MIDI-MINUIT FANTASTIQUE - L'INTEGRALE, VOL. 2 2015

 
Couverture Livre MIDI-MINUIT FANTASTIQUE - L'INTEGRALE, VOL. 2

«Aujourd'hui, il y a internet» nous dit Jean-Claude Romer au milieu du second volume consacré à la réédition du magazine Midi Minuit Fantastique. En effet, aujourd'hui, grâce à internet, tout est plus facile en ce qui concerne les recherches et partages d'informations à propos du cinéma, des films les plus connus aux plus obscurs. Et pourtant, ce deuxième et imposant pavé de plus de 700 pages nous rappelle qu'il est parfois nécessaire d'être aiguillé ! Qui a déjà entendu parler du cinéma fantastique yougoslave ? Qui est à même de citer une œuvre fantastique espagnole réalisée avant les années 60 ? Grâce à un réseau de correspondants, échangeant sur papier, Midi Minuit Fantastique tentait de défricher des univers cinématographiques qui restent encore aujourd'hui nébuleux. L'information est certainement à portée de mains ! Mais faut-il encore avoir l'idée ou la curiosité de chercher dans une direction. Du numéro 7 au numéro 11, la revue permettait, à l'époque, de voyager au travers du cinéma pour y découvrir des films projetés seulement en Grande Bretagne, en Italie ou bien en Belgique, les cinémas français n'étaient pas toujours très accueillants durant les années 60. Au fil des pages de cette réédition, on croise des classiques, des œuvres mineures ainsi que des films bien plus rares et peu connus. Il s'agit ici d'un véritable voyage qui permet autant de raviver les souvenirs que de suivre l'aventure de passionnés par le Fantastique ! A l'époque, il en fallait de la passion pour rassembler informations et photos sur un genre cinématographique qui n'avait pas bonne presse. D'ailleurs, à l'époque, même Riccardo Freda demande à Midi Minuit Fantastique pourquoi s'intéresser à ce type de films alors qu'on vient lui poser des questions pour le septième numéro de la revue !

Autre point qui diffère entre ce second volume et internet, le temps ! Celui d'admirer les magnifiques cahiers de photos, pour se replonger durant quelques pages dans LE CIRQUE DES HORREURS, L'IMPASSE DES VIOLENCES et beaucoup d'autres films. Le livre recèle un nombre astronomique de clichés, de reproductions d'affiches et autres documents qui sont un véritable plaisir pour les yeux. Bien qu'il s'agisse de la reproduction de numéros d'une revue des années 60, on a surtout l'impression de parcourir un livre d'Art particulièrement luxueux. Riche autant dans sa forme que dans son contenu ! Cette réédition, c'est donc aussi prendre le temps de consulter les divers articles ou bien découvrir des interviews, de Terence Fisher, Don Sharp ou Roger Corman. Mais, en plus des numéros 7 à 11, le livre ajoute quelques petits suppléments dont un entretien avec Mario Bava parue dans le magazine Positif en 1972 !

Comme dans le premier volume, on trouve aussi un DVD contenant plusieurs courts-métrages de l'époque, de l'expérimental SATAN BOUCHE UN COIN au plus classique FANTASMAGORIE. Mais ce DVD propose aussi des suppléments produits spécialement pour l'occasion. Par exemple, « Fantasmagorie, un rêve de cinéma » nous présente le making-of de FANTASMAGORIE. Un petit documentaire qui mêle des images récentes à des documents d'époque qui donne l'impression de voir des extraits d'une Featurette d'époque. Cela s'avère pour le moins curieux… Complément du livre, ce DVD affiche tout de même plus de deux heures de visionnage !

Il aura fallu un an et demi pour voir débouler ce second volume et cela en valait largement la peine. Malheureusement, entre-temps, le fondateur de Midi Minuit Fantastique, Michel Caen, est décédé. Nicolas Stanzick lui rend un vibrant hommage au début du livre en se remémorant sa rencontre avec Barbara Steele. L'actrice livre d'ailleurs quelques souvenirs de ses tournages avec Mario Bava et Riccardo Freda dans une préface rédigée spécialement pour ce deuxième livre aussi indispensable que le premier volume paru au début de l'année 2014.

Rédacteur : Christophe Lemonnier
Photo Christophe Lemonnier
Ancien journaliste professionnel dans le domaine de la presse spécialisée où il a oeuvré durant plus de 15 ans sous le pseudonyme "Arioch", il est cofondateur de DeVilDead, site d'information monté en l’an 2000. Faute de temps, en 2014, il a été obligé de s'éloigner du site pour n'y collaborer, à présent, que de manière très sporadique. Et, incognito, il a signé de nombreuses chroniques sous le pseudonyme de Antoine Rigaud ici-même.
51 ans
10009 news
562 critiques Film & Vidéo
4 critiques Livres
Le livre
Editeur
Rouge Profond
Auteur
Michel Caen & Nicolas Stanzick
Date de sortie
20 octobre 2015
Prix
60 € (Euros)
Format
26,8 x 22,5 cm
751 pages
Illustrations
Couleurs et N&B
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire