R.I.P. Jiro Taniguchi

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
bluesoul
Messages : 3854
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par bluesoul » dim. févr. 12, 2017 6:26 am

Tout est dans le titre... :cry:

http://www.lemonde.fr/disparitions/arti ... _3382.html
Spoiler : :
L’auteur japonais de bande dessinée Jiro Taniguchi est mort
Le mangaka, auteur de « Quartier lointain », « L’Homme qui marche » et « Rêveries d’un gourmet solitaire », est décédé à l’âge de 69 ans.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/disparitions/arti ... x4PSPDe.99

Les éditions Casterman ont annoncé samedi 11 février la mort du mangaka japonais Jiro Taniguchi, à l’âge de 69 ans. Il était notamment l’auteur de Quartier lointain (1998), son plus grand succès en France, mais aussi de L’Homme qui marche (1995) et Rêveries d’un gourmet solitaire (2016). Il suivait des soins médicaux difficiles ces dernières semaines, selon son entourage.
Né en 1947 à Tottori, à l’ouest de Kyoto, Jiro Taniguchi était un « autodidacte », décrivent les éditions Casterman. En 1969, il part pour Tokyo afin d’être l’assistant de dessinateurs confirmés, comme Kyuta Ishikawa. Dès 1970, il publie sa première bande dessinée. Puis il devient l’assistant de Kazuo Kamimura auprès duquel il découvre la BD occidentale « dont il s’éprend immédiatement ».
Décrit par la maison d’édition comme « réservé » et « discret », Jiro Taniguchi avait le regard qui « s’illuminait dès lors que la conversation portait sur la bande dessinée ». Ses influences graphiques étaient plutôt européennes, en la personne par exemple de Jean Giraud (Moebius) avec lequel il publia Icare.
Véritable passeur entre le manga et la bande dessinée occidentale, il a bâti une œuvre foisonnante et humaniste dont la variété de tons et de genres est exceptionnelle. Ses publications les plus récentes avaient pour thème la nature, la famille ou le retour à l’enfance. Ses propres souvenirs de sa vie à Tottori ont d’ailleurs inspiré Le Journal de mon père (1994) et Quartier lointain. Quant à ses débuts de mangaka à Tokyo, on les retrouve dans Un zoo en hiver (2008).
Prix du scénario à Angoulême
En 2003, le mangaka a reçu le prix du scénario au festival international de la bande dessinée d’Angoulême pour le premier tome de Quartier lointain. Puis en 2011, à Tokyo, il est fait chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le ministre par Frédéric Mitterrand, alors ministre de la culture.
Nombre de ses œuvres ont été adaptées en langue française au cinéma, au théâtre ou à la télévision. A l’image de Quartier lointain, transposé au cinéma en 2010 par le réalisateur belge Sam Garbarski. L’intrigue se déroule alors en France, à Nantua, et Jiro Taniguchi lui-même fait une apparition dans le film.
Son travail a également fait l’objet de plusieurs expositions, notamment à l’Abbaye de Fontevraud en 2012 et à Versailles en 2016. En 2015, le festival d’Angoulême lui avait rendu hommage avec une large rétrospective. A ce moment-là, l’ensemble de ses titres publiés en français par les éditions Casterman s’étaient vendus à plus d’un million d’exemplaires, selon Casterman. Ces expositions, ainsi que la reconnaissance de ses pairs « Mœbius, Mattotti, Bilal, entre autres » et des lecteurs « le comblaient de reconnaissance », témoigne la maison d’édition.
Très marqué par le tsunami meutrier et l’accident nucléaire de Fukushima survenus en 2011, il avait confié avoir failli renoncer à son métier, ne voyant plus au milieu d’un tel désastre quelle pouvait être l’utilité de son métier. « Ce sont les lecteurs, des Français notamment, qui m’ont incité à continuer », assurait-il alors.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/disparitions/arti ... x4PSPDe.99
Pour ma part, je le connaissais surtout a travers Aruku Hito (The walking Man) decouvert en VO ('y a pas de dialogue, je crois :wink: ) a sa sortie initiale.
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
Machet
Messages : 2581
Inscription : ven. févr. 24, 2006 6:34 am
Localisation : Annecy

Re: R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par Machet » dim. févr. 12, 2017 1:19 pm

:(
Il y a un p'tit détail qui me chiffonne

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 11505
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Re: R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par MadXav » dim. févr. 12, 2017 2:00 pm

Un choc. On vient de perdre l'un des plus grand Maître du Manga, et de la bande dessinée en général.

Il était l'invité spécial quand je suis allé pour la première fois au Festival d'Angoulême en 2015. J'avais déjà été fasciné par "le Sommet des Dieux" qui est un chef d'Oeuvre (et le terme n'est pas usurpé) et Le Gourmet Solitaire, mais j'avais alors intensifié la découverte de son œuvre. Ses histoires sont splendides, profondément humaines, le propos est mature et le trait est d'une précision redoutable.

