DVD (4)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 CONVENT, THE

 Autres titres

 COUVENT, LE
 

 Année

 2000

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Mike Mendez

 Scénario

 Chaton Anderson

 Musique

 Joey Bishara
 Joseph Bishara

 Acteurs

 Adrienne Barbeau
 Joanna Canton
 Megahn Perry
 Dax Miller
 Richard Trapp
 Coolio
 David Gunn
 Jim Golden
 Liam Kyle Sullivan
 Alison Dunbar

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Pathe

Format Disque

Simple Couche

Durée

73 minutes

Format Image

Format Sonore

English

English

Francais

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Bande-annonce

 

 ON AIME

• Un film rigolo, gore et délirant
• Le prix (à relativiser)

 ON N'AIME PAS

• Mauvais transfert image
• Pas de véritables suppléments

 POSTERS

 
 LE COUVENT

 THE CONVENT

Dans les années 60, une pensionnaire d'une école religieuse tenue par les membres d'un couvent fait un véritable carton en abattant les nonnes et le prêtre. Depuis, l'établissement est fermé et le couvent gagne la réputation d'être un lieu maudit ainsi que le repaire d'adorateurs de Satan.

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

D'après la scénariste Chaton Anderson, l'idée du couvent serait basée sur une vieille légende de son Arizona natal. Elle s'est même rendue avec des amis sur les lieux en question pour passer une nuit pleine de frisson. Toujours d'après elle, le résultat aurait dépassé toutes ses espérances et c'est pourquoi elle a fini par en tirer un scénario. Vérité ou pas, Mike Mendez s'est approprié son sujet, pour le moins simpliste, pour en tirer un film frappé de la carafe.

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

Mais est-ce si étonnant de la part du réalisateur qui avait déjà signé le tout aussi dingue SERIAL KILLERS ? Du tout, le même humour et la même envie de déconcerter le spectateur se retrouvent dans LE COUVENT. Un film qui pourrait s'apparenter tout autant à un dessin animé, les personnages font même une référence discrète à SCOUBIDOU, qu'à une comédie ou un film d'horreur extirpé on ne sait par quel miracle du cinéma Bis italien des années 80. Car les nonnes maléfiques et réincarnées arborent un look tout droit sorti, ou presque, des DEMONS et DEMONS 2 de Lamberto Bava. LE COUVENT passe donc sans aucun problème d'effets gore bien saignants à des passages hallucinatoires comme un trip enfumé irrésistible !

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

Le manque de moyens ne freine pas Mike Mendez. La vision de SERIAL KILLERS est évidente tout comme celle du COUVENT. Ce dernier n'ayant reçu qu'un budget inférieur à un million de dollars, ce qui pourra paraître assez surprenant face au méchant délire esthétiquement déconnant du film. Le manque de budget a d'ailleurs poussé l'équipe à tourner si rapidement qu'à l'arrivée, le film était trop court d'une dizaine de minutes. Mike Mendez reprend ainsi sa caméra pour étoffer la première partie du film où il nous présente la bande de jeunes. Mais toujours pressé par l'argent et le temps, il lui faut boucler des scènes en limitant le nombre de plans et même de prises !

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

Malgré toutes ces contraintes, le réalisateur réussit à obtenir Adrienne Barbeau dans son film. D'après lui, le rôle fut écrit pour elle en pensant à ses interprétations dans FOG, NEW YORK 1997 ou CREEPSHOW. L'actrice peu enthousiaste à la base, la production aurait pensé paraît-il à employer Linda Blair à la place, change d'opinion lorsqu'elle voit le premier film de Mike Mendez. Elle se retrouve ainsi à incarner une rebelle vieillissante et blasée par toutes ces histoires de nonnes.

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

Mike Mendez réussit à tirer le maximum des moyens dont il dispose. D'autres dans les mêmes circonstances mettraient en scène un spectacle peu inventif et mou du genou ! D'ailleurs pas mal de ces produits sont réalisés à la chaîne pour être distribués directement en vidéo. Mike Mendez fait largement la différence en alignant des séquences mémorables (la perte de virginité comme solution à un problème, la plus longue séquence avec Coolio…), une mise en scène très «cartoonesque» (l'école des nonnes maléfiques, un étonnant dialogue par WC interposés, les adorateurs de Satan bien que certaines scènes soient un peu trop exagérées…) et un esthétisme fluo !

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

A peine annoncé puis annulé, LE COUVENT se fait attendre sur DVD depuis en gros deux ans en France. Une attente qui ne se termine pas sous les meilleurs auspices puisque l'édition proposée par Pathé est loin d'être satisfaisante. Le prix de vente fixé sous la quinzaine d'euros n'est pas forcément une excuse !

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

LE COUVENT est présenté avec un transfert 16/9 qui ne respecte pas totalement le format cinéma d'origine. Pas de quoi se formaliser non plus puisque la différence est assez négligeable. Toutefois, cela devient plus gênant lorsque l'on s'aperçoit que l'image paraît bruitée tout au long du film. Pas mal de séquences se déroulent dans la pénombre mais il faudra se contenter de fonds grisâtres à défauts de véritables noirs profonds.

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

La section sonore s'en tire bien mieux avec la possibilité de choisir de regarder le film en version originale ou avec son doublage français, que ce soit en stéréo surround ou en Dolby Digital 5.1. Les pistes sonores surprendront par un placement vers l'avant d'une grande partie des effets alors que dès que l'action se déchaîne toutes les enceintes sont sollicitées de façon bien démesurée. Le rendu est donc plutôt bourrin à défaut d'être naturel, ce qui pour ce type de film ne peut pas vraiment être considéré comme un défaut !

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

Après l'image qui déçoit fortement, les bonus en font de même puisqu'il n'y a en tout et pour tout qu'une seule et unique bande-annonce à visionner. Il existe pourtant des scènes coupées, un commentaire audio et mêmes une Featurette mais il faut se rendre à l'évidence. LE COUVENT n'est pas plus qu'une petite sortie alimentaire de la part de Pathé qui ne semble pas vraiment croire dans son propre disque !

Photo : COUVENT, LE (THE CONVENT)

Si encore l'image avait été à la hauteur, nous aurions au moins pu être contents de voir enfin sortir LE COUVENT sur DVD dans nos contrées. Surtout que sa distribution dans les salles françaises ne fut pas plus réussie à l'époque. Espérons qu'un jour, LE COUVENT gagnera un statut plus enviable qui lui permettra d'être diffusé de façon plus satisfaisante !

Antoine Rigaud

MENUS

COUVENT, LE (THE CONVENT) - Menu DVD COUVENT, LE (THE CONVENT) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 4 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Comédie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com