BELPHEGOR (http://www.devildead.com)

BELPHEGOR
LE FANTOME DU LOUVRES


Un sarcophage oubli est dcouvert dans les caves du Louvres.Il contientune momie dont l'existence pose un grand nombre de questions. Ds ce moment,les gardiens du muse sont confronts des apparitions tranges.

Le personnage de Belphegor a dj t adapt au cinma plusieurs fois. Pourtant, dans l'inconscient collectif franais, ce nom est indissociable du feuilleton tlvise des annes 60. Tt ou tard, il fallait s'attendre revoir surgir le fantme du Louvres. On aurait pourtant espr une bien meilleure prestation. Ds les quinze premires minutes, on nous coupe tout mystre. S'engage alors un chasse rptitive et sans tension. Gnant pour un film suppos lorgner vers le suspense et l'pouvante.

Ds la squence pr-gnrique du film mme si l'on sent que le tombeau gyptien n'est rien de plus qu'un studio, on sent que ce nouveau BELPHEGOR s'annonce sous les meilleurs auspices. Et puis, finalement, le gnrique pass, le film s'enfonce petit petit dans une histoire poussive o les acteurs essayent tant bien que mal de tirer leur pingle du jeu. Seulement, ils donnent tous l'impression de jouer dans une comdie et les dialogues n'aident pas installer une quelconque inquitude. Pas plus que les clichs comme le fait qu'un rituel doit tre ralis pour le soir mme ! Nous n' avons pas aim BELPHEGOR. Autant dire la vrit ! Le sujet avait de quoi tre une grande russite mais le film sombre rapidement dans un ridicule mme pas drle. Enfin, si. Lors d'un passage, on est deux doigts de nous faire une version de L'EXORCISTE avec Sophie Marceau avant que celle-ci ne joue LA MOUCHE. Incroyable mais c'est bien peu devant le manque de saveur de quasiment tout le reste ! Ce n'est pas l'apparition "surprise" et gratuite de Juliette Greco, actrice de la série télévisée, qui remonte le niveau.

Quelques imperfections mineures sur la compression de l'image ne viendront pas ennuyer le spectateur. Enfin, étrangement pour une grosse production, les bandes sonores ne jouent pas la carte de l'esbrouffe. Au contraire, l'impression gnrale est un rendu subtil que ce soit dans les parties intimistes ou spectaculaires du film. C'est plus la musique qui y est mise en valeur. Deux bandes sonores, l'une en Dolby Digital 5.1 et l'autre en DTS. D'o la question habituelle, laquelle est la meilleure ? Comme souvent, cela dpendra de votre quipement mais la musicalit et les ambiances sont plus naturelles sur la version DTS. On y entend bien plus de dtails sonores. Cela ne veut pas dire que la version Dolby Digital est jeter la poubelle, loin de l !

Puisque l'on parle du son et de la musique, cela tombe bien puisque le commentaire audio est en grande partie ddi ce sujet. Autour du ralisateur, on retrouve le compositeur de la musique ainsi que le chef opérateur du mixage sonore. Rsultat, une norme part du commentaire audio se focalise sur ce sujet. Cela n'empche pas le ralisateur de temps autre de nous parler des divers aspects techniques du film ainsi que le travail avec les acteurs. A l'coute du commentaire audio, on peut dceler que si le ralisateur est mix au centre, les deux autres interlocuteurs se retrouvent sa gauche et sa droite.



Le Making-of dure plus d'une quarantaine de minutes et essaye d'aborder chacun des points de la ralisation d'un tel film. Du casting aux effets spciaux en passant par les origines du personnage de Belphegor. C'est d' ailleurs cette premire partie qui s'avre la plus intressante. La suite tant comme trop souvent un talage de biensance envers le film. On notera seulement les quelques interventions de Michel Serrault qui ne se fond pas dans la moyenne. En gros, on retiendra que ce qui l'a amen tourner dans BELPHEGOR, c'est le fait qu'on le lui ait demand et, qu'au cinma, il vaut mieux pas dire Non. Cela donne une ide de l'engagement de l'acteur dans un tel projet. Cette featurette est dcompose en plusieurs parties mais une fois le gnrique de fin termin, on embraye sur un autre segment laiss probablement pour compte. Il est entirement ddi la cration de la musique du film. Il se laisse regarder avec plus d'intrt que le reste peut-tre parce que justement le travail du compositeur est un peu en dcalage avec le rsultat final du film. On peut accder ce segment directement de deux autres manires. La premire consiste slectionner les notes musicales sur le menu en allant vers le bas lorsque l'on a slectionn Making-of. L'autre faon est de se rendre sur la filmographie du compositeur o une option Interview apparat.
Il existe un autre segment vido ddi aux Effets spciaux. Il est assez court et survole rapidement la faon d'apprhender les effets numriques.


