DVD (5)

Reviews (2)

DVD Covers (1)

Videos

Posters (1)

Lobby Cards (12)

 FILM INFOS

 Titre original

 PIRANHA II : THE SPAWNING

 Autres titres

 PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS
 

 Année

 1981

 Nationalité

 Etats-Unis /  Italie

 Réalisation

 James Cameron

 Scénario

 H.A. Milton

 Musique

 Stelvio Cipriani

 Acteurs

 Tricia O'Neil
 Steve Marachuk
 Lance Henriksen
 Ricky Paull Goldin
 Ted Richert
 Leslie Graves
 Carole Davis

 

 DVD INFOS

 

Editeur

Format Disque

Simple Couche

Durée

94 minutes

Format Image

Format Sonore

English

Sous-titrages

English
Spanish
Korean
Thai

 

 SUPPLEMENTS

 •Bandes-annonces

 

 ON AIME

• Un piranha qui se prend pour un alien !

 ON N'AIME PAS

• Un film ennuyeux
• Une image très critiquable

 POSTERS

 

 LOBBY CARDS

 Plus de photos

 
 PIRANHA II : THE SPAWNING

 PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS

Moniteur de plongée sous-marine dans un hôtel de luxe dans les Caraïbes, Anne perd l’un de ses clients lors d’une excursion aux abords de l’épave d’un navire. Horriblement mutilé, le cadavre est rapatrié à Terre de manière à comprendre de quelle manière il a pu trouver la mort. Le fils d’Anne part en mer comme skipper d’un voilier pour le compte d’un homme d’affaire et de sa fille. En tant que chef de la police, le mari d’Anne, dont elle est séparée, enquête sur la mort suspecte…

Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS)

A partir de la fin des années 50, durant une dizaine d’années, Chako van Leeuwen va connaître un certain succès en tant que comédienne au Japon. Mais à l’aube des années 70, elle décide de mettre un terme à sa carrière d’actrice et part s’installer aux Etats-Unis. Là, elle va se lancer dans le métier de productrice et va apprendre les ficelles du métier auprès de Roger Corman. Elle va ainsi produire un film de Don Edmonds (TENDER LOVING CARE) et traîner dans les studios de New World Pictures. C’est elle qui va apporter l’idée de PIRANHAS à Roger Corman. Toutefois, si le film rapporte énormément d’argent, le fameux producteur ne sera pas convié à en faire la suite. En effet, Chako van Leeuwen quitte Roger Corman et décide de monter le film, elle-même, avec sa société de production Chako Film Co. tout en s’acoquinant avec Ovidio G. Assonitis qui œuvre en Italie. Au passage, Chako van Leeuwen débauche quelques cinéastes bossant dans l’écurie de Roger Corman. Ayant travaillé sur PIRANHAS en tant que producteur exécutif, Jeff Schechtman choisit de suivre Chako van Leeuwen alors que Miller Drake est pressenti pour assurer la réalisation du film. Ce dernier ne fera pas long feu puisque Ovidio G. Assonitis ne lui laisse pas le temps de filmer quoi que ce soit et décide de mettre Miller Drake sur la touche. A sa place, on fait appel à un jeune technicien qui vient de travailler, entre autres, sur les effets spéciaux des MERCENAIRES DE L’ESPACE ou encore de LA GALAXIE DE LA TERREUR. James Cameron est alors embarqué sur le tournage de PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS et va prendre les commandes, pour la première fois, d’un long métrage. Un rôle qu’il ne va pas tenir longtemps puisque suite à une mésentente avec Ovidio G. Assonitis, il est mit hors jeu à la Jamaïque au bout de deux semaines et demi de tournage. Le reste du métrage sera réalisé par Ovidio G. Assonitis qui assurait jusqu’ici la direction de la seconde équipe du film. Bien que mis à l’écart, James Cameron est tout de même gardé sous le coude pour des raisons contractuelles nécessitant un réalisateur américain au générique. A partir de là, on rentre un peu dans le flou artistique. La légende voudrait que James Cameron se soit introduit illégalement la nuit dans la salle de montage à Rome de manière à agencer le film comme il le voulait avant d’être pris en flagrant délit. Ce qui est sûr, c’est que le montage de PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS sera celui de Ovidio G. Assonitis partout dans le monde… sauf aux Etats-Unis ! En effet, lorsque le film est distribué à la fin de l’année 1982 sur le sol américain, il propose un montage différent qui aurait été refait par James Cameron à cette occasion. Celui-ci a été ensuite distribué en Laserdisc aux Etats-Unis avant de sombrer totalement dans l’oubli pour ne laisser la place qu’au montage de Ovidio G. Assonitis !

Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS)

Il n’y a pas que sur la réalisation du film que James Cameron a travaillé et ce même si son nom n’est crédité que pour ce travail. Le scénariste H.A. Milton n’existe pas et ce serait donc plusieurs personnes qui se cacheraient derrière ce nom d’emprunt dont l’omnipotent producteur mais aussi James Cameron. Il est ainsi intéressant de voir les liens qu’il peut y avoir entre ce premier film et d’autres œuvres qui seront mis en boîte, bien plus tard, par le cinéaste américain. L’environnement maritime, par exemple, James Cameron le retrouvera dans ABYSS puis TITANIC ainsi que sur ses travaux documentaires. Pas mal de séquences sous-marines du film sont ainsi plutôt bien troussées. Alors que le compte à rebours final ainsi que les poursuites dans de minces conduits avec des créatures impossibles à stopper peuvent tout aussi bien renvoyer à ALIENS. Rien d’exceptionnel pour autant car il faut être réaliste, PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS est un vilain ratage. A l’époque, l’idée est surtout de capitaliser sur le succès des films mettant en scène des bestioles agressives. Ovidio G. Assonitis avait d’ailleurs lui-même tenté l’expérience quelques années auparavant avec TENTACULES pour un résultat pas vraiment plus glorieux. D’une manière générale, cette suite de PIRANHAS suit surtout un décalque du premier film mais aussi, bien évidemment, des DENTS DE LA MER et de son prolongement. PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS pioche ainsi divers éléments ici ou là de manière à modeler son intrigue. Par exemple, le fils des personnages principaux qui part seul en mer ou encore la recherche en hélicoptère rappellent LES DENTS DE LA MER : DEUXIEME PARTIE. Mais là où certains ont réussi à tirer leur épingle du jeu comme le premier PIRANHAS, justement, cette suite se montre franchement peu convaincante...

Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS)

S’il s’agit d’une suite de PIRANHAS, le film n’a finalement que peu de lien avec l’original. D’ailleurs, il n’y a aucune connexion avec l’histoire racontée dans le film de Joe Dante et ce même si celui-ci se terminait en laissant planer le fait que les poissons allaient se répandre dans l’océan. Ce sont donc d’autres poissons génétiquement modifiés, toujours par l’armée, que l’on nous présente puisque c’est suite au naufrage d’un navire militaire qu’ils se répandent sur les côtes de la Jamaïque. Puisque ce n’est pas la même souche de piranha, cela explique peut être pourquoi les poissons carnivores du film sont largement moins réussis que ceux de PIRANHAS. Le fait qu’ils se mettent à voler n’aident pas spécialement à les rendre crédibles surtout lorsqu’ils se mettent à voleter comme des chauve-souris dans un film d’horreur des années 50. De même, en fonction des moments, la taille des bestioles semble changer, de la taille d’un véritable piranha à celle d’un bien plus imposant poisson. Il faut préciser que les techniciens des effets spéciaux du premier film n’ont pas été repris ici. A la place, c’est Giannetto De Rossi qui s’occupe des divers effets sanglants ainsi que des bestioles. Et si le maquilleur est à son aise pour créer des morts-vivants dans les films de Lucio Fulci, il se montre moins habile avec des bancs de piranhas. Mais le film se montre surtout un peu radin avec ses poissons volants. Sur la durée du film, ils se montrent parfois un peu trop discret, le métrage préférant développer la présentation des protagonistes qui finiront dans l’estomac des piranhas. Si cela ne fonctionne pas trop mal pour la relation entre les personnages de Tricia O’Neill et Lance Henriksen, rappelant celle du couple séparé de ABYSS, cela s’avère plus embarrassant pour les personnages secondaires qui tirent sur la corde d’un humour franchement lourdaud. Du coup, on alterne des séquences d’un sérieux olympien avec des passages digne de la comédie grivoise italienne. Evidemment, cela laisse transparaître la dualité d’un film confectionné par deux têtes pensantes tirant le métrage chacun dans des directions différentes. Toutefois si on peut imputer la gaudriole à Ovidio G. Assonitis, les passages plus sérieux ne sont pas spécialement plus réussis. Nous sommes finalement bien loin du premier PIRANHAS qui marchait subtilement tel un funambule sur la limite très étroite entre l’humour décontracté et le décalque malin des DENTS DE LA MER. Même dans son aspect horrifique, le film de Joe Dante se montrait plus agressif. Etonnant car PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS est une production italienne, pays qui, à l’époque, offrait des métrages Bis bien plus enthousiasmants ! La seule véritable folie de PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS, on la trouve dans une scène se déroulant dans une morgue. Un petit clin d’œil à ALIEN qui ose faire sortir un piranha du ventre béant d’une victime. Trop peu pour donner une réelle vitalité à ce spectacle franchement un peu ennuyeux !

Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS)

En DVD, c’est tout d’abord aux Etats-Unis que PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS fait sa première apparition. Problème, le métrage est proposé dans un transfert plein cadre ne respectant pas le format de projection original. On notera que le générique du début ainsi que celui de fin retrouve un format cinéma avec des barres noires en haut et en bas de l’image. Enfin, il est bon de préciser que le film a été tourné sans cache («Open Matte») et que le négatif contient donc une image plein cadre même si lors de la projection on est donc sensé camoufler le haut et le bas de l’image. Le transfert du DVD américain dévoile donc plus d’image mais ne respecte pas du tout les cadrages voulus par James Cameron et Ovidio G. Assonitis pour sa diffusion. Autre point, l’image est franchement passable et affiche un transfert d’un autre temps avec une compression parfois visible. C’est encore plus évident lorsque l’on visionne le film dix ans après la sortie initiale de ce DVD américain. Le disque ne propose d’ailleurs qu’une seule et unique piste audio. Il s’agit de la version originale anglaise en mono et codée sur deux canaux. Forcément, cela n’est pas spécialement plus spectaculaire que l’image ! En complément, il n’y a que trois bandes annonces mais pas celle de PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS.

Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS) Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS)
DVD Z2 français (1.85 [4/3])
DVD Z1 américain (1.33 [4/3])
Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS) Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS)

Photo : PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS) Le DVD américain ne contient pas de sous-titrage français et est protégé par un codage régional qui l’empêche de fonctionner sur des lecteurs Zone 2. Il apparaîtra donc plus logique de se tourner vers le DVD paru en Europe et plus particulièrement en France. En effet, celui-ci a des avantages. Tout d’abord, il propose le doublage français d’époque ainsi que des sous-titres dans notre langue. De plus, le DVD français propose le film dans son format cinéma mais sans bénéficier d’un transfert 16/9. En réalité, il s’agit grosso modo du même transfert antédiluvien, un poil moins lumineux, sur lequel des caches noirs, en haut et en bas de l’image, ont été appliqués sur l’intégralité du film. Enfin, il est bon de rappeler que les DVD français sont en PAL et ne respecte donc pas le défilement original du film. Il y a une différence de durée de quelques minutes entre le DVD américain et le disque français alors qu’il s’agit exactement du même montage. Le disque français défile juste plus rapidement, une constante des transferts vidéo en PAL (et auparavant en SECAM).

Christophe "Arioch" Lemonnier

MENUS

PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS) - Menu DVD PIRANHA II : THE SPAWNING (PIRANHA 2 : LES TUEURS VOLANTS) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS


 Il y a 5 DVD/HD en DB...

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Horreur
Animaux & Insectes

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com