NEWS SUIVANTES



 NEWS PRECEDENTES



 LE MEILLEUR ET LE PIRE DE 2016 PAR SOPHIE SCHWEITZER
   
News de Sophie Schweitzer publiée dans [Cinéma]
le Mercredi 01 Février 2017 à 21:21:41

L'année 2016 a été intéressante et plutôt hétéroclite. Niveau cinéma d'auteur on a vu des talents se confirmer comme Jeremy Saulnier avec GREEN ROOM, et puis il y a eu des étrangetés comme THE NEON DÉMON qu’on arrive pas à savoir si c’est génial ou décevant, ROGUE ONE qui pourrait être LE film de guerre de 2016 ou encore LES ANIMAUX FANTASTIQUES qui réussit à ressusciter la magie de Harry Potter. A l'Etrange Festival on a été bouleversé par de nouveaux talents (Julia Ducournau, Amat Escalante et Rosemary Myers) dont on attend leur prochain film avec impatience. Et puis à la télé, il y a eu WESTWORLD, DIRK GENTLY DÉTECTIVE HOLISTIQUE, AMERICAN HORROR STORY HOTEL ou encore STRANGER THINGS. Bref, faire un top était compliqué. Choisir l'est toujours.

LE MEILLEUR DE 2016 POUR SOPHIE SCHWEITZER

  1. THE WITCH

    THE WITCH de Robert Eggers m'a bouleversé à Gérardmer où je l'ai vu pour la première fois, je n'ai pas pu résister à l'envie de le visionner une seconde fois quand il est sorti en salle. THE WITCH réussit à associer le film historique, le film d'horreur, le film fantastique et le film d'auteur avec une force assez inouïe. Son talent c'est indéniablement de parvenir à filmer en lumière naturelle des acteurs talentueux en huis clos et de donner naissance à une atmosphère de conte de fée se mixant avec un moment historique complexe, correspondant aux procès de Salem bien que ce soit légèrement antérieur. La fin particulièrement est bouleversante et d'une réussite totale.

  2. THE STRANGERS

    Véritable ovni inclassable, THE STRANGERS commence comme une comédie, bascule dans le polar pour nous emmener ensuite vers le film fantastique en passant par la case zombie. Bref, en matière de changement de ton, de basculement entre les genres, il se pose là. Et ce voyage surprenant et parfois même inconfortable pour le personnage nous emmène sur un final assez éblouissant. Un grand film coréen.

  3. MIDNIGHT SPECIAL & PREMIER CONTACT

    Ex aequo, deux films de SF touchant à l'intime, deux films d'auteur avec chacun leurs obsession, mais également deux films surfant sur la vague de nostalgie des films de SF des années 80. Bien sûr, les deux font immédiatement référence au cinéma de Spielberg. On pense à E.T. pour le premier et à RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE pour le second. MIDNIGHT SPECIAL est touchant dans cette relation père / fils transcendant les phénomènes mystiques. Quand à PREMIER CONTACT c'est le rapport à la maternité et aux choix difficiles qu'il creuse avec virtuosité. Deux films confirmant le talent indéniable de leurs auteurs respectifs.

  4. DERNIER TRAIN POUR BUSAN

    Choisir le cinquième de ce top était excessivement compliqué mais finalement j'ai opté pour un pur film de genre. J'étais profondément lassée du film de zombie qui selon moi était devenu un genre trop éculé pour que quelque chose d'intéressant en jaillisse encore. Et puis, DERNIER TRAIN POUR BUSAN est arrivé. Comme une bombe. Ou plutôt, comme un nouvel épisode de la série DIE HARD. Sachant parfaitement exploiter ses lieux, et son action, ce film coréen se développe comme un pur film d'action avec une virtuosité dans sa mise en scène qui en fait un OVNI dans le paysage cinématographique actuel.

