Nous sommes le Mar Déc 19, 2017 12:19 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 187 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 9, 10, 11, 12, 13
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Mar Déc 03, 2013 7:59 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Sep 05, 2006 8:38 pm
Messages: 1637
Localisation: Niche cosmique
Revu en version longue. Très emballé au début. le prologue est un peu plus long, avec quelques ajouts subtils, mais qui renforce l'histoire comptée, en donnant plus de poids à Thorin. Recentrage sur Bilbo par le biais d'un montage différent, ce qui rend l'apparition de Frodo anecdotique et plus en clin d'oeil, et lance donc le film dans un nouvel élan.

Mais toujours coup de mou avec la scène des trolls, toujours quasi ridicule, qui casse les élans épiques du début, notamment les 2 magnifiques flash-back. La suite ne varie que peu, inégale, avec un rythme alléatoire. Quelques belles scènes de plus à Fondcombe. 2 chansons ajoutées, une des nains plutôt drôle et l'autre plus discutable à Gobelin town.

Pas de révision profonde ou nouvelle direction avec cette version longue de seulement 13 minutes de plus, rien à voir avec les ajouts essentiels des versions longues de LOTR.

Reste donc une magnifique direction artistique pour un film tout de même réussi avec de très bon moments. Un film de transition. Si le suivant rompt les attaches avec LOTR et passe à la vitesse supérieure, on est en droit d'attendre un très grand Hobbit 2.

Réponse dans une semaine !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Sam Déc 07, 2013 2:14 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Sep 05, 2006 8:38 pm
Messages: 1637
Localisation: Niche cosmique
Arrivé au bout des 9H00 de bonus ! Force est de constater que, comme pour ceux de LOTR, leur vision positive notre jugement sur le film. Envie directe de le revoir dès le terme des suppléments. Premièrement parce que ces bonus sont, comme les précédents, passionnants, exhaustifs, et que le boulot accompli force le respect, nous impliquant dans le processus créatif bouillonnant du film avec, en prime, toujours l'inébranlable énorme capital sympathie que dégage Peter jackson. Mais ils permettent surtout d'approfondir l'histoire comptée, notamment par une description précise des nains, leurs filiations et origines, ainsi que les lieux et les enjeux de l'histoire. De nombreux détails qui m'avaient échappés viennent alors densifier le récit (alors que j'ai vu le film 3 fois).

Essentiel également de reprendre la véracité de l'oeuvre originale. On découvre alors que certaines scènes, qui semblent redondantes ou juste présente pour "meubler" sont bien décrites dans l'oeuvre de Tolkien. Du coup, tout semble moins formaté, avec toujours ce souci d'équilibre entre respect des écrits et adaptation nécessaire, qui demande un certain effort ne serait-ce que pour le ton plus léger, féérique ou farfelu de certains passages. Enorméments d'aspects fidèles qui semblait pourtant artificiels. J'en viens même à reconsidérer mon sentiment sur la scène des trolls... Ces explications et détails révélés renforcent la filiation de "The Hobbit" avec LOTR. C'est pourtant un aspect qui a plutôt déçu (et moi le premier !), que ce film ne se démarque pas assez de LOTR, ne serait ce que par le réemploi de la musique, les plans références, les personnages et lieux récurrents et les nombreuses anecdotes et citations. Mais c'est exactement ce que voulait Peter Jackson, que le lien soit fort et évident. Repensé sous cet angle, "The hobbit" gagne étonnament en singularité, comme histoire prenant des libertés avec le récit fleuve tout en l'enrichissant, et non plus comme aventure originale rattaché tant bien que mal à LOTR.

En fait, le référent est tellement puissant, LOTR s'imposant comme le gros morceau flamboyant et inégalable de l'héroïc fantasy au cinéma, que son ombre est trop présente sur ce nouveau volet. Il faut le temps de digérer ces nouveaux personnages et orientations. Tout cela pour dire que je suis encore plus convaincu que "la désolation de Smaug" doit être le signal de l'envol de cette nouvelle trilogie. En tous cas, me voilà regonflé à bloc !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Jeu Déc 26, 2013 1:39 pm 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 2:17 am
Messages: 12162
Bon, ben, je n'avais pas vu LE HOBBIT et je l'ai donc visionné le week-end dernier en version longue sur le Blu-ray gracieusement prêté par Mr Manolito...