Encore une fois, lisez Le Gourmet Solitaire pour voir le dessin des différents plat et découvrir comment un artiste a le pouvoir de donner faim avec de simples pages en noir & blanc. Suite à cette lecture (et sa suite tardive), je me suis mis en quête des meilleurs Ramens de Paris !

Bref, c'est vraiment une triste nouvelle...
Interview de l'acteur Saif Ali Khan pour la sortie de GO GOA GONE :
Image

Avatar de l’utilisateur
Cosmodog
Messages : 1715
Inscription : mar. sept. 05, 2006 8:38 pm
Localisation : Niche cosmique

Re: R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par Cosmodog » dim. févr. 12, 2017 7:55 pm

Je suis justement en train de redécouvrir cet auteur (merci Machet !) dont le plus grand succès français m'avait pas emballé plus que ça, "quartier lointain " bien sur.

En revanche, ses aventures western/Jack London, de montagne, ses polars, SF sont formidables ! Pas encore tout lu mais j'avance et c'est vraiment un grand conteur, avec des thématiques profondes.

Et tu m'as bien motivé MadXav, je viens de commander "Le gourmet solitaire"! :wink:

69 ans, pas si vieux, sûrement d'autres grandes BD perdues...

bluesoul
Messages : 3854
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par bluesoul » lun. févr. 13, 2017 4:43 am

Marrant, cette nuit je me suis rappelle en reve(?) d'un autre manga de Taniguchi; Hotel Harbour View (lu en edition traduite US a l'epoque).

Plusieurs recits se croisent autour de l'hotel en question, des recits d'amour x de mort x de vide existentialiste. Une sorte de neo-noir auquel le n&b allait a merveille et qui reprend a son compte tous les elements du genre: ambiance crepusculaire, femme fatale, twist et mort.

Je me rappelle encore de la conclusion d'un des recits ("9mm Parabellum"(??) ): "La douleur ne dure qu'un instant"...Le genre de phrase qui marque...

@ MadXav, le Gourmet Solitaire c'est sans doute 孤独のグルメ (Kodoku no Gourmet) et qui existe en serie TV live.

http://www.tv-tokyo.co.jp/kodokunogurume/

Les mangas / anime / series TV consacres a la "bouffe", ca ne manque pas dans l'archipel 8)) . C'est a se demander comment ils font pour etre aussi mince avec une telle obsession de la bonne chair! :D

On a du Mister Ajikko [ミスター味っ子], a.k.a. Le petit Chef; Oishinbou [美味しんぼ], Cooking Papa [クッキングパパ], Kodoku no Gourmet [孤独のグルメ], Shinya Shokudou [深夜食堂 ] (Late Night Dining) ) (TRES recommandee cette serie!! 8)) 8)) ) ou Cook Keibu no Bansankai [コック警部の晩餐会] et Otoko-Meshi [侠飯] dont j'avais parle et qui melangent les genres culinaires avec les series policieres ou de Yakuzas :shock: :D .

A vrai dire, cote nourriture, et ce n'est que le haut de l'iceberg en ce qui concerne la preparation ou la consommation de mets.

Ainsi, il y a aussi les alcohols: Kami no Shizuku [神のしずく]; Drop of God (excellent manga, serie live completement ratee :evil: ), Wakako Sake [ワカコ酒] (Wakako's Sake) (ne suis ennuye sur celle-la, la serie live je veux dire :| ) sans compter des kilotonnes de manga non-adaptes (sushis, fast-foods, cuisines etrangeres, cuisine nationale ou regionale (voire TRES locale) ). On ne va meme pas commence a parler des mangas/anime sur les bars, un sujet en soi. 8)

Blague a part, TOUS donnent vraiment faim (ou soif) quand on lit... :shock: 8))

L'aventure culinaire, la prochaine frontiere de la BD? Pourquoi pas? L'amour de ce qui est savoureux au palais et partage par tous et par toutes les cultures et civilisations. :wink:
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
tomfincher
Messages : 2903
Inscription : sam. mai 01, 2004 12:38 pm
Localisation : Grenoble/Toulouse/Agen
Contact :

Re: R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par tomfincher » lun. févr. 13, 2017 12:21 pm

Outre une adaptation (française) en film d'animation, j'ai vu que "le Sommet des Dieux" avait été adapté en film live avec Hiroshi Abe dans le rôle principal.
En tant que fan de l'acteur, Bluesoul tu dois avoir vu ce film ! Non ? :mrgreen:

bluesoul
Messages : 3854
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: R.I.P. Jiro Taniguchi

Message par bluesoul » lun. févr. 13, 2017 4:51 pm

En tant que fan de l'acteur, Bluesoul tu dois avoir vu ce film ! Non ? :mrgreen:
Euh, non. La, je suis dans ma periode Dwayne The Rock Johnson. :D

A part ca (et apres verification), Everest Kamigami no Itadaki (Everest, le Sommet des Dieux) est bel et bien un film avec Abe Hiroshi, mais base sur un roman de Yumebakura Baku que Taniguchi aura adapte en manga apres. :wink: ) Mais bon, tape dans la liste des locations quand meme. 8)
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Répondre