DVD (5)

Reviews (4)

DVD Covers (1)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards (8)

 FILM INFOS

 Titre original

 DREAMSCAPE

 Année

 1984

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Joseph Ruben

 Scénario

 David Loughery
 Chuck Russell
 Joseph Ruben

 Musique

 Maurice Jarre

 Acteurs

 Dennis Quaid
 Max von Sydow
 Christopher Plummer
 Eddie Albert
 Kate Capshaw
 David Patrick Kelly
 George Wendt
 Peter Jason

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Carlotta

Format Disque

Blu-Ray (Double Couche)

Durée

99 minutes

Format Image

Format Sonore

English

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Interview de Dennis Quaid
 • Bande-annonce

 

 ON AIME

• Un mélange des genres original
• Un film intéressant

 ON N'AIME PAS

• Un peu inégal

 VIDEOS

 Bande-annonce

 

 LOBBY CARDS

 Plus de photos

 
 DREAMSCAPE

 

Un peu contraint et forcé, un jeune homme doué de pouvoirs paranormaux est recruté dans le cadre d’une expérience financée par le gouvernement dans le plus grand secret. Le but étant de réussir à projeter une personne à l’intérieur des rêves d’un patient de manière à le guérir de ses cauchemars...

Photo : DREAMSCAPE (BLU-RAY)

Une trentaine d’années après sa sortie, DREAMSCAPE continue de surprendre. Le film de Joseph Ruben a clairement pris un petit coup de vieux. Mais ce thriller de science-fiction proposait déjà dans le courant des années 80 des idées qui seront développées par Christopher Nolan dans INCEPTION. Les moyens mis en œuvre ne sont pas les mêmes, DREAMSCAPE n’était qu’une production à petit budget, mais on retrouve bel et bien l’idée d’envoyer des personnes dans les rêves d’autrui ! Le concept avait d’ailleurs déjà été réutilisé dans la série télévisée SLEEPWALKERS : LES CHASSEURS DE REVES ou encore THE CELL. Cette infiltration à l’intérieur des rêves et cauchemars, on pouvait aussi le découvrir dans FREDDY 3, LES GRIFFES DU CAUCHEMAR, film écrit et réalisé par Chuck Russell. Pour le coup, sur ce titre en particulier, il n’y a pas vraiment de coïncidence puisque le cinéaste était déjà co-scénariste de DREAMSCAPE !

Photo : DREAMSCAPE (BLU-RAY)

Si les effets spéciaux ne sont pas toujours convaincants en regard de ce qui se fait aujourd’hui, DREAMSCAPE conserve tout de même un aspect fort sympathique. Cela s’explique par son traitement où l’ambition du métrage passe au second plan d’un thriller au ton plutôt léger. Par exemple, le héros se retrouve au centre d’une course poursuite à moto dans un hippodrome, une séquence qui n’a pas d’autre but que de dynamiser l’action du film. C’est aussi dans ces scènes, se déroulant dans notre monde réel, que l’on ressent le manque de moyens de la production. Cela s’avère finalement assez symptomatique de nombreux films des années 80 où les idées fusent au sein de spectacles dont la finalité est avant tout de divertir les spectateurs. Cela nous donne ici un sinistre complot politique déjoué par un héros désinvolte et donc forcément charmant dans son attitude rebelle. Dennis Quaid est d’ailleurs parfait dans ce rôle et s’oppose parfaitement à David Patrick Kelly qui interprète son alter ego maléfique. Le manque d’ampleur du métrage est ainsi comblé par les comédiens, quelques images surréalistes et un traitement modeste mais efficace !

Photo : DREAMSCAPE (BLU-RAY)

Il y a plusieurs années de cela, DREAMSCAPE était déjà sorti chez les revendeurs français. Toutefois, il s’agissait d’un DVD à petit prix et assez minimaliste. Ce disque commercialisé en France n’avait qu’une qualité, proposer le doublage français. Pour le reste, il était préférable de se tourner vers l’import et le DVD américain édité par Image Entertainment. Nous avions d’ailleurs fait paraître une chronique de cette édition et nous vous conseillons de la lire pour en apprendre un peu plus sur le film !

Bizarrement, à présent, Carlotta s’intéresse au film de Joseph Ruben. Cela peut surprendre en regard du catalogue de l’éditeur plus orienté vers un cinéma dit «sérieux». Pour autant, l’éditeur semble opérer une certaine ouverture en proposant depuis quelques temps des éditions de films comme PIRANHAS ou encore DARK STAR. Cela nous permet de retrouver certaines œuvres dans d’excellente condition. C’est le cas de DREAMSCAPE qui nous est proposé pour la première fois en Blu-ray français. Le transfert 1080p/24 fait un véritable pas de géant en comparaison du DVD. L’image est plus précise et plus stable ! Cependant, il est bon de rappeler que DREAMSCAPE cumule de nombreux effets optiques. Ces derniers souffrent d’une qualité inférieure en raison des limites de l’époque. De plus, DREAMSCAPE est une œuvre dotée d’un budget limitée. Il ne faut donc pas s’attendre à découvrir le film avec une image digne des super productions d’aujourd’hui. A noter qu’il s’agit d’une copie américaine de DREAMSCAPE. Le montage est ainsi très légèrement différent de celui présenté en dehors des Etats-Unis durant les années 80. Deux courtes scènes sont ainsi très légèrement différentes et oublient des plans de nudités de deux actrices. Soyons honnête, la différence est extrêmement subtile, particulièrement dans le cas de Kate Capshaw où les voyeurs ne manquent finalement pas grand chose !

Photo : DREAMSCAPE (BLU-RAY)

Pour le son, l’éditeur propose deux pistes stéréo, Surround au moins pour la piste anglaise. On peut ainsi bénéficier du mixage original que ce soit pour la version originale sous-titrée ou bien le doublage français. Il est aussi possible de suivre le film avec une piste en DTS HD Master Audio mixée en 5.1. Rien de réellement spectaculaire, cela retranscrit surtout le mixage original fait à une époque où les technologies sonores étaient plutôt limitées dans les salles. Le son s’axe en grande partie sur les enceintes avant et c’est surtout la musique qui gagne en profondeur.

Photo : DREAMSCAPE (BLU-RAY)

Si les Américains offraient un commentaire audio ainsi qu’une vidéo à propos des effets spéciaux, le Blu-ray français oublie ces suppléments et proposent de l’inédit. En effet, l’éditeur a déterré une interview d’époque de Dennis Quaid. Elle nous est présentée de manière brute et fait donc surtout office de document curieux. Pour les informations pertinentes, il faudra repasser, le jeune Dennis Quaid n’a manifestement pas une grande envie de participer à ce jeu des questions / réponses. Il laisse même transparaître un ton amusé, voire moqueur, face à certaines des questions qui lui sont posées par son interlocuteur. Pour les informations pertinentes, c’est donc raté ! Carlotta nous avait habitué à mieux en ce qui concerne le contenu supplémentaire de ses éditions vidéo. Enfin, on peut aussi voir une bande-annonce du film. Les suppléments sont maigres mais cette édition Blu-ray a tout de même l’avantage de présenter le film de belle manière !

Antoine Rigaud

MENUS

DREAMSCAPE (BLU-RAY) - Menu DVD DREAMSCAPE (BLU-RAY) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction
Thriller

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com