqu'au final, d'autant plus fort que l'on se sera identifié au personnage (Lord Taki a très bien traité cette partie dans sa critique, nous n'y reviendrons donc pas ici).

Rédacteur : Marc Hugon
18 critiques Film & Vidéo
On aime
Vide
On n'aime pas
Vide
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
7,13
8 votes
Ma note : -
Autres critiques
L'édition vidéo
ODISHON DVD Zone 2 (France)
Editeur
Support
DVD (Double couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h51
Image
1.85 (16/9)
Audio
Japanese Dolby Digital Stéréo Surround
Francais Dolby Digital Stéréo Surround
Sous-titrage
  • Français
  • Supplements
    • Format disque :
      Double Couche

      Format Image :

      Format sonore :
      Japonais : 
      Français : 

      Les bandes-son codées sur deux canaux sont en surround et il est possible de les décoder en

      Sous-titrages :
      Français
      (imposé sur la VO)

    Menus
    Menu 1 : AUDITION
    Autres éditions vidéo