Je n'ai pas été emballé. Je n'ai pas lu le bouquin depuis des plombes mais pendant trois heures je me suis demandé si tel ou tel truc était bien dans le livre d'origine. La chanson des gobelins, oui, mais la manière dont c'est fait me laisse perplexe, par contre. De même que dans mon souvenir, le lieu où se trouve le Roi des gobelins n'a rien à voir avec ce que l'on voie dans le film. Mais bon... Je n'ai pas non plus le souvenir de tas de trucs qui apparaissent ici comme la réunion avec Saroumane mais j'imagine qu'en réalité, les scénaristes font tout pour créer des passerelles vers les films du SEIGNEUR DES ANNEAUX quitte à inventer des choses inexistantes à l'origine dans le petit bouquin. Je n'ai strictement aucun souvenir d'une troupe orque poursuivant Bilbo et ses compagnons avec à sa tête un chef vindicatif. :shock: Ou bien les passages comico-niais avec Radagast (un vieux sur un traîneau) ! :shock:

Bon, cela dit, ce ne sont pas les étrangetés du film qui me gêne mais surtout qu'on s'y ennuie, que les péripéties n'ont rien d'exceptionnelles et que c'est rudement long ! La plupart des scènes spectaculaires tombent à plat car c'est du déjà vu ou encore il y a cette envie de gonfler à outrance des événements qui rendent le tout pas super convaincant. Autant dire que je suis sacrément déçu. Oui, visuellement, c'est joli mais, en même temps, on avait déjà vu tout ça dans LE SEIGNEUR DES ANNEAUX donc pour la surprise, c'est zéro ! Trois heures pour en arriver à pas grand chose, c'est surprenant...

_________________
"Fuck The World", Rambo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Dim Avr 06, 2014 1:09 am 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:09 am
Messages: 18161
Localisation: Pyun City
Je ne sais pas quelle version j'ai vue en fait :oops: . Le Blu ray 3D indique une durée de 170 minutes.
Une relative bonne surprise pour ma part. Si on met de côtés deux trois scènes qui m'ont un peu gonflé (entre autres, les chansons font très Disney, c'est horrible), j'ai suivi sans ennui les pérégrinations du groupe. Certes, ça rappelle beaucoup la communauté de l'anneau, mais l'histoire s'attache bien aux personnages et malgré la complexité du scénario qui emmêle un paquet d'histoires, l'action reste lisible et attachante.
La scène du combat des géants de pierre, est monstrueuse! Mais... inutile et bien gratuite.
Celle de la fuite dans l'antre des Goblins m'a par contre horripilé. ça n'est plus du cinéma mais du jeu video de plate forme mis en place pour le cinéma. Affreux à voir, il n'y a plus rien d'humain dans la progression.
Mais bon, au global, une impression plutôt positive. Ca me donne envie de voir la suite.

Une 3D fluide (sur deux skeud d'ailleurs, ça m'a rappelé le bon temps des laserdiscs :D ), immersive et plutôt bien amenée. Dommage que les scènes où ça fourmille d'action, elle devient inutile et invisible.

Je ne sais pas si j'aurai vraiment le temps de regarder les 10h de bonus promises dans le blu ray. ça me fait envie mais je ne vois pas comment je vais trouver le temps!

_________________
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Mar Jan 19, 2016 2:31 pm 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:15 am
Messages: 19771
Petite revision du "Hobbit" après avoir relu pas mal de Tolkien ces jours-ci (pour la première fois depuis le collège )8 ).

Cette nouvelle vision m'a fait revoir à la hausse le projet du "Hobbit". Certes, il y a beaucoup d'ajouts, mais une grande partie sont tirés d'explications venant du "Seigneur des anneaux" et de ses annexes ; ou tout au moins approfondissent la vision des Terres du Milieu par Peter Jackson, qui est une vision un peu alternative des Terres du milieu, mais une vision néanmoins riche et intéressante.

Assez curieusement, j'ai trouvé que parmi les trois "Hobbit", "Un voyage inattendu"est à la fois le plus fidèle au livre, mais aussi celui qui a le plus de maladresses.

!! ATTENTION, JE REPRENDS TOUT LE FIL DU FILM, DONC TEXTE PLEINS DE SPOILERS !!

Spoiler : :
Déjà, le livre commence à nous montrer Bilbo vieux rédiger ses aventures, comme si "Bilbo le hobbit" était écrit par lui ; ce qui n'est pas très cohérent, l'ouvrage étant clairement narré par un tiers humain - mais bon ce n'est pas très grave !

L'arrivée des nains a été critiquée pour sa longueur, ses chansons... Honnêtement, je trouve qu'elle est fidèle à Tolkien, et même qu'elle passe assez vite. C'est une scène de présentation, elle a un rôle d'introduction qui marche bien. Les chansons chez Tolkien sont beaucoup plus fréquentes que dans les films de Jackson qui a en quelque sorte "virilisé" ses récits, s'orientant plus vers l'action et l'aventure, moins vers la poésie et la féerie - et donc les chansons.

Certes, la majorité des nains sont interchangeables, mais c'est pareil dans le livre. Et les nains importants sont bien choisis, en particulier Ken Stott et Richard Armitage qui sont excellents. Martin Freeman en Bilbo... J'étais réticent, je le trouvais trop distant, ironique, mais je m'y suis fait. Franchement, ça va.

