DVD (1)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 TERROR OF DRACULA

 Année

 2012

 Nationalité

 Canada

 Réalisation

 Anthony D.P. Mann

 Scénario

 Anthony D.P. Mann
 Bill Bossert
 Bram Stoker

 Musique

 Anthony D.P. Mann

 Acteurs

 Anthony D.P. Mann
 Terry Wade
 Denise Wedge
 Dick Miller {2}
 Ilke Hincer
 Angella Scott
 Barry Yuen
 Matt Davis {2}
 Angela Faulkner
 Vikki Jinn
 Noelle Piche
 Andrea Hiltz

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Simple Couche

Durée

100 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

 •Introduction (4mn39)
 • Bandes-annonces£
 • Teaser
 • Trailer
 • Sherlock Holmes & The Shadow Watchers§

 

 ON AIME

• Un micro-buget ambitieux...

 ON N'AIME PAS

• Probablement trop !

 VIDEOS

 Bande-annonce

 
 TERROR OF DRACULA

 

Alité, Jonathan Harker se réveille sans aucun souvenir en Transylvanie. Une religieuse lui amène une lettre qui ravive sa mémoire et c'est avec horreur qu'il se remémore sa rencontre avec le Comte Dracula. Ce dernier est, quant à lui, déjà parti pour l'Angleterre…

Photo : TERROR OF DRACULA

Anthony D.P. Mann est avant tout un comédien. Ainsi, il va participer à diverses œuvres théâtrales au Canada et il lui arrive même d'apparaître dans des émissions télévisées du même pays. Mais plutôt que se cantonner à la seule activité d'acteur, il lui arrive aussi de se mettre en scène que ce soit pour des spectacles ou des films. Il avait ainsi déjà endossé le rôle du Comte Dracula dans CANUCULA, un moyen métrage où le fameux vampire était ramené à la vie, de nos jours et au Canada. De même, il va réaliser SHERLOCK HOLMES AND THE SHADOW WATCHERS, un film où Anthony D.P. Mann va de nouveau interpréter le détective de Conan Doyle, rôle qu'il a déjà tenu plusieurs fois au théâtre. Avec TERROR OF DRACULA, il s'attaque donc de nouveau à l'emblématique vampire inventé par Bram Stoker. Et contrairement à CANUCULA, il décide, cette fois, d'être fidèle à l'œuvre originale !

Photo : TERROR OF DRACULA

Le film s'ouvre sur un avertissement écrit en blanc sur fond noir. On nous prévient que la version de TERROR OF DRACULA qui nous est présentée a été restaurée de manière à nous proposer une version intégrale. De plus, il est fait une analogie avec les métrages de la Hammer, de Jesus Franco ou encore de la Amicus, cette dernière n'ayant pourtant jamais produit aucun Dracula. Anthony D.P. Mann est un fan de ce type de cinéma. Il veut à l'évidence nous faire clairement passer le message que son film s'inscrit dans la même veine que celle des productions horrifiques des années 60 et 70. Comme pas mal d'autres cinéastes depuis quelques temps, Anthony D.P. Mann nous propose un hommage à ce qu'il a aimé lorsqu'il était adolescent.

