DVD (3)

Reviews (2)

DVD Covers (2)

Videos (1)

Posters

Lobby Cards

 FILM INFOS

 Titre original

 DEMONS, LES

 Autres titres

 ENFANTS DU DEMONS, LES
 SHE DEMONS
 SEX DEMONS, THE

 Année

 1972

 Nationalité

 France /  Portugal

 Réalisation

 Jesus Franco

 Scénario

 Jesus Franco

 Musique

 Jean-Bernard Raiteux

 Acteurs

 Anne Libert
 Britt Nichols
 Doris Thomas
 Karin Field
 Cihangir Gaffari
 Luis Barboo
 Howard Vernon
 Alberto Dalbes

 

 DVD INFOS

 

Editeur

X-Rated

Format Disque

2 DVD

Durée

114 minutes

Format Image

Format Sonore

Francais

German

English

Spanish

Sous-titrages

German

 

 SUPPLEMENTS

 • Montage original (114mn)
 • Montage original allemand de 1972 (85mn)
 • Montage retouché en 2003 (101mn)
 • Bande annonce allemande
 • Scène bonus 1 (0mn23)
 • Scène bonus 2 (0mn05)
 • Scène bonus 3 (0mn06)
 • Scène bonus 4 (0mn03)
 • Galerie d'images
 • Prises de vue (1mn24)
 • Générique d'origine (version allemande - 1mn51)
 • Nouveau générique (2mn01)

 

 ON AIME

• Une édition DVD bien conçue

 ON N'AIME PAS

• ...

 VIDEOS

 Extrait

 
 DIE NONNEN VON CLICHY

 LES DEMONS

L'Inquisition, et plus précisément les procès intentés par l'Eglise catholique à l'encontre de femmes accusées de sorcellerie ou de pacte avec le diable, du XIVème au XVIIème siècle, n'ont cessé de fasciner un grand nombre de cinéastes. En 1972, Jess Franco, dissimulé sous le pseudo de Clifford Brown, ouvre une chasse aux sorcières on ne peut plus savoureuse, en réalisant LES DEMONS, connu encore sous son titre d'origine DIE NONNEN VON CLICHY, ou parfois appelé LES ENFANTS DU DEMON.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

Spécialiste incontesté de l'érotisme, explorateur de tous les genres et de quantité de thèmes comme par exemple le vampirisme avec LES NUITS DE DRACULA, VAMPYROS LESBOS ou encore les femmes en milieu carcéral, 99 WOMEN, Jess Franco, âgé de 77 ans, atteint aujourd'hui une filmographie dénombrant 200 oeuvres cultes, sans doute et on l'espère non exhaustive. En flirtant cette fois-ci avec l'Eglise, à travers cet opus fantastico-érotique, un an après la sortie de LES DIABLES de Ken Russell, il dénonce à son tour les pratiques intolérantes de la religion, sur fond de vérité historique, au sein duquel hérésie, violence et érotisme s'allient avec brio. Demeurant jusqu'à présent plutôt effacé en matière de parution, le film existe depuis le début de l'année 2004 chez X-Rated Kult DVD (une production allemande) dans une belle édition remasterisée, contenant deux DVD qui valent un coup d'oeil attentif et satisfait. Une occasion en or de découvrir ou redécouvrir ce film, auquel ses éditeurs ont su redonner vie.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

D'après certains indices spatio-temporels révélés au fil de l'histoire, la scène se déroule sous le règne de Charles II d' Angleterre, au XVIIème siècle, en France et plus exactement à Clichy. Une sorcière, conduite sur le bûcher, jure que ses deux filles la vengeront, en accomplissant la malédiction jetée sur ses bourreaux, Lord Jeffreys (Cihangir Gaffari, connu ici sous l'identité de John Foster), Milady de Winter (Karin Field, vue dans LES FANTOMES DE HURLEVENT d'Antonio Margheriti avec Michèle Mercier et Klaus Kinski) et Renfield (Alberto Dalbes, également à l'affiche, la même année, de LA FILLE DE DRACULA de Jess Franco). Effrayés, ceux-ci se lancent à la recherche des deux jeunes femmes, Kathleen (Anne Libert) et Margaret (Britt Nichols), devenues nonnes au couvent de Blackmoor. Soupçonnées par la mère supérieure (Doris Thomas qui, quelques années plus tard, décroche un rôle dans JE T'AIME MOI NON PLUS de Serge Gainsbourg, ou encore dans LES BRONZES de Patrice Leconte) d'entretenir des pulsions charnelles, les deux soeurs sont confrontées à Milady de Winter, qui, après avoir découvert avec stupeur que Kathleen n'était plus vierge, lui inflige la torture. Grâce à Lord de Winter (Howard Vernon, figurant lui aussi dans la "Franco's team", et donc présent dans des classiques signés par le grand maître comme UNE VIERGE CHEZ LES MORTS VIVANTS), la jeune femme réussit à s'enfuir, mais pendant ce temps, le diable envoûte sa soeur Margaret. Leur vengeance démoniaque peut alors commencer...

