DVD (4)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 ATAQUE DE LOS MUERTOS SIN OJOS, EL

 Autres titres

 RETOUR DES MORTS-VIVANTS, LE
 RETURN OF THE BLIND DEAD
 RETURN OF THE EVIL DEAD

 Année

 1973

 Nationalité

 Espagne

 Réalisation

 Amando de Ossorio

 Scénario

 Amando de Ossorio

 Musique

 Anton Garcia Abril

 Acteurs

 Tony Kendall
 Fernando Sancho
 Esperanza Roy
 Frank Brana
 Lone Fleming
 Juan Cazalilla
 Maria Nuria
 José Canalejas
 Ramon Lillo
 José Thelman
 Loli Tovar

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Blue Underground

Format Disque

5 DVD

Durée

91 minutes

Format Image

Format Sonore

Spanish

English

Sous-titrages

English

 

 SUPPLEMENTS

 • THE BLIND DEAD COLLECTION
  • TOMBS OF THE BLIND DEAD
  • RETURN OF THE EVIL DEAD
   • Bandes annonces
    • Americaine
    • Espagnole
   • Galerie de photos
  • THE GHOST GALLEON
  • NIGHT OF THE SEAGULL

 

 ON AIME

• Des personnages attachants et crédibles

 ON N'AIME PAS

• Des impressions de déjà-vu

 FORUM

Donnez-nous votre avis et discuter du film dans notre Forum. Pour cela, cliquez sur
SUJET CONSACRE AU FILM SUR LE FORUM
 

 VIDEOS

 Bande-annonce

 
 RETURN OF THE EVIL DEAD

 LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS

Au XIVème siècle, les habitants de Bouzano massacrèrent les Templiers à cause de leurs agissements démoniaques. 500 ans plus tard, les villageois s’apprêtent à fêter l’événement mais les festivités seront gâchées par l’arrivée des... Templiers. Un petit groupe de gens se réfugie dans l’église et va devoir faire face à l’invasion des morts-vivants.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Avec ce RETOUR DES MORTS-VIVANTS, Amando De Ossorio réalise l’épisode le plus violent et le plus cynique de la saga. L’histoire des Templiers est finalement placé un peu en retrait au profit de l’action qui débute juste après la mise en place des différents personnages et de leurs motivations. Nous faisons connaissance avec le Maire Duncan et sa fiancée Vivian, laquelle voit de nouveau sa vie chamboulée par le retour au village de Jack Marlowe, son grand amour de jeunesse. Les deux retombent dans les bras l’un de l’autre tandis que l’idiot du village kidnappe une jeune fille...

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Premier souci avec le film, il ne s’agit pas exactement d’une suite. En effet, au lieu d’adhérer à sa propre mythologie et à la développer, De Ossorio prend quelques libertés artistiques qui contredisent les explications apportées dans LA REVOLTE DES MORTS VIVANTS. Alors que l'on pensait que les Templiers étaient censés se relever toutes les nuits sans l’aide de personne, il faut une aide extérieure pour qu'il revienne fêter l'anniversaire de leur mort et surtout assouvir leur vengeance ! La solution à ce mystère réside simplement dans le fait que l'action du RETOUR DES MORTS-VIVANTS s'est déplacée dans un autre village et il s'agit donc d'une autre faction des templiers. Un tour de passe-passe qui permet au cinéaste espagnol de copier-coller certains des éléments marquants du premier opus sans développer plus avant la mythologie de ces créatures. Au contraire, il la contredit comme lorsque l'on apprend qu'au lieu de laisser les corbeaux se charger d’aveugler pour l'éternité les cadavres pendus aux arbres des maléfiques chevaliers, ce sont les villageois qui brûlent les yeux des Templiers avant de les exécuter. A l'évidence, ce RETOUR DES MORTS-VIVANTS doit se voir, ainsi que les deux films qui suivront, comme une variation autour du thème central instauré par De Ossorio dans LA REVOLTE DES MORTS VIVANTS et non pas comme une suite traditionnelle.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Lorsque les festivités battent leur plein au village, les Templiers arrivent donc en masse pour accomplir leur vengeance. Ils sont toujours aussi impressionnants sur leur montures zombifiées, leurs visages momifiés cachés sous leur capuches de bourreau. Leurs épées rouillées ne ratent aucune cible mais la lassitude s’installe rapidement. L’attaque dure assez longtemps mais elle s'avère aussi bien répétitive. Le réalisateur a sans doute voulu donner l’impression d’un grand nombre de morts vivants. Ainsi peu importe combien sont fauchés, il y en aura toujours pour les remplacer. Malheureusement, le budget alloué est bien trop pauvre pour nous accorder autre chose que le même type d'images en boucle. Et bien que les Templiers ouvrent de nombreuses gorges et infligent de multiples plaies profondes, il n’y a même pas quelques jolies giclées de sang pour pimenter le tout. Du point de vue du spectateur, on trouve forcément le temps un peu long.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Le métrage prend son véritable intérêt lorsque certains villageois arrivent à se barricader dans l’église. A partir de là, nous sommes plongés plain-pied dans l’univers claustrophobe de LA NUIT DES MORTS VIVANTS où quelques personnes seulement doivent affronter à un grand nombre d’ennemis mortels tout en faisant face aux conflits inévitables à l’intérieur du groupe. Marlowe, le beau gosse, est une menace potentielle pour les autres hommes, le Maire adopte une démarche purement égoïste et la panique conduira certains à tenter une évasion sanglante par un tunnel sous-terrain.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Mais, en cours de route, De Ossorio semble lui-même perdre tout intérêt pour le dénouement de son propre film. Malgré un acte absolument sans scrupules de la part du Maire, qui retient toute notre attention surtout qu'il est interprété par Fernando Sancho, le métrage sombre dans un final qui fait partie des moins crédibles et des plus frustrants en existence. Il y a de quoi défier quiconque de ne pas écarquiller les yeux en exclamant un «C’est tout ?» devant la facilité déconcertante avec laquelle le cinéaste se débarrasse de ses créatures.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Heureusement, il reste quelques très belles images comme De Ossorio sait les composer, sans oublier une bande originale toujours aussi envoûtante. A ce propos, le réalisateur a gardé le même compositeur, Anton Garcia Abril, pour ses quatre films et désirait que la musique d’ambiance soit indissociable de la saga. Pari réussi.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS était déjà disponible sur un DVD en double programme avec LA REVOLTE DES MORTS VIVANTS. Mais ce disque se bornait à recycler un vieux master en version anglaise, et donc coupé, du film. Bien évidemment, dans le coffret en forme de cercueil de Blue Underground, c'est une version intégrale qui nous est proposée dans sa version originale espagnole...

