VENDREDI 13 JASON LE MORT-VIVANT (http://www.devildead.com)

VENDREDI 13 : JASON LE MORT-VIVANT
FRIDAY THE 13TH PART VI : JASON LIVES


Tommy Jarvis, toujours traumatisé par sa rencontre (laquelle ?) avec Jason, se rend sur sa tombe pour être certain une fois pour toutes que le tueur ne reviendra plus jamais. Ironie du sort, c'est justement par son entremise que Jason va se mettre une nouvelle fois à élaguer son coin de forêt !

Les fans n'avaient pas apprécié la tournure qu'avait pris le cinquième épisodes de la série. Pourtant, ce fut assez juteux financièrement pour que ce pauvre Jason vienne refaire un tour rapidement sur les écrans. VENDREDI 13 : UNE NOUVELLE TERREUR, vous pouvez l'oublier puisque ce sixième film le rend quelque peu incohérent. A un tel point que l'acteur qui interprétait Tommy Jarvis précédemment est remplacé par un autre. En fait il faut bien avouer que JASON LE MORT-VIVANT est plus une suite d'un quatrième épisode, VENDREDI 13 : CHAPITRE FINAL, qui n'aurait logiquement pas du en avoir. Pour le coup, on se retrouve donc à chercher une explication au re-re-retour de l'homme derrière le masque. Aucun problème, il suffit que deux personnages amènent son masque de hockey à Jason après avoir exhumé son corps. A partir de là, le surnaturel est enfin assumé ouvertement et on s'arrête simplement à l'idée que la fée électricité a bien réussi à donner la vie à la créature de FRANKENSTEIN alors pourquoi pas à Jason, hein ? Résultat, le titre original reprend à sa façon la déclaration du docteur Frankenstein : JASON LIVES !

Impossible à stopper, la série s'allonge donc et cela donne l'idée à Tom McLoughlin de faire un clin d'œil à une autre série de film dans le lancement du générique. La série n'aura pas (heureusement ?) été aussi prolifique que celle de James Bond mais cette fois, c'est clair, Jason est devenu une icône au même niveau qu'un Freddy (LES GRIFFES DE LA NUIT, etc…) pourtant bien plus jeune que lui. C'est d'ailleurs dès la fin du tournage de JASON LE MORT-VIVANT que la rumeur court à propos d'une rencontre sur grand écran des deux croque-mitaines du cinéma d'horreur. Tentant… mais on attend toujours !

Ce sixième opus ne change pas la donne et fait encore plus dans la simplicité si on le compare avec VENDREDI 13 : UNE NOUVELLE TERREUR. En gros, Jason revient d'entre les morts, chope une arme et se met à décimer ce qui passe à sa portée. Un épisode de plus, encore, mais qui a l'avantage d'être plutôt décontracté dans son approche, s'amusant à balancer quelques références ici ou là (Karloff pour le nom d'un magasin, Cunningham pour le nom d'une route, etc...). Au programme, ce seront les déambulations de victimes portant sur le front leur statut évident ou le fait que Jason n'accepte pas l'American Express. Néanmoins, on se demande encore pourquoi les autorités s'obstinent à implanter une colonie de vacances aux abords du lac, même si le coin a changé de nom pour duper le touriste à défaut de Jason, après autant de massacres.

Le tableau de chasse de Jason est ici moins impressionnant que celui de l'épisode précédent mais il nous gratifie de quelques combos fort sympathiques (trois d'un coup !). Seul bémol en imaginant le pétage de high-score du tueur au masque de hockey s'il ne s'était pas ravisé face à un troupeau de marmots ! Mais bon, on ne touche pas aux enfants, c'est comme ça…


L'erreur d'enterrer le héros (?) exterminateur d'ados stupides ne sera pas commise dans JASON LE MORT VIVANT. Déjà, le titre français du film est plutôt clair. Jason est à présent un mort qui marche et de ce fait il est virtuellement indestructible. Il se prend ainsi plusieurs bastos dans le buffet sans broncher bien que personne n'aura l'idée d'essayer l'eau bénite ou de viser le cerveau ! Mal barré pour tuer un ennemi déjà mort, Tommy Jarvis trouve une solution qui met au frais notre Jason à un endroit qu'il n'aurait jamais du quitter en attendant le prochain film.

