Du côté des studios de Babelsberg

  Partie 2

La première impression, en entrant dans le parc et en découvrant le plan des lieux, est plutôt décevante. Le passé des studios est assez peu mis en avant. Pas de panneaux explicatifs ou d'exposition, et encore moins d'attractions liées aux grands films tournés ici. Et pourtant, on se serait bien vu traverser la ville de METROPOLIS à bord d'un véhicule du futur ou enfourcher le boulet de canon du baron de Münchhausen. Le souvenir de ces œuvres n'est présent qu'à travers de grandes statues placées sur l'allée principale (la "rue des géants"). Un quartier médiéval (vaguement) horrifique, une petite rivière entourée de dinosaures, une rue Western et un shoot'em up en 3D achèvent de convaincre le visiteur qu'il est dans un parc plus dédié aux enfants qu'au Septième Art.

En parlant d'enfants, nous voici dans un bâtiment entièrement consacré à DAS SANDMANNCHEN, une série télévisée est-allemande des années soixante. Elle est restée très populaire aujourd'hui et est un peu l'équivalent de notre BONNE NUIT LES PETITS, sauf que les personnages sont ici des poupées animées image par image. Juste en face, l'atelier des " Traumwerker" (les "ouvriers du rêve") permet aux petits comme aux grands de se familiariser avec les différents corps de métier du cinéma. Des costumiers, des maquilleurs ou des décorateurs sont là pour répondre à vos questions et faire quelques démonstrations de leur savoir-faire. Dans les éléments exposés, une nouvelle fois, pas grand-chose en rapport avec Babelsberg (un Yoda ! le masque de ROCKETEER !), si ce n'est la maquette d'un paquebot de plusieurs mètres de long utilisée pour le film OTTO : DER KATASTROFENFILM (avec Otto Waalkes, un comique allemand inconnu chez nous).

A l'extérieur se trouve la reconstitution d'un temple hindou, inspiré d'un film d'aventures orientales réalisé par Wolfgang Staudte en 1953, L'HISTOIRE DU PETIT MUCK. Un peu plus loin, on peut enfin voir un authentique décor : l'intérieur du sous-marin soviétique commandé par Rutger Hauer dans HOSTILE WATERS, un... téléfilm de HBO tourné ici en 1997 ! Le lieu fait écho au bâtiment du BATEAU de Wolfgang Petersen, toujours exposé aux studios Bavaria de Munich. Le poste de commandement et les couloirs sont très exigus ; on étouffe littéralement. Des extraits du making-of montrent bien qu'aucune paroi n'est abattue pour faciliter le placement des caméras et l'équipe est réduite au minimum pour pouvoir restituer à l'écran cette impression de claustrophobie. Au cours de la visite, une alerte est mise en scène avec des tremblements, des jets de vapeur et des sirènes d'alarme. Pas très spectaculaire mais amusant.

SUITE

 Dossier réalisé par Philippe Lombard.

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com