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

Dans ce contexte historique traitant des persécutions inquisitoires, à l'égard des disciples présumés du démon, Jess Franco nous présente une vision anti-conformiste de l' Eglise, qui risque éventuellement de choquer les âmes bien pensantes, fidèles aux affirmations dogmatiques de la religion catholique, et donc susceptibles de se voir offusqués par certaines scènes assez brûlantes, dont une, à titre d'exemple, dépeignant Satan tel un garçon séduisant, qui s'offre une visite impromptue dans la chambre de soeur Margaret en vue d' une sodomie endiablée, sur un fond musical pop rock très seventies.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

En revanche, pour un public, qui, à l'inverse, prend malin plaisir à assister à l’explosion de l'ordre établi, le film demeure une référence incontournable. A travers ce projet audacieux, ponctué de scènes torrides, aussi bien en matière de violence que d'érotisme, l'histoire, agréablement ficelée, tient le spectateur en haleine jusqu'à la fin.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

Dans son délire, Jess Franco, pourtant souvent confronté à des budgets dérisoires, ne lésine pas sur l'authenticité des costumes et des décors (à ce sujet, on remarque que le lieu de tournage est le même que celui de UNE VIERGE CHEZ LES MORTS VIVANTS, tourné un an plus tard ), ainsi que sur les performances exigées de la part des comédiens. On reconnaît sans mal les "habitués" aux longs métrages "franquistes" : Howard Vernon, Alberto Dalbes et surtout deux des actrices fétiches du réalisateurs: Anne Libert, très convaincante dans son rôle d'innocente harcelée, victime de sévices corporels. Prestation également fascinante de la jolie Britt Nichols, en parfaite possédée de Satan. Déjà maltraitée anonymement dans LA REVOLTE DES MORTS VIVANTS d'Amando de Ossorio, Britt Nichols est rebaptisée aujourd'hui Carmen Yazalde, et reconvertie en présentatrice télé sous le soleil argentin.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

Bien qu’à l’heure actuelle, le degré de popularité du film s’amenuise un peu plus chaque jour, LES DEMONS reste, à lui seul, une composition cinématographique hors du commun, réalisée sans arrières pensées ni tabous. Empreint d’une expression réfractaire, propre au réalisateur, ce petit chef d’œuvre, intelligemment conçu, séduira sans mal la gente cinéphile qui, désormais, pourra l’apprécier à volonté.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

L’édition propose deux DVD dans un boîtier jaquette à l’affiche éloquente, indiquant sans détours de quel genre d’œuvre il s’agit. Le premier volume présente la version intégrale du film (en allemand et en français), d’une durée de 114 minutes. Chapitré en douze séquences, le film, à l’image et au son nettement rajeunis, offre un cadrage 2.35 et un format sonore 2.0 en mono quelle que soit la langue choisie. Egalement disponible en version anglaise et espagnole sur le second DVD, le long métrage, à nouveau retouché en 2003 par Jess Franco, se voit réduit à 101 minutes. Sous-titrée uniquement en langue allemande, l’œuvre est accompagnée d’un éventail de suppléments non négligeable : outre la bande annonce, il est possible de visualiser quatre scènes bonus malheureusement très courtes, issues de la version originale allemande de 85 minutes, sortie en 1972, non restaurée et avec un transfert 4/3 (figurant elle aussi sur le second DVD). Une galerie d’images permet de découvrir photographies, anciennes jaquettes VHS et DVD du film, ainsi que différents articles de presse laissant supposer qu’à l’époque, LES DEMONS a connu son heure de gloire. Enfin, les éditeurs ont jugé intéressant d’insister sur le "lifting" qu’a subi le film en invitant le spectateur à comparer les deux génériques avant et après transformation : on juge alors mieux la tâche accomplie aussi bien concernant l’image, plus nette et lumineuse, que la bande sonore, radicalement changée, ne laissant plus percevoir d’imperfections. Il est cependant dommage que tout au long de cette présentation, remarquablement remasterisée, la bande originale pop rock des seventies, pourtant parfaitement audible jusqu’à la fin du film, ait cédé la place à un concerto de violons, sans doute plus approprié au contexte chronologique de la fiction. Mais de toute évidence, ce genre de détails n’entrave en rien le prestige et l’originalité du film, ainsi que sa qualité visuelle et sonore qu’offre X-Rated Kult DVD, à travers cette édition recherchée.

Photo : DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS)

En résumé, une vue d'ensemble très attrayante qui, plus de trente ans après sa réalisation, conserve toute la splendeur du métrage et revient au galop dans une édition DVD remarquablement conçue, signée X-Rated Kult DVD.

Laure Husson

MENUS

DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS) - Menu DVD DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS) - Menu DVD DIE NONNEN VON CLICHY (LES DEMONS) - Menu DVD

 

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 LES DVD EXISTANTS

 

 DANS LE MEME GENRE

Genre (Beta)

Nunsploitation

 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com