SMIHFF 2009

  Introduction

Du 24 octobre au 4 novembre s’est déroulé le Sainte-Maxime International Horror Film Festival (dit le SMIHFF, c’est plus court), un festival dédié au fantastique avec un très net penchant pour l’horreur. Alors que notre pays compte de très rares festivals spécialisés, le SMIHFF est pour l’instant la seule manifestation du genre d’importance dans le sud de la France. D’ailleurs, le cadre contraste totalement avec les métrages présentés sur les écrans puisque Sainte-Maxime est une petite commune française située dans la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur, bordant la rive du golfe de Saint-Tropez. D’un peu plus de 12 000 habitants l’année, la population de la ville gonfle à 60 000 durant l’été grâce à ses atouts touristiques. C’est dans ce cadre aussi superbe que relaxant que durant huit jours, les projections de longs et courts-métrages se sont enchaînées.

Derrière la locomotive GIALLO de Dario Argento, le SMIHFF s’est escrimé à diffuser des films indépendants peu connus avec une vraie mission de découverte. Une initiative très encourageante pour les cinéastes français venus présenter en avant-première leurs films, avec à la clef un réel échange avec le public présent. Entre les films, quelques animations étaient organisées, allant de la pièce de théâtre au cosplay horrifique qui aura vu débarquer au cinéma Le Pagnol (qui héberge le festival) deux Predators plus vrais que nature. Des initiatives aussi originales qu’amusantes, qui font du coup passer la pilule des quelques scories de jeunesse du festival. Le bémol de l’évènement étant que quelques films étaient diffusés en langue anglaise sans sous-titrage.

Durant ce véritable marathon, nous n’avons malheureusement pas pu tout voir. Notre dossier compile cependant l’essentiel de la programmation, qui nous a réservé de réels coups de cœur. Notre dossier est aussi l’occasion de retranscrire nos rencontres avec les metteurs en scène présents. Nous nous excusons d’avance auprès des auteurs de courts-métrages présentés pour n’avoir pu assister à la journée de projection.

SUITE

 Dossier réalisé par Eric Dinkian, Sandrine Ahson & Xavier Desbarats.

 Remerciements à La ville de Sainte-Maxime & Michael Abbate.

 ESPACE MEMBRE

Connexion

Si vous n'avez pas de compte DeVilDead.com : Cliquez ici !

 RECHERCHE


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com