Le menu des bandes-annonces recle un bonus gar l sans raison. Il s'agit d'une galerie des divers projets d'affiches du film. En s'y intressant de plus prs, on peut s'apercevoir que les affiches sont commentes expliquant le cheminement qui peut amener un ralisateur et le designer faire tel ou tel choix. Voil le type de bonus qui sort des sentiers battus ce qui est un bon point. A ct, on retrouve donc la bande-annonce du film mais aussi ce que l'on appelle le Teaser. Une bande-annonce plus courte cense tre distribue avant une version longue. Cela n'est indiqu nulle part mais si vous le regardez entirement, vous le verrez une seconde fois. en langue anglaise !

Toujours dans le genre petits trucs camoufls, il est possible de passer derrire le miroir de la liste des supplments. Cela vous mne deux crans donnant la liste des crdits du DVD. C'est cet endroit que vous aurez droit deux btisiers du menu principal du disque. Bon, vrai dire, cela a t fabriqu de toutes pices et il ne s'agit certainement pas de bvues. Un menu principal qui se voit malmen de deux faons diffrentes ce que l'on pourra trouver rigolo ou pas ! A l'image de l'interview de la momie. A vrai dire, cela nous laisse froid. La seule fois o nous avions vu un tel bonus, c'tait destination des enfants avec l'interview de Pinocchio sur le disque de PINOCCHIO ET GEPETTO. Toutefois, cette interview amne quelques images de tournage supplmentaires.

Enfin, pour terminer, on nous propose sept scnes coupes. Elles sont toutes prsentes auparavant par le ralisateur pour les replacer dans leur contexte ainsi que pour expliquer le pourquoi de leur disparition du mtrage final. Bien souvent, il ne s'agit que de minuscules segments sans grande importance. On retiendra l'extension d'une scne de cauchemar qui renoue avec un aspect moins gentillet. Une galerie de photos prsente des clichs du tournage ainsi que des dessins de prparation pour les costumes. Le disque se clture par une poigne de filmographies.

Le DVD de BELPHEGOR est joli tout plein avec de beaux menus et tout ce qu'il faut. Difficile pourtant de cacher sous de tels atours la ralit, BELPHEGOR, le film, ne passionne aucun moment. Nous essayons toujours de trouver une excuse, des circonstances attnuantes. Dans ce cas prcis, on ne voit pas !

Christophe "Arioch" Lemonnier

ON AIME
Commentaire sur les affiches
Pas mal de bonus, c'est toujours ça de pris !

ON N'AIME PAS
Aucun suspense
Aucune tension
Personnages et situations ridicules
Plus mauvais changement de couche jamais vu !

Meilleures scènes

  • La séquence pré-générique et le générique
    (Chapitre 1)
Année : 2001

Durée : 92 minutes

Acteurs :
Sophie Marceau
Michel Serrault
Frédéric Diefenthal
Julie Christie
Jean-François Balmer
Patachou

Réalisateur :
Jean-Paul Salomé

Scénario :
Jean-Paul Salomé
Danièle Thompson
Jérôme Tonnerre

Musique :
Bruno Coulais

Format disque :
Double Couche

Format Image :

Format sonore :
Français
Français : 

Sous-titrage :
Français

Les Suppléments

  • Commentaire audio de Jean-Paul Salomé, Bruno Coulais et Gerard Lamps
  • Featurettes
    • Making-of ( 44mn)
    • La Musique (10mn40)
    • Effets spéciaux (4mn20)
  • Scènes coupées
    • Le balcon
    • La galerie
    • L'escalier
    • Sur les quais
    • La cour carrée
    • La momie
    • Le cauchemar
  • Bandes-annonces
    • Teaser
    • Bande-annonce
  • Galerie de projet d'affiches commentée
  • Galerie de photos
    • Costumes
    • Photos de tournage
  • Filmographies
    • Sophie Marceau
    • Michel Serrault
    • Frédéric Diefenthal
    • Jean-Paul Salomé
    • Bruno Coulais
    • Jérôme Tonnerre
  • Interview de la momie (2mn48)

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Thriller | Fantôme

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com