DVD (3)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 FROSTBITEN

 Autres titres

 TALE OF VAMPIRES
 FROSTBITE

 Année

 2006

 Nationalité

 Sude

 Réalisation

 Anders Banke

 Scénario

 Daniel Ojanlatva

 Musique

 Anthony Lledo

 Acteurs

 Petra Nielsen
 Jonas Karlstrm
 Carl-ke Eriksson
 Per Lfberg
 Grete Havneskld
 Emma berg
 Mns Nathanaelson
 Mikael Gransson
 Anna Lindholm

 

 DVD INFOS

 

Editeur

CTV

Format Disque

Double Couche

Durée

97 minutes

Format Image

Format Sonore

Swedish

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Vampires contre-attaquent (25mn49)
 • Effets mordants (6mn23)
 • Bandes-annonces£
 • Tale Of Vampires
 • L'Enfer des Loups
 • Ashura§

 

 ON AIME

• Une amusante comédie horrifique

 ON N'AIME PAS

• ...

 FORUM

Donnez-nous votre avis et discuter du film dans notre Forum. Pour cela, cliquez sur
SUJET CONSACRE AU FILM SUR LE FORUM
 

 TALE OF VAMPIRES

 FROSTBITEN

Muté à un nouveau poste, Annika emménage avec sa fille Saga dans une petite ville qui vit dans les nuits polaires. L'obscurité ne freine en rien les activités, Annika prend son poste à l'hôpital du coin où elle rencontre le professeur Beckert, raison scientifique de sa mutation. De son côté, Saga continue ses études en faisant la connaissance de la jeunesse délurée du coin...

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

Si les cinéastes français connaissent quelques difficultés à monter des films de genre et plus particulièrement dans le domaine du Fantastique, il en va de même du côté des pays scandinaves. Bien évidemment, la production dans ce domaine existe mais les cinéastes doivent autant se battre pour monter leurs projets de film que par chez nous. La production se voit donc des plus restreintes pourtant on trouves déjà des titres tel que LA SORCELLERIE A TRAVERS LES AGES dès les années 20 ou bien, par la suite, Ingmar Bergman touchera lui aussi furtivement à des sujets plus ou moins proches du Cinéma Fantastique. Depuis, les titres arrivent donc au compte goutte. Si l'on peut facilement évoquer CRIME A FROID, dans le registre du «Rape & Revenge», EVIL ED, SLEEPWALKER ou encore le très mauvais THE UNKNOWN, reconnaissons qu'il est difficile de citer facilement, dans notre sphère d'investigation, des films en provenance de la Suède !

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

FROSTBITEN, ou TALE OF VAMPIRES en France, est donc une production suédoise annoncée comme le premier film de vampires réalisé par là bas. Le terme prêtera à litige puisqu'il existait d'autres films mettant en scène des suceurs de sang en coproduction avec d'autres pays. En tout cas, FROSTBITEN a fait sensation en Suède puisqu'il a connu un joli succès dans les salles de son royaume. Précisons toutefois que le film d'Anders Banke n'est pas un métrage horrifique «hardcore» et, s'il n'est pas avare d'effets sanglants, reste avant tout un métrage «grand public» porté par un humour fort sympathique. FROSTBITEN est le premier long métrage pour le cinéma d'Anders Banke mais il avait travaillé auparavant sur le documentaire «John Howe – There and Back Again» produit par Magnus Paulsson. Ce dernier est aussi producteur de FROSTBITEN et il s'avère qu'il est aussi le fondateur du Festival du Film Fantastique de Lund. Et c'est justement dans les festivals que FROSTBITEN se sera forgé une bonne réputation en glanant quelques prix dont celui du meilleur film à Fantasporto en 2006.

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

Anders Banke n'a pas l'ambition de révolutionner la vision du vampire à l'écran et il n'a pas non plus la prétention de vous proposer un chef d'oeuvre. FROSTBITEN ressemble parfois au INNOCENT BLOOD de John Landis ou, pour être encore plus exact, au GENERATION PERDUE de Joel Schumacher alors que l'on peut y déceler ici ou là de probables clins d'oeil au BAL DES VAMPIRES de Roman Polanski (un simulacre en ombre chinoise...). C'est dire si on ne navigue pas dans le cinéma pensum et dans le vampirisme ultra radical. Car il faut être réaliste, FROSTBITEN ne fait pas peur et n'insuffle pas de véritable suspense dans son récit. A la place, nous avons surtout affaire à une comédie second degré parfois assez noire. Il ne marquera donc pas de sa pierre le cinéma gore et horrible mais marquera toutefois pas mal de points grâce à des séquences carrément surréalistes comme le repas d'un nouveau vampire dans sa belle famille alors que le père est un ecclésiastique ou encore ce drôle de combat à coup de nains de jardin !

