DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 TC 2000

 Année

 1993

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 T.J. Scott

 Scénario

 J. Stephen Maunder
 Richard M. Samuels
 T.J. Scott

 Musique

 Varouje {1}

 Acteurs

 Bobbie Phillips
 Billy Blanks
 Kelly Gallant
 Bolo Yeung
 Matthias Hues
 Jalal Merhi

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Double Couche

Durée

91 minutes

Format Image

Format Sonore

Francais

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

 •Cours de Tae-Bo avec Billy Blanks (5min 37)
 • Bio/filmographies
  • Billy Blanks
  • Bolo Yeung
  • Matthias Hues
 • Biographie de Jalal Merhi
 • Bandes-annonces
  • Back in action
  • Talon of the eagle
  • Expect no mercy
  • Balance of power
  • Tough and deadly

 

 ON AIME

• La demi tonne de muscles huilés qui s'active nerveusement à l’écran
• Le casting hors normes

 ON N'AIME PAS

• Les producteurs ovoïdes qui jouent dans leurs films
• Les acteurs si mauvais qu'ils en deviennent fatigants

 FORUM

Donnez-nous votre avis et discuter du film dans notre Forum. Pour cela, cliquez sur
SUJET CONSACRE AU FILM SUR LE FORUM
 

 TC 2000

 

Nous sommes en 2020 et ça y est, l’apocalypse s’est abattue sur nos pauvres têtes, donnant enfin raison à Nostradamus et décimant au passage une bonne partie de l’humanité… Ironie du sort ou volonté divine douteuse, il semblerait que ce drame bactériologique planétaire n’ait épargné que les culturistes et les demoiselles rembourrées au silicone, créant ainsi une population hautement cérébrale divisée en deux clans : les riches (propres et très conviviaux), pouvant se permettre de vivre sous terre, et les pauvres (agressifs et sales bien sûr) qui se voient contraints de vivre en surface, dorés par le ciel carmin... Malgré les règles établies, ces derniers tentent régulièrement (allez savoir pourquoi...) de pénétrer le monde des gens bons. En faisant cela, ils deviennent des "Breakers" chassés par les "Trackers Commanders" (nom grotesque donnant toutefois une indication majeure quant au titre du film) dont font partie Storm et Kinsella.

Photo : TC 2000

L'équilibre semble donc atteint mais un jour, Jason Storm, héros à la coupe de cheveux improbable, perd sa coéquipière dans des circonstances pour le moins malheureuses. Tout bascule alors et voilà que le doute s'empare de lui : Et si les salauds n'étaient pas tous des salauds ? Et si les têtes pensantes n'étaient pas toutes dévouées au bonheur des citoyens ? C'est dans ce climat d'incertitude que Storm va faire la connaissance de Sumai et que, ensemble, ils vont joyeusement fracturer les os du reste du casting...

Photo : TC 2000

Bien au-delà du simple film d'action futuriste, TC 2000 se présente donc avant tout comme une gigantesque étable dans laquelle se bousculent gaiement les plus beaux échantillons bovidés du direct-to-video. Parmi ces éminentes figures nourries aux hormones, nous pourrons donc citer le rectangulaire Bolo Yeung, apprécié tout d’abord à Hong Kong pour ses multiples apparitions dans des films de Bruce Lee-Exploitation puis dans le reste du monde pour ses prestations dans les deux SHOOTFIGHTER, les deux premiers volets de la trilogie TIGER CLAWS et bien sûr les BLOODSPORT et DOUBLE IMPACT avec Jean-Claude Van Damme. Aux côtés de cette légende des arts martiaux brutaux se dresse l'athlétique Billy Blanks, véritable combattant et créateur du Tae Bo (méthode de Fitness révolutionnaire frôlant toutefois l’effrayante hystérie) dont le parcours cinématographique débutera par quelques apparitions notables (FULL CONTACT, LE DERNIER SAMARITAIN, TANGO & CASH), se poursuivra par une vaguelette de premiers rôles sympathiques (TALON OF THE EAGLE, BACK IN ACTION, BALANCE OF POWER) et s'essoufflera malheureusement bien vite à l'approche du troisième millénaire… Formée et agréablement sculptée par ce cher Billy, Bobbie Philipps assurera brillement le quota féminin obligatoire du film et cela entre deux apparitions dans des séries télés telles que MARIES, DEUX ENFANTS, ALERTE A MALIBU ou encore MURDER ONE… Autre figure bien connue du cinéma d'action intellectuellement minimaliste, le monumental Matthias Hues nous gratifie d'une prestation de méchant invincible comme ce fût déjà le cas quelques années plus tôt dans l’oubliable mais amusant DARK ANGEL avec Dolph Lundgren.

Photo : TC 2000

L'erreur de casting (il en fallait une) sera quant à elle incarnée à merveille par le très compétent en la matière Jalal Merhi, physiquement en total décalage avec ses massifs camarades de jeux mais possédant toutefois l'énorme avantage (pour lui) d'être producteur du film qui nous intéresse aujourd'hui. On comprend mieux sa présence à l’écran, ce qui ne la rend toutefois pas plus agréable…

Photo : TC 2000

Enfin remercions le réalisateur T.J. Scott pour avoir pris les rênes de cet impressionnant char à boeufs alors que le reste de sa carrière semblait pourtant dédié au petit écran via de multiples épisodes des séries ROBOCOP, XENA: PRINCESSE GUERRIERE, CLEOPATRA 2525, ANDROMEDA et MUTANT X (entre autres).

