Header Critique : Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde (Minuscule - Les mandibules du bout du monde)

Critique du film et du DVD Zone 2
MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE 2018

MINUSCULE - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE 
France | Chine
Animation | Aventure | Comédie | Enfant | Animaux & Insectes | Pouvoir paranormaux

En préparant ses réserves pour l’hiver une petite coccinelle se trouve malencontreusement prise au piège d’un carton… en partance pour la Guadeloupe ! Les héros, coccinelle, araignée et fourmi, se retrouvent pour partir à l’aventure afin de porter secours à la naufragée involontaire… perdue dans un monde peuplé de nouveaux amis… et d'ennemis redoutables, dont les pires ne sont pas une mante religieuse vorace ou une araignée exotique !

Enorme succès lors de sa sortie en juillet 2014, MINUSCULE, LA VALLÉE DES FOURMIS PERDUES faisait suite à une série TV déjà bien populaire. 4 ans après, le producteur propose aux auteurs Thomas Szabo et Hélène Giraud de tourner une suite. MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE sortit sur les écrans le 30 janvier 2019. Un succès deux fois moindre, avec ses 725 627 spectateurs au compteur, mais une belle curiosité malgré tout pour un film d’animation français. 4 mois après, Les Editions Montparnasse éditent un Blu Ray et un DVD du film qui sortent le 30 mai 2019. N’ayant pu avoir accès au Blu Ray par l’éditeur, nous avons de ce fait visionné le DVD.

L'ILE SUR LE TOIT DU MONDE, PIRATES DES CARAIBES... les clins d'oeil abondent, sans surenchère et avec beaucoup de finesse. Y compris une superbe référence à ALICE AU PAYS DES MERVEILLES via une réinterprétation pleine de malice et d'intelligence du Chat du Cheshire. Une odyssée julesvernienne dans son essence.

Magique, poétique, drôle, touchant, émouvant... les qualificatifs ne manquent pas. En plus de délivrer des messages positifs, sur le respect de l'autre, l'entraide et l'environnement, l'oeuvre l'effectue gracieusement, sans démonstratif lourdingue. Sans dialogue, aussi - le medium visuel se suffisant à lui même pour faire progresser la narration. Si bien que pour les grands comme les petits, le côté universel de l'ensemble apparait totalement naturel - et évident.

Techniquement irréprochable, MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE surprend à quasiment tous les instants. Ce mélange de prise de vues réelles avec insertion d'éléments animés numériques a de quoi faire pâlir de jalousie d'autres productions bénéficiant de moyens plus importants, tout comme d'une force de frappe marketing plus abrutissante. Le monceau incroyable de petits détails, des plus infimes aux références les plus évidentes… force le respect. Et on comprend graduellement les deux ans de travail complets nécessaires à élaborer une telle oeuvre. C’est juste riche, élégamment pensé, rigoureusement élaboré. Araignée amatrice de LA TRAVIATA via deux petits haut-parleurs reliés à un iPod. Des gags drôlissimes, comme la circulation des insectes de la forêt tropicale qui s’arrête brutalement à l’arrivée soudaine d’une pluie, pour reprendre normalement quelques secondes après. Et, en effet, tout à fait réaliste pour qui connait le splendide Parc des Mamelles de Guadeloupe, où ont été effectuées les prises de vue réelles de la forêt en question !

De vrais choix de mise en scène : des couleurs hivernales, bleutées, blanches et grises qui s’animent graduellement jusqu’à l’éclat de couleurs vives (à dominante verte) dès l’arrivée sur le sol caribéen. On ne peut que louer les revisitations esthétiques partant d’insectes et créatures existantes, afin de les rendre plus attachantes. Voir l’arachnide ultra-colorée, surnommée « Marie-José » par l’équipe. Jamais effrayante de par sa nature, tirant certes vers une prédatrice, mais amusée - et fatalement amusante au final. Très bon ! Le scénario n'en oublie pas les humains pour autant, prolongeant le style d'expression du long métrage : ils seront donc quasi muets, et réduits à l'état de silhouettes. Voir ainsi Thierry Frémont en propriétaire d'épicerie... mais toujours en menace sourde de l'équilibre environnemental. Voir à la fin les velléités de constructions de résidences de vacances, avec bulldozers à la clé. Ce parti-pris écologique (nécessaire aujourd'hui !), déjà présent dans le moyen métrage LES MANDIBULES DE LA NUIT, se trouve ici accentué. Ca reste toujours drôle, mais un peu raccroché au wagon de manière inutile - rallongeant artificiellement la durée du film. Mais ça ne fait pas de mal non plus!

En conclusion, un divertissement de premier choix. Qui possède la présence d'esprit de livrer un spectacle dépourvu de tout cynisme - a contrario de beaucoup de ses contemporains américains, par exemple -, tout en gardant un esprit de nouveauté rafraîchissant. Pas d'effet mode-slapstick, de punchline à la con. En utilisant sa propre créativité intérieure, plutôt que de se reposer sur des codes préexistants. Il s'agit exactement de cela ici, à l’inverse de films-franchises qui tentent de fourguer de la marchandise plein la bouche à grand renfort de discours aujourd'hui meta - tout en remplissant l’écran de jouets potentiels pour forcer les parents à acheter pour leurs rejetons. MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE  s'avère une réussite majeure, malgré les quelques scories pointées.

