DVD (1)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 HEAVENLY SWORD

 Année

 2014

 Nationalité

 Etats-Unis

 Réalisation

 Gun Ho Jang

 Scénario

 Todd Farmer

 Musique

 Justin Michael La Vallee

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Double Couche

Durée

83 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Francais

Sous-titrages

Francais

 

 SUPPLEMENTS

 •Making-of (14mn)

 

 ON AIME

• La partie animée pourtant produite en 2007

 ON N'AIME PAS

• Animation moyenne
• Un film décevant

 HEAVENLY SWORD

 

Le maléfique Roi Bohan use de tous les moyens en son pouvoir pour s’approprier une épée divine. Celle-ci serait l’instrument de sa chute si elle venait à se retrouver dans les mains d’un héros annoncé par une prophétie. Les gardiens de l’épée s’entraînent en secret et d’arrache-pied ! Parmi eux, Nariko, une jeune femme qui doit se battre contre les préjugés sexistes de son père.

Photo : HEAVENLY SWORD

En 2007, le jeu vidéo Heavenly Sword montre les possibilités de la console Playstation 3 sortie un an auparavant. Lorsque le jeu sort, il fait donc son petit effet sur la communauté de joueurs de la console japonaise. Le jeu bénéficie de «motion capture» pour rendre les mouvements des personnages plus fluides et réalistes. Pour cela, Ninja Theory fait appel à Andy Serkis, le comédien étant l’un des plus aguerris dans ce domaine. Il a ainsi réalisé, entre autres, les mouvements de la version numérique de King Kong dans le KING KONG de Peter Jackson ou encore du Gollum de la trilogie du SEIGNEUR DES ANNEAUX. Ce faisant, le comédien anglais a participé étroitement à l’élaboration du jeu vidéo en dirigeant les sessions de «motion capture», en incarnant l’un des personnages principaux mais aussi en influençant l’écriture du scénario du jeu. De véritables comédiens participent à cette aventure vidéo-ludique comme Steven Berkoff ou Anna Torv, cette dernière incarnant l’héroïne du jeu. Pendant un temps, il est prévu de donner une suite à ce jeu vidéo mais l’idée est abandonnée faute d’un véritable intérêt de la part du public. Les développeurs du jeu, Ninja Theory, s’orientent alors vers un autre projet, Enslaved : Odyssey to the West, une nouvelle fois en travaillant étroitement avec Andy Serkis et dont le scénario est le fruit d’Alex Garland. Mais si le jeu Heavenly Sword était développé par Ninja Theory, les droits d’exploitation sont exclusifs à Sony. Curieusement, le constructeur japonais décide plusieurs années plus tard de s’associer à Blockade Entertainment pour transposer le jeu vidéo sous la forme d’un film d’animation en images de synthèse. La production a à sa disposition une partie du matériel utilisé sur le jeu vidéo et la confection graphique est délocalisée en Corée du Sud. Spécialisé dans les effets spéciaux numériques, dont ceux de DETECTIVE DEE, le studio AZ Works va donc s’occuper de calculer les images de HEAVENLY SWORD à partir d’un scénario écrit pour l’occasion par Todd Farmer d’après celui du jeu d’origine !

Photo : HEAVENLY SWORD

La production du film HEAVENLY SWORD ne s’est pas faite sous les meilleurs auspices. On rappelle Anna Torv, la comédienne australienne a gagné depuis en popularité grâce à la série télévisée FRINGE. Par contre les autres comédiens principaux sont laissés de côté. Andy Serkis est remplacé par Alfred Molina et on peut aussi noter la présence de Thomas Jane qui vient prêter sa voix. A l’évidence, pour le film, les comédiens se sont contentés de prêter leurs voix. Rappelons qu’il s’agit d’un dessin animé et, de ce fait, ces comédiens ne seront réellement présents que sur la version originale du film. Soyons francs, le résultat n’est pas glorieux. Basé sur un jeu de 2007, le film HEAVENLY SWORD donne l’impression de regarder des cinématiques datant de cette époque. Le fossé technique avec l’animation en images de synthèse, que ce soit au cinéma ou dans les jeux vidéo, paraît aujourd’hui assez énorme ! La réalisation de Gun Ho Jang est ici purement fonctionnelle, le plus souvent peu naturelle et manquant de punch. Pour qui s’attendrait à découvrir une impressionnante fresque d’Héroïc Fantasy, la déception sera au rendez-vous ! Du coup, la critique des comportements sexistes et le difficile parcours d’une jeune femme qui cherche à s’accomplir dans une société machiste tombe un peu à plat ! Il est à noter que le film HEAVENLY SWORD reprend une dizaine de minutes d’animation qui avait été réalisée au moment de la sortie du jeu vidéo et distribuée sur internet sous forme de série. Plus stylisée, elle vient narrer la légende de l’épée ainsi que l’histoire antérieure de certains personnages et cette poignée de minutes se montre bien plus satisfaisante que ce qui a été réalisé spécialement pour le film !

Photo : HEAVENLY SWORD

Pas surprenant, dès lors, que Blockade Entertainment et Sony aient laissé de côté les Coréens d’AZ Works pour leur seconde collaboration. Pour RATCHET AND CLANK, il a été décidé de faire plutôt confiance aux Canadiens de Rainmaker Entertainment. Une autre adaptation de jeu est en développement, toujours le fruit de l’association de Blockade Entertainment et Sony, avec SLY COOPER. Pas de quoi être très impatient puisque les deux adaptations de jeux vidéo déjà citées se sont montrées assez décevantes et maladroites !

Photo : HEAVENLY SWORD

Il aura fallu deux années avant que HEAVENLY SWORD ne trouve le chemin de la France. Sa sortie en DVD semble tout aussi surprenante que l’idée, à l’origine, de réaliser une adaptation du jeu vidéo. Deux années qui donnent un petit coup de vieux supplémentaire à l’animation de HEAVENLY SWORD. Le DVD laisse apparaître par endroit quelques petits effets de solarisations, particulièrement visibles sur le titrage au début du film, mais pour le reste ce disque offre une image très satisfaisante. Le point fort du film, c’est essentiellement sa partition musicale qui est ici reproduite avec une belle ampleur. Les pistes Dolby Digital 5.1 donnent l’occasion aussi de nous plonger dans des ambiances réussies. Des sous-titres français sont disponibles sur la version originale sous-titrée.

Photo : HEAVENLY SWORD

En complément du film, l’éditeur propose un petit making-of où, dès le début, on ne nous cache pas le parcours du combattant qui a permis de monter le film, tout du moins en amont de la production. Ensuite, on s’intéresse en grande partie aux comédiens anglo-saxons dont Anna Torv et Alfred Molina qui donnent leurs impressions. Curieusement, la Corée du Sud n’est jamais évoquée. Ce making-of d’une quinzaine de minutes oriente donc son propos et ne se montre pas vraiment critique sur le produit fini. Il a au moins le mérite d’exister...

Antoine Rigaud

MENUS

HEAVENLY SWORD - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Heroic Fantasy

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com