DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 BOWERY AT MIDNIGHT

 Autres titres

 MONSTRE DE MINUIT, LE
 BURIAL AT MIDNIGHT

 Année

 1942

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Wallace Fox

 Scénario

 Gerald Schnitzer

 Musique

 Edward J. Kay

 Acteurs

 Bela Lugosi
 Dave O'Brien
 John Archer
 Lew Kelly
 Tom Neal
 Wanda McKay

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Aventi

Format Disque

Simple Couche

Durée

62 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •BOWERY AT MIDNIGHT
 • THE CORPSE VANISHES

 

 ON AIME

• Une série B honnêtement faite

 ON N'AIME PAS

• Un scénario confus et inégal

 BOWERY AT MIDNIGHT

 LE MONSTRE DE MINUIT

Alors que THE CORPSE VANISHES sort en mai 1942, le film suivant mettant en scène Bela Lugosi apparaît sur les écrans américains au mois d'octobre de la même année. Il s'agit de BOWERY AT MIDNIGHT, là encore une petite production du studio Monogram, spécialiste des films de série B. Comme pour THE CORPSE VANISHES, sa mise en scène est confiée à Wallace Fox. Outre Lugosi, la distribution aligne quelques petites vedettes en devenir. Ainsi, nous reconnaissons, dans le rôle d'un tueur insensible, Tom Neal, appelé à tenir le premier rôle dans DETOUR, un classique du film noir produit par PRC et réalisé par Edgar G. Ulmer. Le jeune premier, John Archer, qui jouera dans DESTINATION LUNE, classique fondateur de la science-fiction américaine, produit par George Pal et réalisé par Irving Pichel.

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

Le professeur Frederick Brenner mène une vie complexe. Au grand jour, il est un respectable universitaire, aimé de ses proches et de ses élèves. La nuit, il se fait appeler Karl Wagner et il s'occupe d'une soupe populaire dans le quartier misérable du Bowery. Ce philanthrope y accueille les vagabonds et leur offre des repas chauds ainsi qu’un peu de réconfort. Pourtant, Brenner a encore une troisième personnalité ! Une fois dans le bureau de sa "mission", lequel contient un passage secret menant vers des pièces cachées et des souterrains, il devient l'impitoyable chef d'un gang de malfaiteurs, n'hésitant pas à recourir aux crimes les plus abjects pour mener à bien ses mauvais coups…

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

Comme on le constate en lisant ce résumé, BOWERY AT MIDNIGHT tient plus du film de gangster que du cinéma d'épouvante. Certes, les éléments mystérieux pullulent, tels ces pièces cachées ou ce personnage machiavélique aux multiples identités, et ils apportent une subtile dose de bizarrerie fort bienvenue. Mais, effectivement, ce film est avant tout un thriller aux péripéties délirantes permettant à Bela Lugosi de livrer une excellente prestation en passant avec le plus parfait naturel de l'humanisme généreux à un sadisme glacial. Dans la cave de son "oeuvre de charité", il a ainsi installé un sinistre cimetière souterrain où il enterre ses victimes et autres complices déchus !

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

BOWERY AT MIDNIGHT contient aussi quelques éléments véritablement horrifiques. Un vieux savant, dépendant à la drogue, exécute de basses besognes pour Karl Wagner. Ce vieillard, bossu, veut se venger de son employeur qui l'humilie sans cesse. En secret, ce savant fou ramène à la vie les cadavres des victimes exécutées par le gangster, puis enferme ces atroces zombies dans une cave dont lui seul connaît l'existence !

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

Scénario mêlant épouvante et gangstérisme, interprétation de bonne qualité, décors variés et mise en scène plutôt soignée : nous avons apparemment affaire à un produit un peu plus luxueux que la moyenne des oeuvres horrifiques Monogram. Pourtant, ce sympathique film souffre d'un scénario terriblement désordonné, tendant à se disperser dans une multitude de personnages secondaires et d'enquêtes inabouties. Le spectateur se perd rapidement. Finalement, le dénouement s'avère sans surprise et le récit anarchique en aura largué plus d’un depuis un bon moment…

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

Dommage, donc, pour cette série B aux prémices prometteuses, mais dont l'exécution s'avère décevante. Par la suite, Bela Lugosi va néanmoins continuer sur sa lancée, en alternant apparitions dans des productions Universal (NIGHT MONSTER, FRANKENSTEIN RENCONTRE LE LOUP-GAROU…) et films Monogram (GHOSTS ON THE LOOSE et VOODOO MAN de William Beaudine).

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

BOWERY AT MIDNIGHT est un classique des films libres de droits. Il est ainsi disponible sur le marché américain chez plusieurs éditeurs. Roan Group l'a sorti sans supplément. Navarre l'a proposé dans une édition un peu plus attractive, notamment agrémentée par un commentaire de l'historien Ted Newson et de Bela Lugosi Jr. (le fils de Bela senior, bien entendu), ainsi que par divers suppléments, dont un enregistrement d'un feuilleton radiophonique interprété par Lugosi. Toutes ces éditions ne concernent toutefois que le marché américain, avec ce que cela implique comme limites (pas de sous-titrage français, NTSC…).

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

En France, BOWERY AT MIDNIGHT est distribué par Aventi, sur un DVD double-couche contenant deux longs métrages (il est accompagné par THE CORPSE VANISHES). Ici, le film est proposé dans une copie plutôt acceptable. Il y a des saletés assez présentes, mais cela reste excusable pour une série B qui n'est plus de première fraîcheur. Les contrastes et la luminosité proposent des niveaux acceptables, offrant un confort visuel relativement bon. Malheureusement, on n'en dira pas autant du travail numérique. La compression est sensible à travers des paquets de carrés noirs et gris dans certains arrière-plans, tandis que la définition, déjà moyenne à l'origine, vire au grand flou dès que les personnages s'agitent. Bref, l'image s'avère juste acceptable…

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

La bande-son, elle, est plutôt correcte. Certes, elle sonne un peu étouffée et certains passages musicaux souffrent d'un pleurage immanquable. Mais les dialogues restent toujours correctement audibles.

Photo : BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT)

Ce disque n'offre pas de suppléments dédiés au film, mais rappelons tout de même qu'il est vendu avec un autre film gravé sur la même galette…

Emmanuel Denis

MENUS

BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT) - Menu DVD BOWERY AT MIDNIGHT (LE MONSTRE DE MINUIT) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Thriller
Gangster & Crime

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com