Crimes Obscurs en Extrême-Occident
Posté le 2009-09-10 15:04:13Dans les années soixante-dix, l’Italie est frappée par les attentats des Brigades Rouges, groupe terroriste d’extrême-gauche qui marque les esprits en 1978 en assassinant Aldo Moro, le président du parti de la Démocratie-Chrétienne. Yves Boisset s’intéresse de près au sujet et trouve un angle d’approche inédit. "Je voulais montrer quelles étaient les sources de financement des Brigades Rouges et voulais mettre en évidence l’attitude des multinationales, voire leur intérêt : il était clair que les attentats terroristes n’étaient pas aussi néfastes qu’on voulait bien le dire, pour les entreprises. Après une enquête sérieuse, j’avais acquis la certitude que, d’une certaine façon, le déséquilibre causé par les Brigades Rouges ramenait la paix et l’ordre dans les usines. Bref, le sujet était explosif." Le scénario s’intitule Crimes Obscurs en Extrême-Occident et Boisset obtient l’accord de… James Coburn et Patrick Dewaere ! Cependant, le thème abordé dérange et le film finira par être bloquée, non par le refus de sociétés de production trop frileuses, mais d’une façon beaucoup plus subtile. A cinq semaines du tournage, une société suisse rachète le projet, paie acteurs et techniciens et met la clé sous la porte. Boisset n’a jamais su d’où venaient les fonds et ne réussit jamais à récupérer les droits du film….

Philippe Lombard

[Sources : "Première" n°60]

Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com