DVD (3)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 MUMMY'S TOMB, THE

 Autres titres

 TOMBE DE LA MOMIE, LA
 

 Année

 1942

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Harold Young

 Scénario

 Griffin Jay
 Henry Sucher
 Neil P. Varnick

 Acteurs

 Dick Foran
 John Hubbard
 Elyse Knox
 George Zucco
 Wallace Ford
 Turhan Bey
 Mary Gordon
 Frank Reicher
 Emmett Vogan
 Lon Chaney Jr.

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Simple Couche

Durée

58 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •La momie par Jean-Pierre Dionnet
 • Présentation du film par Jean-Pierre Dionnet
 • Bandes-annonces
 • Galerie de photos

 

 ON AIME

• Les décors et les maquillages

 ON N'AIME PAS

• Une série B sans ambition

 VIDEOS

 Trailer

 

 POSTERS

 
 LA TOMBE DE LA MOMIE

 THE MUMMY'S TOMB

Trente ans après avoir profané la tombe de la princesse Ananka, un archéologue coule des jours tranquilles dans le Massachusetts. Le grand prêtre égyptien Mehemet Bey se rend alors aux USA, accompagné de la momie de Kharis. Ce prêtre veut se venger de l'archéologue avec l'aide de Kharis, maintenu en vie par la magie des feuilles de Tana...

Photo : TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB)

LA TOMBE DE LA MOMIE est le troisième film produit par Universal consacré à la légende de la momie. Il est réalisé par l'américain Harold Young. Monteur de formation (par exemple sur L'ATHLETE INCOMPLET de Frank Capra en 1926), il exerce cet emploi dans des productions de plus en plus importantes, notamment tournées pour des compagnies hollywoodiennes en Grande-Bretagne, comme CATHERINE LA GRANDE de Paul Czinner ou LA VIE PRIVEE D'HENRY VIII d'Alexander Korda et avec Charles Laughton.

Korda permettra alors à Harold Young de réaliser ses premiers films, dont LE MOURON ROUGE de 1934, narrant les exploits d'un justicier durant la Révolution Française qui est un gros succès. Young retourne aux USA où il commet de nombreuses petites productions en tous genres (aventures avec THE STORM, espionnage avec SABOTAGE, drame avec THE FORGOTTEN WOMAN, comédie musicale avec SWING IT SOLDIERS, films de gangsters avec RUBBER RACKETEERS...). Comme de nombreux réalisateurs de studio de l'époque, sa polyvalence fait partie des qualités le faisant apprécier de ses employeurs ! Il réalise aussi des œuvres fantastiques à petits budgets pour la Universal : LA TOMBE DE LA MOMIE, ainsi que THE FROZEN GHOST, un épisode de la série des Inner Sanctum.

Le rôle de la momie Imhotep a été inauguré magistralement par Boris Karloff en 1932 dans LA MOMIE pour Universal. En 1940, la même compagnie relance ce mythe avec les aventures de la momie Kharis (interprété par Tom Tyler), dans LA MAIN DE LA MOMIE. Dans LA TOMBE DE LA MOMIE, Kharis est incarné pour la première fois par Lon Chaney Jr. (Creighton Tull Chaney de son vrai nom).

Photo : TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB)

Ce dernier est le fils de Lon Chaney, grande star du cinéma muet hollywoodien. Mais celui-ci n'encourage pas son fils à être comédien. Chaney Jr. fait alors de nombreux petits boulots (boucher, plombier...). Dès la mort de son père en 1930, il tente de devenir acteur : mais les producteurs veulent que son nom de scène soit "Lon Chaney Jr.". Il refuse au début car il veut se faire un nom pour lui-même. Mais devant les difficultés qu'il rencontre dans ce métier, il accepte à partir de 1935. Le succès vient vraiment en 1939 avec DES SOURIS ET DES HOMMES de Lewis Milestone, d'après le roman de John Steinbeck.

Il signe alors un contrat avec la compagnie Universal pour laquelle il crée le rôle du lycanthrope Lawrence Talbot dans LE LOUP-GAROU de George Waggner. Universal voit en Lon Chaney Jr. la nouvelle star de l'épouvante et veut l'imposer comme l'héritier artistique de son père, comme un nouvel homme aux mille visages. Elle lui fait donc interpréter les grands rôles du répertoire fantastique : le monstre de Frankenstein dans LE SPECTRE DE FRANKENSTEIN, Dracula dans LE FILS DE DRACULA, la momie dans LA TOMBE DE LA MOMIE...

Hélas, cette compagnie alloue des budgets de plus en plus minuscules aux films d'horreur. Lon Chaney Jr. connaît de graves problèmes d'alcoolisme. A partir des années 1950, il devient un acteur indépendant et tourne dans de nombreux films aux genres variés : le Western avec LE TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS de Fred Zinnemann, le drame avec POUR QUE VIVENT LES HOMMES de Stanley Kramer... Une grande partie de sa carrière reste consacrée au fantastique : THE BLACK SLEEP de Reginald Le Borg, LA MALEDICTION D'ARKHAM de Roger Corman... Parfois, il se compromet dans des productions très médiocres comme THE ALLIGATOR PEOPLE ou DRACULA VS. FRANKENSTEIN. Lon Chaney Jr. meurt en 1973.

