DVD (3)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos (1)

Posters (1)

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 AMSTERDAMNED

 Année

 1987

 Nationalité

 Pays-Bas

 Réalisation

 Dick Maas

 Scénario

 Dick Maas

 Musique

 Dick Maas

 Acteurs

 Huub Stapel
 Monique van de Ven
 Serge-Henri Valcke
 Tanneke Hartzuiker
 Wim Zomer
 Hidde Maas

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Double Couche

Durée

108 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Bande-annonce

 

 ON AIME

• Efficace thriller européen (donc atypique)
• La peinture au vitriol d'Amsterdam
• Une sympathique poursuite en hors-bord

 ON N'AIME PAS

• La version originale hollandaise n'est pas sur le disque !

 VIDEOS

 Bande-annonce

 

 POSTERS

 
 AMSTERDAMNED

 

Une prostituée est retrouvée pendue la tête en bas à l'un des nombreux ponts des canaux d'Amsterdam. Eric Visser, flic hollandais, se met à enquêter sur le meurtre alors que d'autres cadavres font surface dans les jours qui suivent… Dès lors, il n'y a plus de doute, un tueur insaisissable sévit dans Amsterdam !

Photo : AMSTERDAMNED

Faire des films d'horreur ou des thrillers dans les années 80 en Hollande n'est pas une sinécure. Dick Maas fait d'ailleurs partie de ceux qui ont essayé de défricher le terrain. Tout d'abord avec un premier long métrage, L'ASCENSEUR, qui a ramassé le Grand Prix du festival d'Avoriaz. Il met ensuite en boîte une comédie à succès dans son pays d'origine, FLODDER, qui lui assure la possibilité de tourner un nouveau film éloigné de la production typique locale. Ce film, c'est AMSTERDAMNED, qui n'a hélas pas connu le même succès que L'ASCENSEUR. Ce qui le mène à s'intéresser encore plus à l'activité de producteur (THE LAST ISLAND ou l'étonnant LES AILES DE LA RENOMMEE). En tant que réalisateur, il enchaîne deux suites à FLODDER pour réaliser un thriller comique avec le mésestimé ISSUE DE SECOURS ou un remake de L'ASCENSEUR en co-production avec les Etats-Unis (L'ASCENSEUR NIVEAU 2).

Photo : AMSTERDAMNED

Dick Maas n'a donc pas eu trop de bol jusque-là. Dommage, dans le sens où le réalisateur / scénariste semble quelque peu incompris. Tellement que le distributeur français de l'un de ses derniers films, ISSUE DE SECOURS, ne savait pas vraiment comment en faire la promotion. Un Thriller ? Une comédie ? Car il faut bien le dire, si Dick Maas s'inspire du cinéma américain, il avoue son admiration pour John Carpenter ou Brian De Palma, ses films contiennent une rasade d'humour grinçant qui écorche gentiment la ville d'Amsterdam, ses habitants et ses touristes. Déjà présent par des touches plus timides dans L'ASCENSEUR, cela devient flagrant dans le portrait au vitriol que dresse Dick Maas de sa ville dans AMSTERDAMNED. Toutefois ce n'est pas une comédie et ces différents détails servent à donner une véritable vie à la faune du film.

Photo : AMSTERDAMNED

AMSTERDAMNED narre donc l'histoire d'un flic à la poursuite d'un tueur en série. Point de départ banal dont le placement dans la Venise du Nord n'a rien d'anecdotique. Au contraire, Dick Maas tire partie de l'architecture de la ville pour innover. Pour commencer, lors de séquences de meurtres, qui tirent avantage de l'environnement avec beaucoup d'inventivité, à mi-chemin entre le slasher et le giallo (le tueur ayant une prédilection pour l'arme blanche et sa tenue vestimentaire noire).

