DVD (2)

Reviews (2)

DVD Covers (2)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 MORTE RISALE A IERI SERA , LA

 Autres titres

 MORT REMONTE à HIER SOIR, LA
 

 Année

 1970

 Nationalité

 Italie /  Allemagne de l'Ouest

 Réalisation

 Duccio Tessari

 Scénario

 Artur Brauner
 Biagio Proietti
 Duccio Tessari

 Musique

 Gianni Ferrio

 Acteurs

 Frank Wolff
 Raf Vallone
 Gabriele Tinti
 Gillian Bray
 Eva Renzi
 Gigi Rizzi
 Beryl Cunningham
 Checco Rissone
 Wilma Casagrande
 Marco Mariani
 Nicky Zuccola
 Helga Marlo
 Riccardo De Stefanis
 Maria Grazia Bettini
 Elsa Boni
 Marisa Cassetta
 Giorgio Dolfin
 Jack La Cayenne
 Stefano Oppedisano
 Renato Tovaglieri

 Adapté d'une oeuvre originale de :

 Giorgio Scerbanenco

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Dynit

Format Disque

Simple Couche

Durée

94 minutes

Format Image

Format Sonore

Italien

Sous-titrages

Aucun

 

 SUPPLEMENTS

Aucun

 

 ON AIME

• Un film d'une noirceur peu commune
• Une très belle réussite de Duccio Tessari

 ON N'AIME PAS

• Une édition déplorable
• Une copie laide

 VIDEOS

 Trailer US

 

 POSTERS

 
 LA MORT REMONTE A HIER SOIR

 LA MORTE RISALE A IERI SERA

Milan, 1970. Amanzio Berzaghi (Raf Vallone) est un veuf solitaire qui s'occupe de sa fille Donatella (Gillian Bray), jeune femme à l'âge mental de 5 ans. Lorsqu'elle disparait, le commissaire Lamberti (Frank Wolff) et l'inspecteur Mascaranti (Gabriele Tinti) se mettent à sa recherche, soupçonnant un enlèvement par un cercle de prostitution. Tout change lorsque le cadavre de la jeune femme est retrouvé carbonisé.

Photo : MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR)

Duccio Tessari reste un cas à part du cinéma populaire italien. Il a certes oeuvré dans divers genres comme le péplum (LES TITANS), le western (UN PISTOLET POUR RINGO), l'espionnage (le très fun KISS KISS... BANG BANG) ou encore le polar (BIG GUNS). Mais avec un goût moins prononcé pour l'exploitation que ses congénères du moment. Et plus un souci de s'insérer dans un genre pour mieux en contourner les règles.

Il s'agit justement du cas de LA MORT REMONTE A HIER SOIR (LA MORTE RISALE A IERI SERA) sorti en 1970 en Italie, puis en mars 1973 en France. Enorme succès italien, avec un peu plus de 1,7 millions de spectateurs... et, on a envie de dire « comme d'habitude » pour les thrillers, échec total français avec seulement 12 006 curieux via une sortie d'abord en province puis parisienne a minima.

Photo : MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR)

Malgré un titre qui laisserait à penser qu'il s'agit d'un Giallo, il n'en est rien. Si le point de départ et la structure font penser à son superbe CRAN D'ARRET / UNA FARFALLA CON LE ALI INSAGUINATE (d'ailleurs, qu'attendent les éditeurs français pour le sortir ?), Tessari prend le contrepied des règles du thriller à l'italienne.

En effet, Tessari induit que les règles inhérentes au genre ne s'appliquent d'aucune manière. Un récit en deux parties distinctes. D'abord une enquête policière autour d'un meurtre sauvage, puis la quête d'un homme pour retrouver l'assassin et l'affrontement final. Mais la mise en images et la structure narrative apportent une réponse différente de son CRAN D'ARRET, beaucoup plus policé, en Scope, au ton et aux couleurs différents. D'autant que le film, inspiré du roman « Les Milanais tuent le samedi », écrit par Giorgio Scerbanenco (auteur de LA JEUNESSE DU MASSACRE et MILAN CALIBRE 9), s'inscrit dans une réalité urbaine d'une certaine noirceur. Et, fait non hasardeux, il est également l'auteur du roman « Vénus privée » dont s'inspira Tessari pour... CRAN D'ARRET.

Photo : MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR)

LA MORT REMONTE A HIER SOIR offre une contextualisation sociale à l'inverse des canons du Giallo. Habituellement, les crimes se nichent dans la haute bourgeoisie, l'aristocratie, le clergé. Jamais au sein des « petites gens ». C'est exactement le cas ici, puisque suivant le parcours d'un cinquantenaire abattu, sans histoire apparente, engoncé dans la grisaille - seulement illuminé par sa fille. Dans ses enjeux sociologiques, le Giallo n'aimait pas se focaliser sur la misère du peuple, ça ne fait pas rêver le spectateur. Tessari choisit l'effet inverse, filmant un quotidien qui tue âme et corps dans l'indifférence presque générale.

