DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers (2)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOSTS OF GEORGIA, THE

 Autres titres

 GHOSTS OF GEORGIA
 

 Année

 2013

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Tom Elkins

 Scénario

 David Coggeshall

 Musique

 Michael Wandmacher

 Acteurs

 Chad Michael Murray
 Katee Sackhoff
 Abigail Spencer
 Cicely Tyson
 Emily Alyn Lind
 Andrea Frankle

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Blu-Ray (Double Couche)

Durée

99 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Commentaire audio
 • La véritable histoire des Wyrick
 • Scènes coupées
 • Bêtisier
 • Bandes-annonces

 

 ON AIME

• L'interprétation des comédiens !

 ON N'AIME PAS

• Pas de sous-titrage sur le commentaire audio

 VIDEOS

 Bande-annonce

 
 GHOSTS OF GEORGIA

 THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA

Lisa Wyrick se bourre de médicaments depuis pas mal d’années de manière à atténuer des visions qui la hantent. Avec son mari et sa petite fille, elle part s’installer dans une propriété isolée qui n’a pas été habité depuis une vingtaine d’années. Très vite, la fillette se lie d’amitié avec un homme qu’elle semble être seule à voir. Et pour cause, comme le lui apprendra la sœur de Lisa, les femmes de la famille Wyrick ont la faculté de voir les fantômes...

Photo : GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA)

Surfant sur une vague de films surnaturels et de possession, la maison de production Gold Circle Films décide de puiser son inspiration au cœur de la réalité. Ou, tout du moins, en allant piocher dans une série documentaire de Discovery Channel, A HAUNTING, relatant des histoires supposées véridiques à coups d’interviews et de reconstitution. Reprenant le titre du premier épisode, THE HAUNTING IN CONNECTICUT suit de manière éloignée l’histoire originale. Un an après la distribution américaine du premier métrage, Gold Circle Films lance la production THE HAUNTING IN GEORGIA, adoptant le titre ainsi que la toile de fond du second épisode de la série A HAUNTING. Mais, bizarrement, en cours de route, le film change de nom pour se rattacher au premier métrage. Il devient donc THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA. Ce ne sera pas le seul changement puisque, à l’origine, le métrage aurait dû être mis en scène par Ti West mais le réalisateur, qui s’était fait virer juste avant de CABIN FEVER 2, quitte le projet d’un commun accord avec la production. Il est alors remplacé par le monteur de THE HAUNTING IN CONNECTICUT, Tom Elkins... Avec son titre à rallonge, THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOSTS OF GEORGIA pourrait laisser penser qu’il s’agit d’une suite. Pourtant, l’intrigue et les personnages n’ont rien à voir avec ce qui est dépeint dans le premier film. Voilà qui a de quoi semer le trouble aux prémices d’une franchise qui a donc l’ambition de narrer des histoires surnaturelles indépendantes et basées sur des «faits réels». Un troisième métrage est d’ailleurs déjà prévu sous le titre THE HAUNTING IN NEW YORK. Mais il ne faut pas trop se laisser abuser puisque la véracité des faits sera laissée à l’appréciation de chacun. De plus, GHOSTS OF GEORGIA, le distributeur français préférant adopter ce titre, s’éloigne de l’histoire de la famille Wyrick !

Photo : GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA)

Dans GHOSTS OF GEORGIA, le scénariste va broder de façon à épicer son sujet. Il conserve la petite fille ainsi que les deux sœurs qui ont la particularité de voir des spectres, qu’ils soient bons ou mauvais. Une partie du film va ainsi jouer avec le fait que leur habilité surnaturelle est autant une malédiction qu’un véritable don. Des fantômes, le film ne va pas attendre pour nous en présenter, ils seront ainsi présents dès les premières secondes du métrage. GHOSTS OF GEORGIA ne va d’ailleurs pas faire dans la subtilité et ne laisse planer aucun doute à propos des esprits qui rôdent en permanence autour de la famille. Quelque part, cela s’avère un peu gênant puisque à force de voir des fantômes dans tous les sens, le suspense s’évente durant la première moitié du film. De même, le réalisateur choisit d’accompagner les apparitions fantomatiques d’une vision monochrome, le plus souvent carrément en noir et blanc. Un effet de mise en scène qui amoindrit une nouvelle fois l’aspect inquiétant des apparitions. Il faudra donc patienter pour qu’une véritable menace pèse sur la famille qui vient de s’installer dans une maison isolée et à l’histoire lourdement chargée. Le scénariste du film a justement l’idée de lier ses fantômes au passé tristement célèbre de l’esclavage aux Etats-Unis. Ce n’est pas présenté de manière très astucieuse dans le film et le rebondissement final apparaît gros comme une maison hantée lorsque le passé de la propriété est évoquée par un homme d’église. Du coup, GHOSTS OF GEORGIA s’écoule sans grand frisson et donne par instant l’impression de piocher dans des imageries déjà vues au cinéma. L’apparition d’un vieux fantômes avec son chapeau ramène fugacement le souvenir de POLTERGEIST 2. Par la suite, on pense aussi à CANDYMAN, JEEPERS CREEPERS, HELLRAISER ou encore aux deux premiers MASSACRE A LA TRONCONNEUSE avec un étrange décor morbide, constellé d’ossements et de restes d’animaux.

