Header Critique : DEAD FIRE

Critique du film et du DVD Zone 2
DEAD FIRE 1997

 
ATTENTION : Cette critique est très ancienne et est convertie de manière automatique ! Veuillez nous excuser s'il y a des problèmes d'affichage !


Nous n'avions absolument rien bu en mettant le DVD de DEAD FIRE dans le lecteur. C'était juste après avoir visionné ESCAPE VELOCITY et nous voulions jeter un oeil à la bande-annonce. Rien bu et pourtant, nous avions la désagréable impression de voir double ! En effet, on retrouve dans la bande-annonce un tas d'éléments provenant de ESCAPE VELOCITY. Les décors, une piscine, des objets, les caissons d'hibernations, des plans entiers d'action avec d'autres acteurs... Nadia vous l'a déjà dit, ESCAPE VELOCITY est un très mauvais film. On s'attendait donc à une nouvelle soirée de franche rigolade avec DEAD FIRE. Finalement, le spectacle n'a pas rempli nos espérances de gaudrioles et le résultat est regardable.

L'action se situe dans le futur alors que la Terre a été dévastée. Les seuls survivants sont à bord d'un énorme vaisseau spatial en orbite. La majorité de la population étant, quant à elle, placée en hibernation. Une scientifique élabore une théorie qui pourrait rendre à la Terre un éco-système viable, mais elle a besoin d'une masse énorme d'énergie. De son côté, son petit ami est un militaire qui a maille à partir avec une vieille connaissance à l'ego démesuré et qui prend le contrôle de la station par la force...

Rien de bien original dans le scénario. Juste une histoire honnête qui manque pas mal de moyens. Cela ne se ressent pourtant pas dans les effets spéciaux. L'arrivée des effets numériques permet des prouesses qui hier n'étaient accessibles qu'aux très grosses productions. Ici, une grosse partie du budget a dû partir là-dedans. Bien qu'il y ait fort à parier que la boite de production du film a acheté ce type d'images en gros puisque l'on retrouve des éléments approchants toujours entre DEAD FIRE et ESCAPE VELOCITY.


C. Thomas Howell et Matt Frewer prêtent leurs traits aux personnages de l'histoire. D'ailleurs, C. Thomas Howell n'y a finalement qu'un second-rôle même s'il se retrouve en gros sur la jaquette. Deux acteurs dont les carrières ont tendance à décliner. Etonnant pour l'acteur qui avait été révélé dans HITCHER et OUTSIDERS. De même que pour celui qui était pendant un temps une star grâce à MAX HEADROOM.

Le mystère ESCAPE VELOCITY / DEAD FIRE est peut-être assez simple. Les deux films ont été produits par Lloyd A. Simandl. On imagine déjà le monsieur comme étant un fieffé filou qui tourne les films à tour de bras recyclant les décors, les acteurs et les accessoires. ESCAPE VELOCITY a été en partie réalisé par le producteur lui-même, on l'imagine bien en train de singer les séquences d'action de sa production passée. Il y a un an de différence entre les deux films mais il y a de quoi douter et on suppose que le personnage a simplement laissé passer du temps entre les deux films pour noyer le poisson. Il est dommage que les deux sortent directement en DVD à la même date en France. Plus amusant, les américains n'ont sorti que l'un des deux films en DVD. Et ils n'ont pas choisi le meilleur !

Nous ne vous dirons pas que DEAD FIRE est un film extraordinaire. On regrette que le doublage français n'ait pas fait l'objet de plus d'attention. Par contre, il s'agit d'un spectacle gentillet que l'on peut regarder sans vraiment s'ennuyer. Ce qui pour 99 francs, prix conseillé de ce DVD, est assez honnête. La qualité globale de l'image est bonne ce qui n'etait pas toujours le cas pour ce type de produit jusqu'à maintenant.

Rédacteur : Christophe Lemonnier
Photo Christophe Lemonnier
Ancien journaliste professionnel dans le domaine de la presse spécialisée où il a oeuvré durant plus de 15 ans sous le pseudonyme "Arioch", il est cofondateur de DeVilDead, site d'information monté en l’an 2000. Faute de temps, en 2014, il a été obligé de s'éloigner du site pour n'y collaborer, à présent, que de manière très sporadique. Et, incognito, il a signé de nombreuses chroniques sous le pseudonyme de Antoine Rigaud ici-même.
53 ans
10212 news
566 critiques Film & Vidéo
4 critiques Livres
On aime
Les effets spéciaux numériques réussis.
On n'aime pas
Le doublage français
RECHERCHE
Mon compte
Se connecter

S'inscrire

Notes des lecteurs
Votez pour ce film
Vous n'êtes pas connecté !
-
0 votes
Ma note : -
L'édition vidéo
DEAD FIRE DVD Zone 2 (France)
Editeur
Support
DVD (Simple couche)
Origine
France (Zone 2)
Date de Sortie
Durée
1h43
Image
1.33 (4/3)
Audio
English Dolby Digital Stéréo
Francais Dolby Digital Stéréo
Sous-titrage
  • Aucun
  • Supplements
      Aucun
    Menus
    Menu 1 : DEAD FIRE
    Autres éditions vidéo