Le film débarque sur un DVD 9 double couche zone 2, au format 2.40:1 et signal 16/9e, d’une durée complète de 88mn03. Pas d’accès chapitré depuis le menu (encore un éditeur qui ne se foule plus trop…), et ce dernier qui donne accès aux suppléments, bandes annonces et pistes audios.

Concernant la partie vidéo, une image qui transmet plutôt bien les choix chromatiques opérés par l'équipe du film. Des teintes hivernales de la vallée aux couleurs chaudes et ensoleillées de la Guadeloupe, on assiste à une plutôt belle restitution. De jolis détails pour un DVD : aucune trace de quelconque poussière, des contours satisfaisants, tout comme la large palette de couleurs. Pas mal de nuances, qu'il s'agisse de gros plans ou de plans larges. Les modèles des personnages sont complexes et admirablement restitués dans le détail. Des textures agréables, tout comme le traitement des couleurs, de très belles nuances.

Pour la piste audio, le Dolby Digital 5.1 isole de manière convaincante les très intelligents bruitages propres à chaque animal, y compris pendant les scènes de tempêtes, poursuites ou plages de calme. La splendide parition musicale de Mathieu Lamboley (disponible en CD et sur plate-forme d'écoute légale, à se procurer de toute urgence !) s'avère la mieux servie. Le morceau "l'Habanera" avec ses choeurs demeure d'une splendeur absolue pour les sens. Pourtant, le mixage se révèle quelque peu décevant, l'ensemble des canaux (arrière, principalement), sont relativement peu sollicités. Cela manque singlièrement de puissance et de précision : peut-être que le mixage DTS HD M1 5.1 corrigerait-il le tir ? Mais n'ayant pas eu en main l'objet, impossible de vérifier. 

La partie suppléments démarre par un incroyable documentaire sur la fabrication du film. Pendant 26mn, les auteurs interviennent, ainsi que les techniciens, animateurs qui ont effectué le travail nécessaire pour obtenir le résultat final. Passionnant making of retraçant deux ans de travail, qui réussit à transmettre au spectateur l'ultime complexité et le travail de fourmi (ah ah) que requiert l'élaboration d'une simple seconde. Sans mentionner l'aspect composite : on apprend ainsi que le tournage ne représente que 20% du film et que tout le reste demeure affaire de post-production. Immanquable. En plus, nous avons la possibilité de découvrir un début alternatif au film.

Cela se poursuit avec LA NUIT DES MANDIBULES, moyen métrage de 2011 réalisé par le même tandem, qui jette les bases de MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE : interventionnisme négatif des humains (ici les insectes capturés pour être enfermés !), entraide des insectes, antagonisme des fourmis rouges et gags flegmatiques. 25mn de déjà franche réussite graphique, au ton délibérement décalé... qui se retrouve être une poursuite du travail effectué sur un autre bonus, le court-métrage MOUCHES A MERDE de 2003, qui sert de point de départ à toute l'aventure MINUSCULE.

Ensuite, une sélection de films annonce : de la série 1, des extraits de la saison 2, puis celui de MINUSCULE, LA VALLÉE DES FOURMIS PERDUES. Par contre, pas de trace de celui du film présent, dommage.

Enfin, l'ensemble se complète avec un livret de 32 pages excessivement instructif ! Si l'on passe le blabla un peu inutile du journaliste de La Croix, les éléments concoctés se trouvent là aussi être captivants. Aventure de la création du projet, travaux effectués, quelques questions/réponses sous forme de jeu (très sympa !). un objet à l'image du film : informatif, ludique et  jamais ennuyeux. Cette édition DVD de MINUSCULE 2 - LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE est donc recommandée !

Merci à Pieric Guillomeau

Rédacteur : Francis Barbier
Photo Francis Barbier
Dévoreur de scènes scandinaves et nordiques - sanguinolentes ou pas -, dégustateur de bisseries italiennes finement ciselées ou grossièrement lâchées sur pellicule, amateur de films en formats larges et 70mm en tous genres, avec une louche d'horreur sociale britannique, une lampée d'Albert Pyun (avant 2000), une fourchettée de Lamberto Bava (forever) et un soupçon de David DeCoteau (quand il se bouge). Sans reprendre des plats concoctés par William Friedkin pour ne pas risquer l'indigestion.
52 ans
1233 news
392 critiques Film & Vidéo
On aime
Un petit chef d'oeuvre d'animation sortant des sentiers battus
Des personnages attachants
Des bonus riches et diversifies
On n'aime pas
Une piste sonore 5.1 un peu en retrait
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

L'édition vidéo
Minuscule - Les mandibules du bout du monde DVD Zone 2 (France)
Editeur
Editions Montparnasse
Support
DVD (Double couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h28
Image
2.40 (16/9)
Audio
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital Stéréo
Sous-titrage
  • Français
  • Supplements
    • - Les secrets de fabrication de MINUSCULE: LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE (26mn)
    • - LES MANDIBULES DE LA NUIT (moyen metrage- 2011 - 1.78:1 - Dolby Digital 2.0 - 25mn)
    • - MOUCHES A MERDES (court metrage - 2003 - 1..33:1 - Dolby Digital 2.0 - 3mn)
    • - FILMS ANNONCES:
    • - MINUSCULE: LA VALLEE DES FOURMIS PERDUES
    • - MINUSCULE : SAISON 1
    • - MINUSCULE : extraits de la saison 2
    Menus
    Menu 1 : Minuscule 2 - Les mandibules du bout du monde (Minuscule - Les mandibules du bout du monde)
    Autres éditions vidéo