Le Chien des Baskerville (1959)
Posté le 2010-03-23 19:24:06

En mars 1958, alors que Frankenstein s’est échappé vient de rencontrer le succès et que Le Cauchemar de Dracula s’apprête à sortir sur les écrans, la maison de production britannique Hammer Films annonce son intention de tourner une adaptation du Chien des Baskerville (en remplacement d’un Dr Jekyll & Mr Hyde, qui sera finalement réalisé en 1960). Le roman de Arthur Conan Doyle (publié en 1901), s’il n’est pas à proprement parler "fantastique", contient une atmosphère angoissante et un monstre effrayant, qui permettent de réaliser une adaptation dans cette lignée. Elle sera d’ailleurs présentée à sa sortie comme "la plus terrifiante aventure de Sherlock Holmes".

Peter Cushing, déjà interprète du baron Frankenstein et du chasseur de vampires Van Helsing, obtient à sa grande joie le rôle du détective. "Beaucoup de gens m’avaient dit que je devrais jouer Holmes. Alors, quand on me l’a proposé, j’ai été terriblement excité. C’est une opportunité formidable que d’avoir à disposition tant de détails pour construire son personnage." L’acteur se replonge ainsi dans l’œuvre originale (il possède une collection de "Strand Magazine" héritée de son oncle) dont il extrait des éléments concernant les costumes, les accessoires et le tempérament de Holmes. Il va même jusqu’à apporter des modifications au décor de l’appartement du 221b Baker Street. "Holmes a cette habitude de planter son couteau à cran d’arrêt sur sa correspondance en attente de réponse posée sur la tablette de la cheminée. Or, ce n’était pas dans le scénario et j’ai dit ‘Faisons-le’. Ces petites choses sont importantes pour façonner un personnage."

Devant la caméra de Terence Fisher, Cushing campe un Sherlock vif et brillant, qui sait aussi se montrer cassant et manipulateur, très proche en somme de la création de Doyle . Watson est lui aussi, pour une fois, ressemblant au portrait qu’il dresse de lui-même dans le "canon" (les écrits de Doyle mettant en scène le détective). Interprété par André Morell, il n’est plus le partenaire pataud qu’on avait l’habitude de voir (sous les traits de Nigel Bruce dans la série avec Basil Rathbone, et qui sera si souvent repris, de Meurtres par décret au Secret de la pyramide). D’autres personnages sont modifiés (Stapleton et Frankland, notamment), mais le scénario est dans l’ensemble assez fidèle au roman.

"Jamais dans les rêves les plus délirants d’un cerveau dérangé quelque chose de plus sauvage, de plus abominable, de plus infernal n’aurait pu être conçu", écrit Watson à propos de la bête. Dans la réalité, l’animal utilisé, un Grand Danois nommé Colonel, est beaucoup moins terrifiant, ce qui n’est pas sans poser problème. "Après avoir passé six semaines sur le plateau, il s'était si bien acclimaté, répondant aux caresses et aux morceaux de chocolat qu'on lui offrait, qu’il n’était plus possible de le transformer en chien de l’enfer", raconte Christopher Lee, interprète de Sir Henry Baskerville. Les membres de l’équipe se mettent alors à lui faire subir toutes sortes de vexations et de mauvais traitements, jusqu’à ce qu’il se mette à aboyer et à mordre le bras de l’acteur ! Pour Lee, c’est une épreuve de plus, lui qui a déjà dû subir la montée d’une mygale sur son bras et son épaule (un épisode absent du roman original). "Le réalisme de mon interprétation a été unanimement salué" commentera-t-il avec humour.

Fisher tourne le film (premier Sherlock Holmes en couleur) aux studios Bray, près de Londres, ainsi qu’en extérieurs dans le Surrey, à Chobham Common et Frensham Ponds. Le décorateur Bernard Robinson recycle quelques éléments de l’extérieur du château du comte Dracula pour la façade du manoir des Baskerville.

Le Chien des Baskerville connaît un certain succès mais c’est avec Christopher Lee que Terence Fisher va récidiver en 1962 avec Sherlock Holmes et le collier de la mort. Cushing reprendra le rôle du "détective consultant non officiel" en 1968 dans une série de la BBC, qui comptera une nouvelle adaptation du Chien des Baskerville

Philippe Lombard

[Sources : "Holmes of the movies : the screen career of Sherlock Holmes" de D. Stuart Davies (Bramhall House, 1976), "Tall, Dark and Gruesome" de Christopher Lee (Vista, 1998), "Sherlock Holmes on screen" de Alan Barnes (Reynolds & Hearn, 2002), "The Peter Cushing Companion" de David Miller (Reynolds & Hearn, 2000)]

Titre Original :
HOUND OF THE BASKERVILLES, THE

Titre français :
CHIEN DES BASKERVILLE, LE

Année : 1959

Nationalité : Angleterre

Réalisé par :
Terence Fisher

Ecrit par :
Peter Bryan & Arthur Conan Doyle

Musique de :
James Bernard

Interprété par :
Peter Cushing, Andre Morell, Christopher Lee, Marla Landi & David Oxley


POSTER

HOUND OF THE BASKERVILLES, THE Poster 1 LE CHIEN DES BASKERVILLE (1959) - Poster


Commentaires
Réagissez dans le Forum à propos de cet article ou donnez nous votre avis ?
Cliquez ici

FaceBook


Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriété de Philippe Lombard

Powered by http://www.devildead.com