Photo : GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA)

Si GHOSTS OF GEORGIA est loin d’être une réussite du genre, il se pare tout de même d’une séquence particulièrement réussie. Un passage du film qui fonctionne à merveille que ce soit dans sa mise en image mais aussi en utilisant les mécanismes de la peur. Visuellement très réussie, cette courte séquence fonctionne aussi, en grande partie, par l’interprétation de l’actrice qui interprète la gamine du film. Car il faut le souligner, Emily Alyn Lind, malgré son jeune âge, est bluffante dans son rôle ! Les autres comédiens principaux, les deux sœurs et le père de famille, s’avèrent eux aussi parfaits. GHOSTS OF GEORGIA n’est donc pas dépourvu d’atouts. Hormis le tic de mise en scène liée aux apparitions des fantômes, le réalisateur propose un métrage aux images soignées. Il faut aussi reconnaître que les personnages sont bien esquissés et l’histoire en toile de fond donne un ton divergeant du cinéma d’épouvante traditionnel. Néanmoins, cela ne fonctionne pas complètement et, en tant que film d’horreur, il y a un peu de quoi rester sur sa faim !

Photo : GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA)

Après avoir sorti le film original, sous le titre LE DERNIER RITE, Metropolitan propose donc assez naturellement sa fausse suite directement en vidéo. Cela dit, l’éditeur ne cherche pas à lier les deux métrages et les distingue avec des titres bien différents. Sur le Blu-ray, le film est présenté avec un transfert 1080p/24 au format large respecté. Le résultat est en tout point parfait : image précise et finement détaillée, avec des couleurs solides ! Le son n’est pas en reste avec deux pistes DTS HD Master Audio 5.1, l’une pour la version originale sous-titrée et l’autre pour le doublage français. Les deux ne lésinent pas sur les effets et les ambiances plus vraies que nature.

Photo : GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA)

Le réalisateur, le scénariste ainsi que l’un des producteurs de GHOSTS OF GEORGIA se sont rassemblés pour commenter le film. Il en résulte une discussion soutenue durant toute la durée du métrage qui aborde quasiment tous les points concernant la création du film. On peut aussi y découvrir les nombreux ajustements faits sur le montage du film, ce qui sera aussi évoqué dans les scènes coupées. Malheureusement, si ce commentaire audio est le plus informatif à propos du film, il sera réservé à ceux qui comprennent parfaitement l’anglais. En effet, il n’y a aucun sous-titrage auquel il serait possible de se raccrocher. Vraiment dommage ! Curieusement, le commentaire audio présent, de manière optionnelle, sur les scènes coupées est, lui, bel et bien sous-titré en français... Justement, on peut donc découvrir plus d’un quart d’heure de séquence le plus souvent allongées par rapport à ce que l’on voie dans le film. De petits ajouts qui n’apportent pas tellement plus de matière au métrage et qui donne une vision de la manière dont il est possible de narrer une histoire rien que par le montage. Cela s’avère évident en découvrant la séquence qui ouvrait à l’origine le film et qui se trouve à présent caviardé tout au long du métrage.

Photo : GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA)

Puisqu’il s’agit d’une histoire vraie, il apparaissait logique de nous la raconter. En un peu moins de dix minutes, nous allons donc découvrir les véritables sœurs Wyrick ainsi que la gamine qui a donc bien grandi depuis les événements « réels ». Comme souvent, on nous explique une histoire assez éloignée de ce qui se trouve dans le film. Certains points se montrent d’ailleurs assez nébuleux et il faudra donc prendre pour argent comptant le fait que des personnes, et donc la plupart des femmes de cette famille, soient à même de voir des esprits ! Les sceptiques camperont sur leur position, les autres y trouveront matière à alimenter leurs croyances... L’interactivité du Blu-ray se termine avec un bêtisier et des bandes-annonces. L’occasion de découvrir que les spectres peuvent trébucher en se déplaçant de manière fantomatique ! En plus de la bande-annonce de GHOSTS OF GEORGIA, on retrouve celle du film. On peut aussi visionner un avant-goût de deux autres films liés, de près ou de loin, au film avec les bandes-annonces de EVIL DEAD, le remake, et POSSEDEE.

Antoine Rigaud

MENUS

GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA) - Menu DVD GHOSTS OF GEORGIA (THE HAUNTING IN CONNECTICUT 2 : GHOST OF GEORGIA) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Drame
Fantôme

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com