THE AWAKENING : LE REVEIL DU MAITRE
SUBSPECIES IV : BLOODSTORM


Le vampire légendaire Radu Vadislas est laissé pour mort. Tué par des amis de Michelle qui étaient venus la libérer. Cette dernière est pourtant devenue une vampire. Dans leur hâte de quitter les lieux, ils oublient la pierre de sang. Une relique aux grands pouvoirs qui redonne des forces à Radu lors d'un sursaut de vie cinq minutes après que ses tueurs se soient enfuis en voiture. Le vampire se met alors en tête de se venger de Michelle mais aussi de reprendre les rennes du pouvoir aux mains de son vassal à Bucarest.

La Full Moon fait produire une grande part de ses films en Roumanie. Le moyen de trouver des extérieurs mais surtout une économie en ce qui concerne le tournage. Ted Nicolaou est donc un réalisateur recruté sur place. Ses films ont souvent une mise en image assez différente par rapport à celle des autres réalisateurs Full Moon. On peut le voir dès les premières images de THE AWAKENING. Le cinéaste essaye tant bien que mal d'imposer un aspect gothique tout en lorgnant du côté de l'expressionnisme allemand et plus particulièrement NOSFERATU. Quoi de plus normal pour un film de vampires... Mais ça s'arrête là, c'est une production Full Moon !

Re-titré pour le marché vidéo français, THE AWAKENING : LE REVEIL DU MAITRE cache SUBSPECIES IV : BLOODSTORM ou SUBSPECIES : THE AWAKENING selon le titrage au début du film. Un quatrième opus qui s'ouvre exactement où s'achevait le précédent. Le film contient d'ailleurs quelques autres séquences tirées de SUBSPECIES III. Une série entièrement réalisée par Ted Nicolaou. Et si vous avez l'impression que THE AWAKENING se termine sur une fin ouverte, c'est sûrement en raison d'un cinquième film. Car THE AWAKENING fait un peu partie d'un tout. D'un univers déjà exposé et auquel cette suite ne fait qu'apporter des précisions... un peu comme un feuilleton.



Puisque l'on est en Roumanie et que l'action est censée, elle aussi, se dérouler dans ce pays, les divers protagonistes s'expriment souvent dans cette langue. Un détail qui a du poser des problèmes à l'éditeur. Deux choix s'offraient à lui. Enfin, en théorie, puisque la copie du film contient des sous-titrages anglais brûlés sur l'image lors des dialogues roumains. Impossible de faire un doublage entièrement en français en occultant la spécificité de la version originale. Surtout que les raisons pour lesquelles ils s'expriment en anglais ou en roumain restent relativement obscures pour ne pas dire incongrues. Qu'importe, grande première chez Elephant, ce DVD nous propose donc un véritable sous-titrage. Ne vous réjouissez pas trop vite. Il n'apparait que sur les dialogues roumains. Ensuite, pour dissimuler le sous-titrage anglais d'origine, on nous impose une gigantesque barre noire tout le long de l'écran. Un peu beaucoup, non ? Et puis quitte à sous-titrer, on se demande pourquoi le boulot n'a pas été fait jusqu'au bout. Tant pis ! Pour en revenir au doublage français, il est particulièrement raté. Le contraste entre les vraies voix des acteurs et celles des doubleurs est ici flagrant. En version originale, les acteurs ne sont pas forcément meilleurs mais comme ils gardent leurs propres voix tout du long, l'expérience est bien moins choquante.

Alors que la qualité s'était améliorée sur les derniers titres Elephant, depuis LES MORTS HAISSENT LES VIVANTS, il y a comme une baisse. L'image bénéficie d'une compression bien moins soignée qui laisse apparaître de bien vilains défauts. Sur ce disque, on retrouve le petit clip promo composé d'extraits de films des productions Full Moon et Empire. En plus de cela, vous pourrez visionner la bande-annonce, ainsi qu'une filmographie de Ted Nicolaou.

Même si l'interprétation est caricaturale, tout comme certaines situations, les adeptes du jeu de rôles Vampires y trouveront leur compte. Les autres spectateurs seraient avisés de jeter un oeil aux précédents films de cette série avant celui-ci. Ce qui ne va pas être facile puisqu'ils n'existent pas en DVD pour le moment.

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
Le soin apporté à certaines images

ON N'AIME PAS
Sous-titrage épisodique !

Meilleures scènes

  • Dans l'antre de Radu
    (Chapitre 12)
Année : 1997

Durée : 90 minutes

Acteurs :
Anders Hove
Denice Duff
Jonathon Morris
Iona Abur
Mihai Dinvale
Floriella Grappini

Réalisateur :
Ted Nicolaou

Scénario :
Ted Nicolaou

Musique :
Richard Kosinski
John Zeretzka

Format disque :
Simple Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Français : 


Sous-titrage :
Français (épisodique)

Les Suppléments

  • Bande-annonce
  • Filmographie de Ted Nicolaou
  • L'univers fou de la Full Moon

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Vampire

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com