DARKLY NOON EN BLU RAY

24 décembre 2019 
DARKLY NOON EN BLU RAY

Après L'ENFANT MIROIR, le cinéaste et scénariste Philip Ridley enchaîna 5 ans plus tard avec DARKLY NOON : LE JOUR DU CHATIMENT, connu sous son titre original THE PASSION OF DARKLY NOON. Sorti de manière très rapide et confidentielle sur nos écrans le 25 septembre 1996, il connut une édition DVD française en septembre 1999 chez Free Dolphin.

Avec Brendan Fraser dans l'un de ses rôles les plus difficiles, dans la peau de Darkly Noon, seul survivant d'une attaque militaire contre une communauté religieuse ultra-rigoriste. Errant dans la forêt, il est sauvé par une jeune femme (Ashley Judd) pour laquelle il commence à ressentir quelque sentiment amoureux.... jusqu'au retour de l'amant de la jeune femme (Viggo Mortensen), ce qui va provoquer chez Darkly Noon une violente réaction.

C'est Arrow aux USA qui change la donne en annonçant un Blu Ray (BD 50, 1080p, 101mn, format original) avec un nouveau scan 2K à partir du négatif original, et approuvé par le réalisateur. Le contenu :

  • nouvelle piste audio anglaise DTS DHA MA 5.1 et 2.0 - avec sous-titres anglais
  • commentaire audio de Philip Ridley
  • piste musicale isolée de la musique composée par Nick Bicât, avec des morceaux inédits
  • pistes démo inédites enregistrées et jouées par le compositeur
  • FORRESTS SOUNDS : nouvel entretien avec Nick Bicât
  • SHARP CUTS : nouvel entretien avec le monteur du film Leslie Healey
  • entretien de 2015 avec Philip Ridley, Nick Bicât et Viggo Mortensen
  • film annonce
  • jaquette réversible
  • pour le premier pressage : un livret inédit sur le film et la carrière-rétrospective de l'auteur du film.

Tout ceci en région A et pour le 20 mars 2020. Non anglophone s'abstenir, donc. Un film sauvagement original à redécouvrir !

Visuel et film annonce :

Rédacteur : Francis Barbier
Photo Francis Barbier
Dévoreur de scènes scandinaves et nordiques - sanguinolentes ou pas -, dégustateur de bisseries italiennes finement ciselées ou grossièrement lâchées sur pellicule, amateur de films en formats larges et 70mm en tous genres, avec une louche d'horreur sociale britannique, une lampée d'Albert Pyun (avant 2000), une fourchettée de Lamberto Bava (forever) et un soupçon de David DeCoteau (quand il se bouge). Sans reprendre des plats concoctés par William Friedkin pour ne pas risquer l'indigestion.
52 ans
1233 news
392 critiques Film & Vidéo
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire