Bradford 2010 : Widescreen Week-end

  Introduction

Cinerama, Ultra Panavision 70, CineMiracle, Super Panavision 70, Todd-AO, Sovscope 70, VistaVision, MCS-70… des noms barbares aux oreilles et aux yeux des spectateurs les plus récents. Et pourtant, il y a encore une quinzaine d’années, nombre de films étaient tournés ou gonflés en 70mm. Plus loin encore dans le temps, il existait des systèmes révolutionnaires permettant des projections sur des écrans incurvés à 180 degrés, permettant une immersion complète du spectateur dans le spectacle cinématographique. Si l'image est important, le son l'accompagne tout naturellement et ce fut l'occasion de souvenir de projections spectaculaire bien avant l'arrivée des DTS, Dolby Stereo, Spectral recording et autres 5.1 !

Avec l’avènement du numérique, la normalisation des cabines de projections et les coûts associés, les spectacles Grandeur Nature des copies 70mm et autres procédés "monstres" a aujourd’hui disparu des écrans de cinémas. Tous ? non ! Le Musée National des Media situés à Bradford (Grande-Bretagne) est équipé d’un salle multi formats nommée "Pictureville" qui accueille chaque année une manifestation nommée Widescreen Film Festival où sont célébrés les films et procédé "Ecran large" qui ont envahi les écrans entre 1952 jusqu’à l’aube du XXIème siècle.

Ainsi cette année fut-il possible de voir dans les meilleures conditions possibles (et originales !) des classiques de la science-fiction, du cinéma d’aventures et des films de guerre. Mais aussi découvrir des raretés inédites depuis très longtemps dans une salle de cinéma…

SUITE

 Dossier réalisé par Francis Barbier.

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com