DVD (4)

Reviews (1)

DVD Covers (3)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 PICTURE OF DORIAN GRAY, THE

 Autres titres

 PORTRAIT DE DORIAN GRAY, LE
 

 Année

 1945

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Albert Lewin

 Scénario

 Albert Lewin

 Musique

 Herbert Stothart

 Acteurs

 George Sanders
 Hurd Hatfield
 Donna Reed
 Angela Lansbury
 Peter Lawford
 Lowell Gilmore
 Richard Fraser
 Douglas Walton
 Morton Lowry
 Miles Mander

 Adapté d'une oeuvre originale de :

 Oscar Wilde

 

 VIDEOS

 Trailer

 

 POSTERS

 
 LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY

 THE PICTURE OF DORIAN GRAY

Alors qu'un de ses amis peint son portrait, le jeune Dorian Gray met le souhait que le tableau vieillisse sa place. Son voeu se ralise: la peinture dcline et reflte la corruption de son me, sans que son allure, juvnile, pure et noble, n'en ptisse...

Photo : PORTRAIT DE DORIAN GRAY, LE (THE PICTURE OF DORIAN GRAY)

Cette adaptation du clbre roman de l'irlandais Oscar Wilde a t ralise aux USA par Albert Lewin. Producteur depuis le temps du muet, il passe la ralisation au dbut des annes quarante, LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY tant son second long mtrage ce poste. Ce film est remarquablement interprt par Hurd Hatfield dans le rle titre, et par George Sanders dans celui de son ami l'influence nfaste. Nous remarquons aussi la prsence de la jeune Angela Lansbury, au dbut d'une carrire prometteuse: elle est encore active de nos jours puisque nous avons crois cette grande dame du cinma il y a quelques mois, la fin de l'anne 2018, dans LE RETOUR DE MARY POPPINS!

La mise en scne de LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY voque le meilleur du cinma classique amricain. L'interprtation en est irrprochable : George Sanders, comme toujours impeccable, incarne un beau parleur cynique, tandis que Hurd Hatfield est tonnant dans le rle d'un Dorian Gray frmissant, au visage lisse et lumineux. La photographie en noir et blanc est constamment magnifique, seuls certains plans du fameux tableau tant en couleurs. Nous apprcions aussi les somptueux dcors, qui soulignent le contraste entre les intrieurs raffins o volue la haute socit laquelle appartient Dorian, et les quartiers lpreux dans lesquels il assouvit ses vices.

Photo : PORTRAIT DE DORIAN GRAY, LE (THE PICTURE OF DORIAN GRAY)

Pour sa restitution formidable de l'Angleterre victorienne, LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY est recommand aux amateurs d'atmosphres gothiques raffines. Comme d'autres films de la mme poque (DR JEKYLL ET MR HYDE de Victor Fleming, LA FLINE de Jacques Tourneur...), LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY prfre l'installation d'une ambiance sombre et subtile l'accumulation de scnes violentes et choquantes. Ainsi, certaines squences parviennent tre tout fait saisissantes sans pour autant recourir a des effets horrifiques classiques (le meurtre, l'auberge avec le dessinateur...),

Nous apprcions surtout la finesse de la description des personnages. Aprs une dception sentimentale, Dorian Gray dcide de vivre sans se soucier de la morale touffante de son poque. Grce au lien trange le liant son portrait, il peut dtruire son me en se vautrant avec masochisme dans les plaisirs et les vices les plus immoraux,et ce sans que son visage n'affiche les stigmates de sa dchance. Seul le tableau devient un peu plus hideux, jour aprs jour.

Ce film restitue trs bien le contenu du roman, avec beaucoup d'intelligence. Si Albert Lewin opte pour une mise en scne en finesse, il s'loigne aussi des influences expressionnistes les plus flagrantes que nous croisions par exemple dans les classiques Universal des annes trente. Ce qui peut faire de LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY un mtrage nous paraissant moins fou, moins graphique et visuellement inventif que ceux-ci. Par exemple, le recours frquent la voix off peut paratre lassant et scolaire par endroit.

Photo : PORTRAIT DE DORIAN GRAY, LE (THE PICTURE OF DORIAN GRAY)

Pourtant, grce son atmosphre particulire, la qualit de son interprtation et la subtilit de son propos, LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY est un film remarquable, qui voque avec intelligence le prix terrible pay par celui qui choisit de vivre sans se soucier de la morale.

Six ans aprs, en 1951, Albert Lewin livre un autre classique du fantastique: PANDORA, avec Ava Gardner et James Mason, qui pousse encore plus loin la dmarche esthte de son metteur en scne et puisant ses sources artistiques dans les avant-gardes surralistes d'alors.

Emmanuel Denis

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 4 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur | Drame

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com