The Black Scorpion - Edward Ludwig (1957)

Science-Fiction, Horreur, Epouvante, Merveilleux, Heroic Fantasy et tout le toutim du Fantastique !

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 11505
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

The Black Scorpion - Edward Ludwig (1957)

Message par MadXav » mar. avr. 18, 2006 10:06 am

C'est le coeur en fête que je vous parle aujourd'hui de ce "Black Scorpion", réalisé par le prolifique Edward Ludwig et magnifié par le grand Willis H. O'Brien, l'homme à la stop-motion qui donna vie (entre autres) aux dinosaures de "the lost world" (1925), à king kong (1933) et mighty joe young (1949)...
Découvert donc sur le DVD zone 1 VOSTF Warner de bonne facture et choppable pour 2 fois rien.
Image

Le scorpion noir déboule...
Nous sommes au Mexique lorsqu'à l'ombre des sombreros et sans doute sous l'influence de la Tequila, un volcan nouveau voit le jour et vomit sa lave sur les pauvres habitants du coin. Mon Dieu, terreur et indignation: Pourquoi ce volcan se manifeste t'il et pourquoi chez nous? Non, ce ne sont pas là des questions pertinentes, la nature fait ce qu'elle veut... La vraie bonne question c'est: Pourquoi plusieurs jours après l'accalmie, des individus de tous poils continuent de disparaître mystérieusement ? Ca c'est une bonne question...
Les docteurs Scott et Velazco, célèbres géologues, se rendent sur les lieux de la catastrophe mais bien vite, ils comprennent que l'éruption volcanique n'était pas le pire. En effet, plusieurs cadavres au visage terrifiés sont retrouvés non loin du cratère. De plus, véhicules et habitations semblent avoir été dévastées. Ne serait pas là l'oeuvre d'un ou plusieurs Scorpion géant ? Mais oui bien sûr, nous tenons là l'explication... Nos fiers aventuriers vont dès lors se faire un devoir de descendre dans l'antre des monstres pour tenter d'en venir à bout avant qu'ils ne menacent de se rendre à Mexico.

L'avis du Xav
Datant de 1957, ce sympathique film de croc en N&B à base de scorpions géants met donc en scène 2 héros propres sur eux + une héroïne forcement gaulée qui envoûtera nos benêts... Mais ce ne sont pas là les véritables héros. Non, les vrais héros, ceux pour lesquels on matte ce film avec attention et écume aux lèvres, ce sont les scorpion géants.
Un scorpion géant, c'est pas commun. Pourtant, personne ne semble s'en soucier dans ce film. Les gens ont peur bien sûr, courent, fuient, hurlent, et prennent des mesurent pour éliminer les monstres. Mais aucun d'eux n'est surpris d'apprendre qu'il existe des scorpions géants. D'ailleurs, ils ont même un nom des plus glamour: "Scorpionus Rex". Très bon, comme si le scorpion faisait partie du bestiaire classique Mexicain (d'un autre côté, je ne suis jamais allé au Mexique)...
Bref, nous avons là un affrontement homme / scorpion qui semble comme toujours en faveur des bestioles. Les monstres sont en effet pare-balles, pare-roquettes, pare-tout-ce-qui-fait-mal etc... Cantonné pendant les 3 quarts du film dans une région désertique, le plus puissants des scorpions fera bien entendu un petit tour en ville histoire de provoquer la classique vague de panique et sa perte, cela va de soit.
Mais parlons plutôt de l'allure des bestioles. Premier point, les phases en stop motion. Réalisées par le maître du genre, elles sont bien entendu excellentes. Très vives, très inventives (voir l'attaque d'un train par les scorpions) et superbement mises en scène (le final avec son combat entre le scorpion et l'armée à base d'hélico et de char d'assaut). Petit défaut cependant, il arrive très souvent dans ce film que l'on revoit 1, 2 ou 15 fois la même scène de suite, histoire de prolonger le massacre à moindre coût. Pas très louable comme procédé.
Dans le même esprit, le film nous fait une bonne 30aines de gros plans sur la face du scorpion. C'est toujours le même plan et on s'en lasse très vite tant le visuel est raté (voir la jaquette qui reprend cette trogne)... Dommage.
Autre petite déception, notamment lors de l'attaque en ville et des scènes de panique: Le scorpion n'est qu'une ombre juxtaposée grossièrement à l'image. Un peu triste.
A côté de cela, nous nous consolerons avec une excellente scène dans une fosse, rappelant la fameuse scène perdue de King kong! On a ici quelques scorpions, 2 vers et une araignée géante. Du tout bon.