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

Si l'on doit trouver des défauts, ce sera surtout du côté d'un récit pas toujours très cohérent ou encore devant le manque d'ambition et de personnalité du scénario. En effet, la particularité nordique du film, on la retrouves essentiellement dans le décor et sa nuit polaire qui dure un bon mois. Toutefois, ces éléments sont assez inexploités puisque l'histoire pourrait se dérouler ailleurs et l'argument nocturne n'a finalement aucune véritable utilité. Ce seront donc les Américains qui tireront partie de cette particularité avec l'adaptation cinématographique d'une bande dessinée où un village voit débarquer des nuées de vampires venus se nourrir, en toute quiétude, pendant les 30 jours de la nuit polaire ! L'adaptation de 30 Jours de Nuit est, en effet, actuellement en fin de production chez Ghost House Pictures (et donc Sam Raimi). FROSTBITEN ne va donc pas trop secouer les habitudes du public international et encore moins révolutionner le genre. La musique du film nous place d'ailleurs, elle aussi, en terrain connu avec une belle partition d'Anthony Lledo qui s'inspire autant de Jerry Goldsmith que de Danny Elfman.

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

Passé un séquence pré-générique fort surprenante et sérieuse, FROSTBITEN joue donc la carte de la bonne humeur et balance ses bonnes idées à la queue-leu-leu sans se prendre la tête. Voilà qui suffit amplement à passer un bon moment grâce à des effets spéciaux réussis et ce malgré quelques maladresses sans importance !

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

En Suède, le titre original est donc FROSTBITEN alors que dans les pays anglo-saxons, ce sera FROSTBITE. Curieusement, pour son arrivée en France directement en vidéo, CTV a choisi de changer le titre du film avec un patronyme anglais assez étrange : TALE OF VAMPIRES. Il faut croire que TALE OF VAMPIRES est plus vendeur chez les commerçants français que FROSTBITEN. Il y a tout de même de quoi être sceptique. Quoi qu'il en soit, l'éditeur propose le film dans son format cinéma respecté (2.35) avec un transfert 16/9. Le film plonge volontairement ses personnages dans l'obscurité mais le DVD réussi à passer ce cap en offrant une image bien contrastée. Toutefois, on notera ici ou là quelques soucis de compression se manifestant par des a-plats peu uniformes.

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

Vous allez pouvoir choisir entre la piste suédoise, avec certains dialogues en allemand, en Dolby Digital 5.1 et un doublage français dans le même format sonore. La piste originale est sous-titrée en français ce qui aide grandement puisque nous sommes peu à comprendre le suédois par ici. Le rendu est solide et nous gratifie de quelques passages fort percutants. Toutefois, la piste reste parfois assez sobre pour du 5.1. Le doublage français, pour une fois honnête, est du même acabit.

Photo : TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN)

Les suppléments ne vous retiendront pas longtemps. Cela commence par une sorte de Making Of qui est une Featurette classique où l'on trouves des bouts d'interviews des acteurs mais aussi du réalisateur et de certains membres de l'équipe. Il n'y a pas de quoi s'enthousiasmer outre mesure mais ce n'est pas plus honteux que la plupart des Featurettes américaines des autres DVD. Si l'on peut y glaner quelques informations, notamment sur le choix de la société d'effets spéciaux ou les acteurs, cela reste un supplément très évasif. «Effets mordants» dispense quelques minutes de façon à vous donner une idée de la façon dont les effets spéciaux numériques ont été créés. Si un spécialiste des effets spéciaux intervient, on obtient surtout des images sans commentaires qui montrent les étapes successives permettant d'arriver au résultat final. Ensuite, il est possible de visionner un bêtisier pas drôle qui est surtout les chutes de trois plans du film réalisés sur plusieurs prises, dont le dernier montre les soucis pour mettre en place un effet de passe passe (sur lequel nous ne nous êtions pas posé la question durant le film). Pour terminer l'inter activité de cette édition DVD, on trouve aussi plusieurs bandes-annonces dont celle de TALE OF VAMPIRES mais aussi celle de L'ENFER DES LOUPS et de ASHURA.

Antoine Rigaud

MENUS

TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN) - Menu DVD TALE OF VAMPIRES (FROSTBITEN) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Vampire

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com