  5. DON’T BREATHE

    DON’T BREATHE de Fede Alvarez est indéniablement un bel hommage au cinéma d’horreur des années 80 et plus largement au cinéma de genre populaire de ces années là. Sa mise en scène est bourrée de référence, la scène de la voiture faisant référence à CUJO, le film entier est un hommage à LE SOUS-SOL DE LA PEUR. Comme ses illustres inspirations, DON’T BREATHE est une série B inspirée, un voyage impulsif et sensoriel, ludique qui joue avec le spectateur et l’espace clos où se déroule son action.

LE PIRE DE 2015 POUR SOPHIE SCHWEITZER

  1. SUICIDE SQUAD

    C’est pas qu’on en attendait grand chose même si on a bien essayé de nous faire croire que ça serait LE film qui nous réconcilierait avec les films de super héros. En fait, il s’agit d’une comédie familiale avec Will Smith, on nous a juste menti sur la marchandise. Encore une fois, le film animé produit par DC était cool, c’était la vrai adaptation du comics. Le film en revanche est un trailer de deux heures très mal rythmé. Mention spécial au type qui a décidé à la fin de changer le look cool de la méchante pour un look Stargate SG1 (série non le film), totalement kitch et assez triste.

  2. CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR

    J’ai hésité avec X-MEN APOCALYSPE mais je dois bien avouer que j’avais moins d’attentes pour le X Men et que cette saga a toujours flirté pour moi avec le mauvais goût, alors que Captain America avait réussit à imposer quelque chose d’assez réussit et différent du film de super héros. CAPTAIN AMERICA WINTER SOLDIER était particulièrement réussit prouvant que le film d’action à l’ancienne n’était pas totalement mort. Par conséquent j’avais quelques attentes même si, la lectrice de Civil War en moi était inquiète. Résultat, un film saccagé par les studios. Un vrai massacre. Civil War est totalement massacré. Et à la dernière demi heure on voit le film qu’aurait voulu faire les frères Russo. Dommage, ça avait l’air vachement bien.

  3. X-MEN APOCALYSPE

    Je n’attendais pas grand chose de ce X Men, mais il a quand même réussit à me décevoir plus encore (bon il n’a pas atteint X Men 3, mais j’espère que la saga ne va pas retomber à ce niveau). Que dire ? Un méchant tellement grimé qu’on ne voit même plus le jeu de l’acteur qui est pourtant très bon, un Michael Fassbender contraint de rejouer la même chose que dans ses deux derniers films et se faisant clairement chier, et une team de méchant passant son temps à se relooker… Seul truc positif, la séquence de sauvetage absolument géniale qui indéniablement mérite le coup d’œil.

  4. BATMAN V SUPERMAN

    Tout le monde a déjà tout dit que ce film, le descendant peut-être plus qu’il ne le méritait. Mais il est impossible de rater autant de choses avec autant d’argent, ou alors si, et c’est du pur génie. Du Lex Luthor adolescent freaky qui ne fonctionne absolument pas à un Batman encore plus dark et facho que dans les heures les plus sombres de la BD qui n’hésite pas à tuer Superman sur la simple idée qu’il pourrait être une menace (dans la BD il prépare bien des plans au cas où Superman devient une menace mais ne les applique jamais) à la Justice League compilée dans une clé usb… La seule chose qui sauve le film est la séquence de rêve du futur qui est absolument géniale et aurait dû être le film en intégralité.

  5. HIGH-RISE

    D’accord, le film est pas si mal que cela. Mais personnellement j’ai été très déçue. D’une part parce que le film est l’adaptation d’un roman de J.G. Ballard, auteur de CRASH adapté par David Cronenberg en 1996, et que j’adore cet auteur. Ses romans évoquent la folie humaine et le délitement de sa société à travers un étrange spectre qui est le sien. Et Ben Wheatley est le réalisateur de KILL LIST et du drôle et dérangeant TOURIST, autant dire que j’avais pas mal d’attentes. Le résultat est plutôt mitigé. Mais filmer la folie est toujours délicat, rare sont les cinéastes à avoir réussit ce tour de force.

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com