Il y a rarement de surprises avec les DVD édités par Paramount. Tout du moins ceux que nous avons eues entre les mains. Le transfert est donc, comme pour la plupart des gros éditeurs, dans une moyenne à la hauteur du standard DVD. Il n'y a dès lors rien à déplorer de plus qu'une poignée de petits défauts de pellicule, quelques plans qui ont la tremblote ou une compression pas toujours parfaite.

La bande-son a été enregistré à l'origine en Ultra Stéréo. Il s'agit d'un système surround semblable au Dolby Stéréo. Ce DVD présente donc une piste sur deux canaux matricés qui se verront décoder normalement par un simple décodeur ProLogic. Pourtant, cela ne fait pas spécialement d'étincelles. L'emploi des surrounds sert seulement pour donner un peu plus de corps à la bande-son et vous n'obtiendrez pas d'effets spectaculaires. La version française reste en simple mono ce qui donne déjà beaucoup moins bien sur les morceaux musicaux de Alice Cooper. Pourtant, si vous jetez une oreille au doublage italien, vous vous apercevrez que le français ne sonne pas si mal !

Paramount n'est pas du genre a se démener pour les bonus et encore moins pour ce type de film. En dehors de la bande-annonce, qui est en réalité le Teaser, vous n'aurez rien du tout ! Dommage puisque pas mal de plans ont été coupés pour éviter une interdiction trop sévère du film. Entre couper des scènes à Jason ou le couper de son "jeune" public, le choix a toujours été vite fait tout au long de la série. Pourtant, avec le DVD, il serait possible d'ajouter enfin ces morceaux sanglants.

Plus fun donc moins horrifique que les films précédents, JASON LE MORT-VIVANT fait partie des meilleurs essais sur le thème "Jason revient". Voilà qui n'était pas difficile puisque les tentatives sont de toutes façons très inégales.

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
Le côté fun et décontracté de l'entreprise

ON N'AIME PAS
Image perfectible

Meilleures scnes

  • Paintball
    (Chapitre 5)
  • Décalqué dans un camping car !
    (Chapitre 7)
Anne : 1986

Dure : 84 minutes

Acteurs :
Thom Mathews
Jennifer Cooke
David Kagen
Kerry Noonan
Renée Jones
Tom Fridley
C.J. Graham

Ralisateur :
Tom McLoughlin

Scnario :
Tom McLoughlin

Musique :
Harry Manfredini

 

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Anglais : 
Franais : 
Allemand : 
Espagnol : 
Italien : 

Il est possible de décoder la version anglaise en

Les autres bandes-son codes sur deux canaux sont en Mono.

Sous-titrage :
Anglais
Francais
Arabe, Bulgare, Croate, Tchèque, Danois, Néerlandais, Finnois, Allemand, Grec, Hebreux, Hongrois, Islandais, Italien, Norvegien, Polonais, Portugais, Roumain, Slovene, Espagnol, Suèdois & Turc

Les Supplments

Bande-annonce

Les Liens

Friday the 13th Films

Vous n'tes pas d'accord avec nous ? Vous voulez en dire plus ? Alors, donnez-nous votre avis et nous le publierons ici mme. Pour cela, cliquez sur MON AVIS. N'oubliez pas de prciser votre nom, votre adresse E-mail, votre homepage (si vous en avez une) ainsi que le nom du film...

LES AUTRES DVD EXISTANTS
(Cliquez pour voir la fiche)

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la proprit de leurs diteurs respectifs.
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com


 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Slasher

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com