Idem pour le traitement visuel. Un cadre serré, aux images urbaines milanaises banales. Un traitement de l'image crépusculaire, triste, grise aux relents morbides. Des maisons de passe sinistres, de sales secrets qui ne sont pas l'apanage de la bourgeoisie. Avec un regard parfois documentaire. En fait, le film s'avère un excellent compagnon de route de CRAN D'ARRET, les deux longs métrages se regardant en miroir l'un de l'autre de deux réalités distinctes.

Photo : MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR)

Le film s'agrémente de ressorts dramatiques typiquement giallesques. Le duo de policiers qui mène l'enquête rappelle ceux écrits de manière beaucoup plus comique par Ernesto Gastaldi. Les thématiques de circuits de prostitution où sont ruinées de jeunes femmes : repris évidemment par la suite dans MAIS QU'AVEZ VOUS FAIT A SOLANGE ? ou ENIGMA ROSSO, entre autres exemples. Sauf que Tessari ne verse pas dans l'exploitation visuelle des corps. Le sordide s'affiche, mais pas forcément par une sexualisation facile de l'image et de la femme - la triste violence prédomine. Par ailleurs, LA MORT REMONTE A HIER SOIR se range du côté des thrillers à narration masculine, poursuivant le sillon creusé par Argento - à l'envers de LA MORT CARESSE A MINUIT ou encore LA FILLE QUI EN SAVAIT TROP où les femmes sont les héroïnes de l'enquête. Quelque part, un héritage du film noir US transposé dans l'Italie des années 70.

Un point également divergent du Giallo : Beryl Cunningham. Les actrices noires correspondent généralement à un stéréotype attendu d'exotisme sexuel, comme dans EXORCISME TRAGIQUE ou LES RENDEZ-VOUS DE SATAN. Ici, l'actrice possède certes un rôle de prostituée, mais avec une véritable inflexion sur le récit. Un vrai rôle charnu, riche, complexe - au-delà d'un simple alibi exploitatif. Qui lui permet de déployer un jeu dramatique inattendu. Nouvelle transgression aux règles du Giallo, n'offrant jamais cette richesse d'écriture et prisme de lecture de personnage généralement accessoire.

Au final, Tessari imprime un passionnant récit de vengeance solitaire. Une partition de jazz dissonant par son musicien habituel Gianni Ferrio - voir le très habile montage alterné final sur les mises à mort. Ce qui donne une ambiance curieuse à un film décidément hors norme sur la violence absurde. Les jeux de la mort et du hasard nichés dans une société populaire qui possède les mêmes relents de brutalité, d'exploitation et de sadisme que ses correspondants bourgeois. Les responsables de cette tuerie se révèlent minables, tristes, quelconques - et d'autant plus terrifiants car s'insérant de manière insidieuse et invisible dans une vie ordinaire. Insoupçonnables, mais bien coupables. L'image finale du poids des sévices reste saisissante - et déprimante.

Photo : MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR)

Le film est sorti en DVD Italien chez Dynit avec une durée totale de 93mn32, au format 1.85:1 et signal 16/9e. Un curieux format, par ailleurs, puisque le cadrage ne semble pas le bon. Dès le générique de la Titanus, les haut et bas de l'image sont rabotés. On penche de ce fait plus pour un 1.66:1 d'origine. Un menu fixe, avec un simple lancement du film et des chapitres. Une véritable misère torchée à la va-vite.

Visuellement, c'est ce qu'on fait de pire. Une définition laide, parfois floue aux couleurs qui bavent - notamment les éclairages rouges. Les contrastes mal maitrisés et des scènes nocturnes où on discerne assez mal les personnages. Horrible.

Une piste italienne d'origine, en Dolby Digital encodée sur deux canaux mono. Là aussi, les oreilles ne sont pas à la fête. Un son étouffé de manière générale, du souffle... aucun sous-titre, donc il faut être italianophile 100% et doté d'une bonne audition pour « profiter » du film, Car aucune autre alternative européenne n'existe à ce jour.

Photo : MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR)

Un Blu Ray US est sorti chez Raro Video en 2014 avec un scan tiré du négatif original du film, avec à la fois le doublage américain et italien. Image comme son, cette édition HD se trouve à cent coudées au-dessus de cette mocheté sans nom.

Vraiment dommage, et les éditeurs français feraient bien de se remuer pour donner à voir cette perle noire dans les meilleures conditions possibles. Il n'y a pas que Fulci, Bava ou Argento dans la vie d'un amateur de film de genre.

Merci à Renaud Soyer et toute l'équipe de boxofficestory.com.

Francis Barbier

MENUS

MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR) - Menu DVD MORTE RISALE A IERI SERA, LA (LA MORT REMONTE A HIER SOIR) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Thriller | Drame

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com