Les Poulets (1972)
Posté le 2009-02-27 00:41:11

En 1971, après quelques films indépendants, Brian de Palma passe à la vitesse supérieure en réalisant pour la Warner la comédie Get to Know Your Rabbit. Mais il est renvoyé avant le début du montage et son moral est au plus bas. Il cherche des fonds pour monter Sœurs de sang. Le producteur Marty Ransohoff lui propose alors de réaliser Les Poulets d’après un roman d’Ed McBain, «La Rousse» (Fuzz).

«C’était un amusant film policier se passant à New York, et je pensais pouvoir en faire quelque chose. Nous avons commencé à rassembler le casting ; j’ai demandé Burt Reynods et je l’ai obtenu. Puis, on m’a dit que les pontes du studio voulaient avoir Yul Brynner et Raquel Welch pour le marché étranger... Yul Brynner et Raquel Welch dans un polar urbain ! Je suis allé voir le scénariste et le producteur, et nous avons rencontré Ransohoff. Il a dit : «J’ai United Artists au téléphone et si vous ne mettez pas ces putains d’acteurs dans le film, United Artists ne le financera pas. Les gars, vous devriez vous réunir et en discuter.» Ce casting dont il ne veut pas et la volonté affichée par la production de faire de ce film «un M.A.S.H. qui se passerait dans un commissariat» convainquent finalement Brian de Palma de quitter le projet.

Il est remplacé par Richard A. Colla, un réalisateur formé à la télévision qui vient de se faire virer du Clan des irréductibles par Paul Newman ! Autre changement : Les Poulets ne se tourne plus à New York mais à Boston. Une décision d’ordre économique qui ne dénature pas davantage l’œuvre originale puisque la série dont fait partie le roman se déroule dans une ville imaginaire (Isola). Ed McBain (de son vrai nom Evan Hunter) fait vivre depuis 1956 les policiers du commissariat du 87ème District. À leur tête, Steve Carella, «un policier intègre, doté d’un grand sens moral, d’une conception élevée du devoir (…) qui ne réussit pas à s’accoutumer au spectacle de la mort». Burt Reynolds lui prête ses traits, succédant ainsi à… Jean-Louis Trintignant dans Sans mobile apparent de Philippe Labro (1971).

L’idée de son épouse sourde-muette est reprise dans le film et les inspecteurs Brown, Meyer, Byrme et Kling (interprétés par James McEachin, Jack Weston, Dan Frazer et Tom Skerritt) font eux aussi partie de l’aventure. L’un des méchants récurrents de la série, le «Sourdingue» (le Moriarty de McBain, selon ses propres termes), est incarné par Yul Brynner, qui menace de tuer des notables si on ne lui verse pas de grosses sommes d’argent. Le Scorpio de L’Inspecteur Harry de Don Siegel (1971) n’est pas loin…

Les retrouvailles de Burt Reynolds et Raquel Welch, trois ans après Les 100 Fusils de Tom Gries, ne sont pas des plus faciles… L’actrice a du mal à lui pardonner certaines attitudes sur le plateau et ses propos à la presse la concernant. Reynolds déclare ainsi : «Soyons honnêtes, Raquel ne fait pas partie des personnes que je préfère sur Terre. Elle n’est pas une jeune femme chaleureuse et sensitive. Elle a eu une étrange carrière. La critique ne l’a pas ratée et je pense qu’elle s’est construite un mur autour d’elle. Mais elle est magnifique. Dieu ou je ne sais qui a fait un sacré boulot !» Les deux stars ne sont visibles dans le même plan qu’à une seule reprise et ne s’échangent aucune réplique…

À la sortie, mécontente de la place de son nom au générique et des photos d’exploitation la concernant, Raquel Welch va refuser de participer à la promotion du film, qui sera descendu par la critique. Les Poulets n’en reste pas moins un agréable petit polar…

Philippe Lombard

[Sources : «Raquel Welch» de Peter Haining (W.H. Allen, 1984), «Brian de Palma interviews» de Peter Brunette (University Press of Mississippi, 2003), «Le Dico des Héros» (Les Moutons électriques, 2009) ]

Titre Original :
FUZZ

Titre français :
POULETS, LES

Année : 1972

Nationalité : Etats-Unis

Réalisé par :
Richard A. Colla

Ecrit par :
Evan Hunter

Musique de :
Dave Grusin

Interprété par :
Burt Reynolds, Jack Weston, Tom Skerritt, Raquel Welch, Yul Brynner, James McEachin, Steve Ihnat, Dan Frazer, Bert Remsen & Stewart Moss


Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com