Photo : TC 2000

Les présentations étant faites, penchons-nous donc un peu plus sur ce post-apocalyptique dont l’avantage essentiel est, vous l’aurez bien compris, de combler (ou presque) les amateurs de faciès inexpressifs et de bourre-pifs virils. La plupart des décors sont simplistes mais en de rares occasions, le film parvient à nous surprendre en nous montrant quelques usines désaffectées au visuel plutôt convainquant. Notez bien que ce dernier mot ne sera plus utilisé dans cette critique puisqu'il ne pourra malheureusement s'appliquer ni au jeu des acteurs, ni aux dialogues. Magnifique compétition de regards de moutons et de répliques creuses, je vous invite tout particulièrement à jouir de la fin moraliste et niaise profondément émouvante. Outre cela, le scénario tient la route et tente étrangement de s'immiscer au-delà de la norme de ce type de production. L'effort est suffisamment louable pour être mentionné ici mais mettons cela de côté pour nous attarder sur ce qui fait l'intérêt de ce film : les combats. Assez nombreux et souvent difficilement justifiés, nul doute qu'ils feront plaisir à l'amateur éclairé d'impacts qui font mal. On pourra cependant reprocher les chorégraphies simplistes et l'aspect redondant des affrontements mais force est de constater qu'on ne s'ennuie pas (trop). Les acteurs étant ce qu'ils sont (des monstres de 100 kilos), il aurait été surprenant de les voir virevolter à la manière d'un Jackie Chan. Ils se contenteront donc d'exhiber leurs pectoraux et d'échanger avec force leurs différents points de vue. Certains seconds rôles plus chétifs se permettront bien quelques roulades mais l'ensemble, quoique dense, reste trop classique. Le film ne parviendra donc ni à s'imposer en tant que post-apocalytpique respectable, ni en tant que référence bestiale, ce que nous étions pourtant en droit d'espérer d'une telle entreprise...

Photo : TC 2000

Pas de surprise non plus pour ce qui est de la qualité du DVD. Celui-ci nous propose un transfert honnête en 4/3, plein cadre d’origine, qui sied parfaitement au format d’épaule des divers protagonistes. Côté son, nous devrons nous contenter de la version française (de bonne facture) et de ses dialogues surpuissants (mention spéciale à Billy Blanks déclarant fièrement : "Personne ne m'a jamais accusé d'être brillant"). Cette dernière se voit toutefois doté d’un heureux mixage Dolby Digital 5.1 qui, je vous rassure, ne risque pas d’user vos enceintes tant elle sait se faire discrète : Seules deux enceintes seront réellement sollicitées mais en toute franchise, c’est amplement suffisant. Tournons nous maintenant du côté des bonus qui, pour une édition de ce type, se montrent assez divertissants (notez l’emploi du mot «divertissant» là où «intéressant» aurait été souhaitable). Commençons donc par les habituelles biographies qui sont au nombre de quatre. Présentées sous forme de pages fixes, elles nous proposent le strict minimum du vécu de Billy Blanks, Matthias Hues, Bolo Yeung et Jalal Merhi. Les cinq bandes-annonces nous proposent quant à elles de nous familiariser avec la filmographie exceptionnellement bis de Billy Blanks. Ne surtout pas manquer ses deux collaborations particulièrement nerveuses avec Roddy Piper, star du INVASION LOS ANGELES de John Carpenter.

Photo : TC 2000

Arrive enfin la pièce maîtresse, le bonus qui vient caviarder cette édition DVD en nous proposant pas moins de 5 minutes et demi d'entraînement avec Billy Blanks. Dans un décor tristement léger mais coloré, Billy et ses ami(e)s sculpturaux vont nous apprendre comment entretenir notre corps d'athlète à l'aide des quelques principes de base de la "kickologie" ("kickology" étant le terme employé). Le tout est en version originale non sous-titré mais qu'importe car le sourire Pac-Manien et la bonne humeur de Billy font bien vite oublier la présence de paroles supposées motivantes. Non, ce qui compte, c'est bel et bien de bouger sa carcasse devant le téléviseur... Le seul résultat garanti semble être celui du ridicule mais laissons à chacun le plaisir d'aborder ce bonus à sa convenance.

Photo : TC 2000

Nous sommes donc en présence d'un petit film qui pourra sans mal retenir l'attention des barbares de tous poils grâce à son casting plus qu'alléchant et ses intentions scénaristiques louables. Le DVD étant proposé à un prix symbolique, invitons donc le lecteur curieux ou bourrin à se procurer cette galette devant laquelle il pourra au moins s'entraîner à parfaire son corps en compagnie de Billy Blanks.

Xavier Desbarats

MENUS

TC 2000 - Menu DVD TC 2000 - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Science-fiction
Action

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com