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Néanmoins, ce nouveau DVD reprend aussi la version américaine à laquelle il manque seulement quatre minutes, contre les quatorze de LA REVOLTE DES MORTS VIVANTS, bien qu’il soit notablement plus brutal que le premier opus de la série. Mais tout cela se joue aux yeux des censeurs. Les coupes se présentent cette fois surtout au niveau de la violence comme lorsqu’un couteau est enfoncé dans la poitrine dénudée d’une femme sacrifiée. Nous ne verrons rien d’autre que le geste et la lame recouverte de rouge dans la version américaine. La scène de brûlure des yeux d’un Templier a aussi été raccourcie et lors du massacre des villageois, de nombreuses autres coupes remplacent celles causées par les épées des morts vivants. Une scène de décapitation très sympathique a également été raccourcie, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots… Encore une fois, la version espagnole est à privilégier, le charme de la langue apportant un petit plus à l’exotisme de l’ensemble.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Comme sur le disque du premier film, les pistes sonores présentées en mono sont claires et nettes, les bruitages reproduits avec fidélité. L’image en 16/9 respecte le format 1.66:1 d’origine et ne présente aucun défaut notable. A signaler que nous retrouvons ici le même problème que sur le premier disque, c’est à dire de ne pas pouvoir changer de version à volonté et devoir relancer le disque pour retourner sur le menu de départ. Ce problème ne se posera pas sur les deux derniers disques du coffret dont il n’existe qu’un seul montage.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Les suppléments se composent de deux bandes annonces et d’une galerie d’images au contenu similaire à celui présent sur LA REVOLTE DES MORTS VIVANTS, en ce qu’elle présente des photos du film, des affiches et des lobby cards. S'il y a un soucis concernant l'interactivité avec l'étrange choix de séparer complètement les menus pour les versions espagnole et américaine du film, il risque aussi de prêter à confusion. Ainsi, la mention "Trailer" ne lance pas la même bande-annonce, bien que cela ne soit pas clairement indiqué, si vous êtes sur le menu de EL ATAQUE DE LOS MUERTOS SIN OJOS ou RETURN OF THE EVIL DEAD. En ce qui concerne les autres disques du coffret THE BLIND DEAD COLLECTION, nous vous conseillons de vous reporter vers les fiches respectives de chacun des films et du DVD de suppléments.

Photo : RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS)

Au final, LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS s'avère tout de même bien plus intéressant que son prédécesseur même s’il reste un risque de décrochage pendant le massacre répétitif des villageois sans oublier cette vilaine impression de déjà-vu. Néanmoins, l’histoire et les personnages sont beaucoup plus réalistes ce qui, malheureusement, ne se revérifiera pas dans le troisième épisode de la série.

Marija Nielsen

MENUS

RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS) - Menu DVD RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS) - Menu DVD RETURN OF THE EVIL DEAD (LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 4 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Zombie

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com