Photo : TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB)

Mais, retournons à LA TOMBE DE LA MOMIE ! Son action se déroule trente ans après LA MAIN DE LA MOMIE, dont un flash-back d'une bonne dizaine de minutes, composé de séquences provenant de ce film, nous rappelle les principales péripéties. Alors que nous pensions le terrible prêtre Andoheb mort et la momie Kharis réduite à un tas de cendres, nous apprenons ici qu'il n'en est rien. Andoheb, très âgé, vit encore et transmet ses secrets au jeune prêtre Mehemet Bey. Quant à Kharis, à peine amoché, il peut encore servir la malédiction de la princesse Ananka.

Les archéologues survivants coulent quant à eux une paisible retraite aux États-Unis. Mehemet Bey traverse l'Atlantique avec Kharis et, les nuits de la pleine lune, envoie celui-ci massacrer ces profanateurs et leurs familles. C'est là la principale originalité de ce film : la momie quitte son Égypte natale et sévit désormais en Nouvelle-Angleterre... En cela, cet épisode annonce une partie des péripéties de LA MALEDICTION DES PHARAONS de Terence Fisher, dans lequel la momie de Kharis incarnée par Chris Lee, est transportée d'Égypte vers la Grande-Bretagne pour y assouvir une vengeance.

Au cours de LA TOMBE DE LA MOMIE, surtout pendant les séquences mettant Kharis en scène, nous retrouvons les qualités des meilleurs productions Universal. Les décors et les maquillages sont encore somptueux (c'est toujours Jack Pierce qui est chargé de créer le monstre), la photographie en noir et blanc compose de belles images fantastiques et contrastées. De son côté, Lon Chaney Jr. parvient à imprimer suffisamment de vie au rôle, pourtant limité, de la momie de Kharis, par exemple lorsqu'il comprend que le sorcier veut utiliser son pouvoir à des fins personnelles et profanes. Enfin, l'incendie finale de la maison appartient à ces superbes séquences gothiques que nous ne trouvons que dans les films d'horreur de cette firme.

Photo : TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB)

Pourtant, les points faibles sont nombreux. Les "gentils", souvent sans saveur ni épaisseur, échangent des dialogues creux au cours de conversations ennuyeuses et filmées sans personnalité. L'histoire manque de rythme et s'essouffle au gré d'une enquête fastidieuse. L'interprétation, très fade à quelques exceptions près, n'aide pas. Les remplois abondants de stock-shots piqués dans LA MAIN DE LA MOMIE et surtout dans FRANKENSTEIN pour la poursuite finale achèvent de donner à LA TOMBE DE LA MOMIE la dimension étriquée d'une série B sans ambition.

LA TOMBE DE LA MOMIE est donc globalement une déception, que quelques séquences relativement réussies ne parviennent pas à racheter. Il est suivi par LE FANTOME DE LA MOMIE, toujours avec Lon Chaney Jr....

Photo : TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB)

Aux Etats-Unis, LA TOMBE DE LA MOMIE était déjà disponible en DVD depuis 2004 au sein d'une boîte regroupant tous les films du cycle : «The Mummy : The Legacy Collection». Douze ans plus tard, une édition DVD de LA TOMBE DE LA MOMIE arrive officiellement sur le territoire français grâce à Elephant Films. Ce disque français présente le film dans une copie assez propre et respectant le format plein cadre d'origine. Si quelques petits défauts de pellicule anecdotiques s'invitent à l'image, ce DVD est plus que satisfaisant pour redécouvrir le film. Evidemment, on peut regretter qu'il ne bénéficie pas d'une édition Blu-ray comme c'est le cas pour LA MAIN DE LA MOMIE et LA MALEDICTION DE LA MOMIE sortie en même temps, en juin 2016. Pour sonoriser le spectacle, le disque dispose d'une seule piste audio en version anglaise et en mono d'origine codée sur deux canaux. Des sous-titres français apportent une traduction pour ceux qui ne comprennent pas la langue anglaise. Rien à signaler ici, le travail est bien fait et respecte l'oeuvre originale.

Photo : TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB)

Comme pour les autres disques édités par Elephant Films sous la bannière "Cinema Monster Club", on trouve sur le disque l'intégralité des bandes-annonces des titres déjà parue chez l'éditeur et au sein de cette même collection. Il y a donc déjà de quoi revisiter une grosse partie des films produits par le studio Universal à l'âge d'or du cinéma fantastique américain. A cela, il faut ajouter une petite galerie d'une quinzaine d'affiches et photos mais aussi des suppléments produits spécialement à l'occasion de cette sortie française. On trouve donc un historique de la momie par Jean-Pierre Dionnet. Si cela s'avère informatif, cela reste assez cadré autour des films produits par la Universal et touche à peine du doigt les autres momies qui se sont exhibées au cinéma. Une autre vidéo donne l'occasion à Jean-Pierre Dionnet de présenter le film mais cela sert surtout à présenter les comédiens et une partie de l'équipe technique de LA TOMBE DE LA MOMIE.

Emmanuel Denis

MENUS

TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB) - Menu DVD TOMBE DE LA MOMIE, LA (THE MUMMY\'S TOMB) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Momie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com