Vient ensuite la scène des trolls qui est à mon sens est un lourd échec. Certes, les pages d'origine ne sont pas finaudes, mais ici l'humour lourdingue de Peter Jackson part en roue libre, beaucoup plus que dans Le seigneur des anneaux. C'est d'ailleurs un souci avec la trilogie du "Hobbit", le côté "Bad taste" du réalisateur ressort plus que dans "Le seigneur des anneaux", et pas pour le meilleur. Bref, rien que la scène où le troll se mouche avec Bilbo est une catastrophe. La première vraie scène d'aventure de "Bilbo" part sur de très mauvaises bases !

Autre faute de goût, le personnage de Radagast, revisité avec la balourdise de Peter Jackson pour en faire un personnage crétin, à côté de la plaque. Quand on sait que
Radagast est supposé être, comme Saroumane ou Gandalf, une forme de vie surnaturelle supérieure, on grince des dents. Difficile de ne pas faire la grimace face à cette coulée d'excréments d'oiseaux dans ses cheveux. Quelle idée débile ! Par contre, il y a l'envie d'aller puiser dans les annexes des personnages et aventures intéressantes, comme tout ce qui va tourner autour de Dol Guldur, le nécromant et la forêt noire/Mirkwood, que je trouve intéressant, qui enrichit le film. Mais... j'ai l'impression que pour les apprécier et suivre correctement ses épisodes, il faut bien maîtriser son Tolkien.

La visite chez Elrond donne encore lieu à quelques scènes balourdes, mais aussi à un approfondissement de la mythologie des Terres du milieu que j'ai bien aimé, comme la rencontre du Conseil des 5 par exemple, tout à fait intéressante.

Dans le même ordre d'idée, la description relativement approfondie de la lignée de Thorin et ses ancêtres est réussie et donne de l'épaisseur au récit.

Mais... ce qui ne marche pas vraiment, c'est Azog et ses sbires, personnages de méchants manquant sérieusement d'épaisseur, à peine évoqués dans les livres et tartinés ici en long et en travers. Azog est une grosse brute lassante, personnage bourrin stéréotypé sur lequel Jackson croit pouvoir bâtir l'essentiel de son adaptation, notamment pour son antagonisme envers Thorin et sa lignée. Or, ça ne marche jamais vraiment, la faute à des sfx parfaits, mais pas assez vivants, à des motivations trop primaires. Bref, cette greffe n'a pas bien pris et est pour moi un point faible de cette trilogie.

Vient la bataille des géants, impressionnantes, mais un surproduite. On ne comprend pas comment il se fait que la moitié des nains ne crèvent pas en quelques instants. Alors que "Le seigneur des anneaux" restait en général plutôt "crédible" dans sa logique interne, on va souvent avoir des passages comme cela dans "Le hobbit". Spectaculaires... mais pas forcément crédibles. Nous sommes dans le Peter Jackson de l'après "King Kong". Il en est ainsi pour Gobelinville, spectaculaire, mais un peu excessive aussi, notamment avec une scène de poursuite et de fuite dans les couloirs de la montagne confuse, hystérique.

La rencontre avec Gollum est une retranscription fidèle de ce moment crucial du livre, une belle réussite. S'en suite la poursuite et le sauvetage par les aigles, scène d'action classique de la terre du milieu, mais assez prenante, bien que non dénuée d'une petite touche de surenchère...

On sent donc une vraie envie de saisir l'opportunité que donne "Le hobbit" de revisiter les Terres du Milieu en enrichissant le contenu du "Hobbit". Cela dit, Peter Jackson a aussi la main un peu lourde en terme d'humour et les effets numériques numériques qui deviennent omniprésents, bien plus que dans "Le seigneur des anneaux" auquel on avait pourtant beaucoup fait ce reproche !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Sam Sep 10, 2016 6:12 pm 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mai 03, 2004 8:18 am
Messages: 11458
Localisation: Sur la plage à latter des Ninjas rouges
Je viens de découvrir la version Longue, ses ajouts, ses quelques ratés. Le film reste superbe malgré quelques faiblesses déjà notées plusieurs fois dans ces colonnes : La séquence des Trolls (ridicule et chiante) notamment, et la poursuite du traineau (ridicule et mal foutue). La version longue en ajoute une avec la première séquence chantée des Gobelins. La seconde me plait bien mais la première introduit le lieu de manière tellement maladroite, tellement Disney, tellement "Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux..." que c'en est ridicule. J'aim par contre beaucoup la nouvelle séquence chantée des nains !
Bref. Le film reste pour moi très bon. Moins parfait que les volets de LOTR, mais très bon tout de même.

_________________
Interview de l'acteur Saif Ali Khan pour la sortie de GO GOA GONE :
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Hobbit: Un voyage inattendu (2012) (avis p7 et +)
MessagePosté: Mer Nov 15, 2017 1:18 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Sep 05, 2006 8:38 pm
Messages: 1637
Localisation: Niche cosmique
https://www.youtube.com/watch?v=XALj24n1F2k

Trouvé ça sur le net: Le Hobbit adapté en téléfilm Russe début 80...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 187 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 9, 10, 11, 12, 13

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alf, Bing [Bot], Heinrich, Mercador et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  
Design By Poker Bandits  
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriete de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com