Photo : AMSTERDAMNED

Et d'autre part dans deux séquences de poursuite assez réussies. L'une des deux étant, bien sûr, la fameuse traque en hors-bord qui pourrait presque trouver sa place dans un James Bond (VIVRE ET LAISSER MOURIR ?). Et l'autre nous ramène de façon fugace au look du tueur des YEUX DE LA TERREUR.

Photo : AMSTERDAMNEDPhoto : AMSTERDAMNED

A propos de l'image, cette édition de AMSTERDAMNED est relativement honnête. Ce n'est pas la perfection des grands jours mais le rendu est assez acceptable même s'il est certain qu'un meilleur transfert est à venir. Toutefois, contrairement à ce qui est écrit sur la jaquette, le film n'est pas présenté en format plein cadre. Deux petites bandes noires sont ainsi visibles en haut et en bas de l'écran pour délivrer un format aux environs du 1.66. Opening ne propose pas pour autant de transfert 16/9 ce qui en regard du format de l'image est de toutes façons assez problématique. Doit-on offrir une image en 16/9 présentant des bandes noires à gauche et à droite de l'image avec un gain relatif de définition ? Ou rester en 4/3 avec deux petites bandes noires en haut et en bas ? Difficile à dire et l'éditeur a donc opté pour la seconde solution.

Photo : AMSTERDAMNED

Il y a de quoi être bien plus perplexe concernant les pistes sonores de cette édition DVD. Il n'y a rien d'anormal à retrouver le doublage en français qui, pour le coup, est présenté au choix en Dolby Digital 5.1 ou DTS. Par contre, ce qui est présenté comme la version originale est en fait un doublage anglais de bien piètre qualité en comparaison des voix françaises proposées sur ce disque. AMSTERDAMNED a été tourné à l'origine en hollandais avant de sortir dans les salles avec un mixage en Dolby stéréo surround. Grosse déception de ne pas retrouver cette version originale. Du coup, la version anglaise est plutôt inutile (à part peut-être pour les anglophones qui trouveront là moyen d'importer ce disque !). Les pistes Dolby Digital 5.1 et DTS sont en fait le fruit d'un passage à la moulinette Arkamys. Pour une fois, le rendu est plutôt dynamique et retranscrit de façon plutôt naturelle la bande-son, alors que la musique menaçante s'impose massivement dès le début du film. Toutefois, nous sommes bien loin de véritables mixages 5.1.

Photo : AMSTERDAMNED

Avec pour seul et unique supplément la bande-annonce, il n'y a pas de quoi se réjouir outre mesure. Après une quinzaine d'années, il n'était peut-être pas aussi facile que cela de récupérer quoi que ce soit sur AMSTERDAMNED. Encore moins après des résultats très mitigés à travers le monde lors de sa sortie en salles. Et l'on voit mal comment Opening aurait pu se lancer à la poursuite de Dick Maas pour lui demander d'enregistrer un commentaire audio à destination d'un marché vidéo aussi restreint que la France. Ce manque de bonus est donc bien excusable compte tenu des impératifs commerciaux. Pourtant, c'est bel et bien sur ce type de film que l'on aimerait avoir plus d'informations. Comment a t'il bien pu réaliser cette incroyable poursuite en bateaux ? Une question comme une autre qui restera sans réponse pour le moment !

Photo : AMSTERDAMNED

Certains passages du film sembleront peut-être un peu datés mais AMSTERDAMNED donne une vision unique de Amsterdam dans un solide thriller européen. Efficace, le film l'est jusqu'à la révélation inattendue de l'identité du tueur. Ce qui devrait rester en travers de la gorge de ceux qui auraient cru résoudre l'énigme un peu trop vite ! Le fait que la véritable version originale ait sombré dans les canaux d'Amsterdam laisse hélas un petit goût amer lors de la (re)découverte de AMSTERDAMNED sur ce DVD.

Christophe "Arioch" Lemonnier

MENUS

AMSTERDAMNED - Menu DVD AMSTERDAMNED - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Thriller
Serial Killers

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com