LOGAN

 

Dans un futur proche, Logan alias Wolverine a raccroché le costume de super héros pour un job de chauffeur Uber. Chaque jour ou presque, il passe la frontière du Mexique pour apporter au Professeur Xavier les gélules nécessaires à contrôler les « crises » durant lesquelles ses pouvoirs psychiques semblent figer les êtres vivants aux alentours. C’est sans nul doute pour cela qu’il enferme le professeur dans un repaire loin de tout, caché au vu et au su de tous.

Photo : LOGAN

Une femme mexicaine approche Logan afin qu’il lui vienne en aide. Celui-ci refuse. Alcoolique et malade, il aspire à une vie solitaire. Mais par la force des choses il va se retrouver avec sur les bras une jeune mutante muette doté des mêmes pouvoirs que lui, et un Professeur à la mémoire défaillante pourchassé par des agents de l’arme X.

Après le succès de WOLVERINE : LE COMBAT DE L'IMMORTEL, la Fox demande à James Mangold de revenir en réalisateur sur un autre film Wolverine. La productrice de la plupart des films de la saga X-Men, Lauren Shuler Donner rejoint l’équipe côté production. Hugh Jackman est évidemment de la partie, mais cela serait pour lui le dernier film de la saga dans laquelle il incarnera Logan. Patrick Stewart rempile dans le rôle du professeur Xavier. C’est enfin Dafne Keen qui est choisie pour jouer le rôle de Laura, la jeune mutante. Et ce choix de casting est bien vu. La gamine brille au milieu de ce casting assez sympathique puisqu’on a également le plaisir de voir Richard E. Grant dans le rôle du scientifique fou, le Dr Zander Rice.

LOGAN sera à priori le dernier opus des aventures de Hugh Jackman dans la peau de Wolverine, l’un des supers héros les plus populaires des comics Marvel. En effet, celui-ci commence à devenir trop vieux pour le rôle qu’il endosse depuis la toute première trilogie. Depuis mars 2015, l’annonce a été officielle. Bien sûr, selon le succès du film, qui s’annonce pour le moment flagrant, il est possible que l’acteur change d’avis. Quoi qu’il en soit, ce troisième film autour du personnage de Wolverine semble être de loin le meilleur.

Photo : LOGAN

Inspiré de la série de comics OLD MAN LOGAN où l’on voit un Wolverine vieux, dernier survivant des X-Men dans un monde post-apocalyptique. Dans le comics, Wolverine refusait d’user de ses pouvoirs car ceux-ci avaient tué les X Men. Ici, le film mélange plusieurs sagas, et fait apparaître au cœur de l’intrigue l’arme X, un projet gouvernemental canadien qui cherche à modifier les mutants afin d’en faire des super soldats. L’arme X est déjà apparue plusieurs fois, récemment dans X-MEN APOCALYPSE mais aussi dans DEADPOOL.

Le film met en scène une nouvelle génération de mutants issue des laboratoires de l’arme X, littéralement des enfants des X-Men puisque créés génétiquement à partir des tissus prélevés sur les mutants encore en vie. Ces enfants nés en laboratoire sont de véritables machines à tuer qui n’aspirent qu’à vivre entre eux en communauté auto-gérée. Leur rêve d’ailleurs et de monde idéal rejoint évidemment le vieux rêve du professeur et à la fois, tranche avec l’univers hyper violent où ils vivent. Cette nouvelle génération dans son combat fait penser évidement aux RÉVOLTÉS DE L’AN 2000.

Il est intéressant de noter que le personnage de Laura, X-23, a pris de plus en plus d’importance dans les comics ces dernières années au point de prendre comme nom de code Wolverine. Sachant que les auteurs ont fait mourir Logan, on peut y voir un parallèle entre les films et les comics, où Hugh Jackman raccrochant son tablier viendrait donner littéralement sa bénédiction à son héritière.

Ainsi le film évite la problématique de devoir raccorder des wagons bien difficiles à accrocher ensemble (les trop nombreuses incohérences autant dans les comics que les films entre les différentes sagas et relectures) en passant par des évocations visiblement trop douloureuses pour nos héros. Ainsi de simples indices sont disséminés laissant au spectateur le loisir d’imaginer le cataclysme ayant amené les mutants au bord de l’extinction. Indéniablement, c’était le bon choix car cela évite d’alourdir le film par de trop nombreuses explications qui auraient été de toute façon alambiquées.

Photo : LOGAN

Délaissant le monde post-apo à la MAD MAX : FURY ROAD de la BD, LOGAN dépeint plutôt un monde au bord de l’implosion, un monde proche de nous où les choses semblent aller de mal en pis. Il y a une atmosphère de fin du monde qu’on retrouvait déjà dans ROVER autant que dans le tout premier MAD MAX où des personnages en roue libre ne semblent pas avoir à redouter d’autorité. La séquence d’introduction du film plante le décor. C’est dans le sud profond des Etats-Unis dans une ambiance de sans foi ni loi qu’évoluent nos héros. Un monde où l’agence de l’arme X semble détenir les pleins pouvoirs.

Ce qu’il raconte du monde, et plus généralement des Etats-Unis est intéressant. La phase de répit où notre famille recomposée de mutants en fuite sont accueillis par une famille de fermiers black qui subissent les assauts de rednecks aussi puissants par la violence que par leurs moyens financiers fait le parallèle avec l’essence même du comics. Les X-Men sont avant tout une métaphore du combat de Martin Luther King (le professeur Xavier) et de Malcom X (Magneto) pour les droits civiques aux Etats-Unis. Ainsi LOGAN boucle la boucle et s’avère être, avec talent, un très bon film, non de super héros mais de mutants, un bon film de SF en somme.

Sophie Schweitzer

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

Pas de DVD trouvé !

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Super héros
Thriller

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com