NEWS SUIVANTES



 NEWS PRECEDENTES



 DES EXPOSITIONS DE CINEMA
   
News de DeVilDead Team publiée dans [Festival/Evénement]
le Mercredi 05 Octobre 2016 à 15:11:51

Nous venons de parler de deux expositions que nous avons pu visiter et qui se déroulent en ce moment : «De Méliès à la 3D : la machine cinéma» et «La fabrique du cinéma : une histoire des studios dans le Val-de-Marne». Mais il y a aussi «L’écran japonais : 60 ans de découvertes» qui intègre la petite salle du Musée de la Cinémathèque jusqu’au mois de juin 2017. Comme son nom l’indique, cette exposition permet de dresser un panorama du cinéma japonais sans oublier sa dimension «Fantastique». Parmi les grands «auteurs» de Akira Kurosawa à Kenji Mizoguchi en passant par Ozu, on peut donc voir quelques affiches dont celle du bizarre LE SATELLITE MYSTERIEUX ou encore trois photos de GODZILLA. C’est maigre, il faut bien l’avouer ! Mais c’est l’ensemble de cette exposition qui s’avère extrêmement frustrante en raison de sa petite taille face à un sujet aussi vaste. Deux ou trois costumes ici, quelques documents là et on finit sur une affiche de PORCO ROSSO pour ne pas oublier de citer Hayao Miyazaki. Cela fait plus office de préambule aux quelques projections de films japonais qui se déroulent en parallèle de cette exposition que de véritable parcours didactique dans l’histoire du cinéma japonais. Ce n’était probablement pas l’objectif de cette exposition qui semble surtout s’axer sur les relations de la Cinémathèque Française avec ses donateurs japonais depuis de nombreuses années.

Heureusement, cette exposition temporaire est intégrée au Musée de la Cinémathèque. Celui-ci ne change pas beaucoup ! Il met en valeur une belle collection d’appareils datant des balbutiements du cinéma puis en oublie l’aspect purement technique pour nous présenter une poignée de costumes et divers documents sur le cinéma, extraits de films à l’appui. Curieusement la tête momifiée de PSYCHOSE, offerte par Alfred Hitchcock, ne semble plus visible pour l’instant. Si ce musée est fort sympathique, il suscite à chaque visite des sentiments contrastés, de l’enthousiasme à la déception. Malgré son prix très abordable, sa taille le rend en effet frustrant puisque les archives de la Cinémathèque Française contiennent des milliers de pièces, conservées précieusement mais qui restent aujourd’hui totalement invisibles et qui mériteraient un véritable et très grand musée du cinéma à la mesure du 7ème Art !
Site officiel : www.cinematheque.fr

Les deux autres expositions mentionnées...

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com