Photo : TERROR OF DRACULA

Mais TERROR OF DRACULA est un projet plutôt ambitieux. En effet, mettre en image l'histoire narrée dans le livre de Bram Stoker nécessite pas mal de moyens. Peu importe, apparemment, puisque le métrage va se faire avec une petite poignée de milliers de dollars. Anthony D.P. Mann s'acoquine ainsi avec l'Américain Bill Bossert, les deux vont alors financer le film qui sera tourné au Canada. A l'écran, le manque de moyens se fait très vite ressentir. Certaines séquences sont par exemple tournée dans une même pièce, re-décorée vaguement de manière à nous faire croire qu'il s'agit d'un endroit différent. Nous sommes très loin des décors du CAUCHEMAR DE DRACULA. Pas question, non plus, de retranscrire à l'écran les passages les plus spectaculaires de l'œuvre originale. Anthony D.P. Mann et Bill Bossert contournent ce problème soit en gommant les passages en question ou bien en les évoquant au travers de dialogues. C'est d'ailleurs là, certainement, le plus gros défaut de TERROR OF DRACULA. Les séquences de parlotte se suivent les unes après les autres avec cette vilaine impression de découvrir une sorte de pièce de théâtre que l'on aurait essayé de transformer en film. Plus gênant encore, ces échanges verbaux s'étirent en longueurs, alourdissant un métrage dont le rythme n'a vraiment rien d'échevelé. Au final, TERROR OF DRACULA se montre très statique, même les rares et fugaces scènes d'action manquent de fulgurance. A cela, il faudra ajouter le parti pris d'être particulièrement léger sur l'horreur, castrant le métrage d'éventuels effets chocs ! La charge sexuelle du personnage est, elle aussi, visuellement gommée. Gênant c'est justement cette thématique qui est la plus intéressante dans le mythe du vampire. Le cinéaste se revendiquant de Jesus Franco, on peut même s'étonner qu'il n'ait pas eu la décence de nous présenter quelques actrices à poil !

Photo : TERROR OF DRACULA

Alors, que reste t'il à TERROR OF DRACULA ? Une question à laquelle il est difficile de répondre. Impossible de tirer à boulets rouges sur l'enthousiasme d'un cinéaste qui fait son film avec un micro budget. Pourtant Anthony D.P. Mann fait tout de même des choix difficiles à comprendre. Par exemple, en se donnant le rôle principal, il nous propose un Dracula assez curieux. Alors, bien sûr, nous avions déjà vu un Dracula chauve, le NOSFERATU de Murnau était une adaptation officieuse de l'oeuvre de Bram Stoker. De même que lorsque Jesus Franco signe LES NUITS DE DRACULA, c'était pour nous montrer un Christopher Lee moustachu. Dans les deux cas, cela fonctionnait mais, ici, Dracula ressemble plutôt à l'Oncle Fester de LA FAMILLE ADDAMS avec une barbe, ce qui plombe un peu le sérieux de l'entreprise. Même avec toute la bonne volonté du monde, on a un peu de mal à voir l'hommage fidèle à la Hammer Films. Cela dit, le cinéaste se revendique aussi des dramatiques de la BBC. C'est vrai que, quelque part, TERROR OF DRACULA fait penser à une production télévisuelle d'un autre âge. Le cinéaste a déjà le projet d'adapter d'autres classiques de l'horreur en commençant par Le Fantôme de l'Opéra qu'il compte mettre en boîte avec un budget similaire à celui de TERROR OF DRACULA. Inquiétant !

Photo : TERROR OF DRACULA

TERROR OF DRACULA est disponible en DVD directement auprès du site officiel ou bien via Amazon. Le disque est à l'évidence un tirage auto-produit à la finition très professionnelle. Toutefois, il s'adressera aux anglophones puisqu'il n'y a pas de sous-titrages sur le disque, même en anglais. Il faudra donc se contenter de la piste originale anglaise mixée en stéréo. Il faudra un peu pousser le son de manière à comprendre les dialogues, la prise de son ou le mixage n'étant pas super au point. Hormis ce souci, la piste sonore se montre parfois plutôt dynamique et surprenante. Mais dans l'ensemble, il s'agit tout de même en grande majorité de retranscrire des dialogues !

Pour l'image, pas de surprise, on découvre une image très vidéo et ce même si le cinéaste aimerait nous faire croire qu'il s'agit de pellicule. Des défauts comme des rayures ou des tâches ont ainsi été ajoutées en post-production. Mais rien n'y fait, le rendu ne ressemble absolument pas à un métrage de cinéma. Enfin, en complément, le disque propose un "Teaser" et un "Trailer" du film mais aussi la bande-annonce de SHERLOCK HOLMES AND THE SHADOW WATCHERS. De plus, on peut voir une présentation du film par Anthony D.P. Mann, lui-même. L'occasion pour lui d'exposer ses motivations pour faire ce film et ses références sur un peu moins de cinq minutes.

Antoine Rigaud

MENUS

TERROR OF DRACULA - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Vampire

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com