On a donc un film qui se laisse regarder avec grand plaisir, aux effets spéciaux généreux mais malheureusement très inégaux... Ces derniers peuvent en effet décevoir un poil quand on compare avec King kong, certes plus ambitieux, mais qui proposait un résultat nettement plus concluant 24ans avant...
Dernière modification par MadXav le mar. avr. 18, 2006 11:07 am, modifié 2 fois.
Interview de l'acteur Saif Ali Khan pour la sortie de GO GOA GONE :
Image

Avatar de l’utilisateur
milton arbogast
Messages : 1564
Inscription : ven. août 20, 2004 7:37 pm
Localisation : le coffre d'une bagnole au fond d'un etang pres d'un motel glauque

Re: The Black Scorpion (1957) Edward Ludwig

Message par milton arbogast » mar. avr. 18, 2006 10:33 am

MadXav a écrit :On a donc un film qui se laisse regarder avec grand plaisir, aux effets spéciaux généreux mais malheureusement très inégaux... Ces derniers peuvent en effet décevoir un poil quand on compare avec King kong, certes plus ambitieux, mais qui proposait un résultat nettement plus concluant 24ans avant...
oui, mais on a affaire ici a une production microscopique, où Willis O'Brien, déja fort diminué par la maladie, du travailler dans des conditions proche de l'amateurisme et réaliser tout les effets en moins de trois mois.
Son film suivant, GIANT BEHEMOT (son dernier avec des bestioles animées) sera réalisé dans la même précarité.
Triste fin pour le papa de Kong!

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20073
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » mar. avr. 18, 2006 10:52 am

C'est clair que "Le scorpion noir" vaut surtout pour la qualité de ses séquences d'animation. Parmi les plus étonnantes, citons l'exploration du gouffre volcanique, peuplé par une faune d'insectes horribles. Il faut sans doute y voir un recyclage de la fameuse scène coupée dans "King Kong" puisqu'on y retrouve même, parmi les monstres, des armatures d'araignées créées pour cette scène au début des années 30 !

L'attaque du train est étonnante. Comme souvent avec O'Brien, elle impressionne par sa violence. Enfin, l'affrontement dans le stade, entre un scorpion gigantesque et des tanks, est anthologique. Des scènes qui valent le coup, évidemment, mais il est dommage que le film n'apporte rien de neuf au genre alors déjà assez usé du film d'insectes géants...

Le DVD US est une excellente affaire, d'autant plus qu'il propose en bonus, dans une très bonne copie, la partie "préhistorique" du documentaire "The Animal World", partie montrant des dinosaures évolués dans un univers préhistoriques en couleurs. Des séquences rares élaborées de concert par Harryhausen et O'Brien !

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 11505
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Message par MadXav » mar. avr. 18, 2006 11:05 am

Manolito a écrit :Le DVD US est une excellente affaire, d'autant plus qu'il propose en bonus, dans une très bonne copie, la partie "préhistorique" du documentaire "The Animal World", partie montrant des dinosaures évolués dans un univers préhistoriques en couleurs. Des séquences rares élaborées de concert par Harryhausen et O'Brien !
Effectivement. Il y a aussi d'autres bonus, essentiellement consacrés au stop motion avec le concourt de Ray Harryhaussen :
-> Stop Motion Masters with Ray Harryhausen
-> Never-Before-Seen Test Footage of the Las Vegas Monster and Bettlemen
-> Giant Monsters Trailer Gallery Featuring This Film, The Beast from 20,000 Fathoms, Clash of the Titans and The Valley of Gwangi
et donc celui que tu évoques :
-> Harryhausen-Animated Dinosaur Sequence from Irwin Allen's 1956 The Animal World
Interview de l'acteur Saif Ali Khan pour la sortie de GO GOA GONE :
Image

Avatar de l’utilisateur
Cyber Jason
Messages : 479
Inscription : dim. oct. 10, 2004 9:56 am
Localisation : Camp Crystal Lake
Contact :

Message par Cyber Jason » mar. avr. 18, 2006 11:17 am

C'est sous-titré? :wink:
Derriere chaque E.T se cache un PREDATOR!
http://scary-movies.forumactif.com/

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20073
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Message par Manolito » mar. avr. 18, 2006 11:42 am

Le film est sous-titré français, mais pas les bonus.

Avatar de l’utilisateur
fatfreDDy
Messages : 204
Inscription : mer. mai 05, 2004 7:00 pm

Message par fatfreDDy » jeu. avr. 20, 2006 10:29 pm

tres bon petit film, tres bon FX sauf les gros plans des scorpions.la scene du train qui deraille est excellente.excellent dvd avec pleins de bonus sans soustitres mais on s'enfout :) et pas cher du tout.une tres bonne affaire

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 18503
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Message par Superwonderscope » ven. avr. 21, 2006 7:36 am

Le film ne m'avait pas vraiment passionné. hormis ses SFX et les scènes d'actions qui l'accompagnent, le reste demeure sans grand intéret. rélaisé avec paresse, les personnages sont initéréssants et on ne fait qu'attendre après beaucoup de palabres l'apparition des bestioles. Un film qui suit une formule déjà bien usitée, avec destruction d'usages.
Je préfère largement, puisuq'on en a parlé, The Giant Behemoth, Lourié possédant un sens du spectaculaire que Ludwig ne possède que trop peu, se reposant entièrement sur les scènes de SFX pour sortir le spectateur a demi assoupi.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
MadXav
DeVilDead Team
Messages : 11505
Inscription : lun. mai 03, 2004 8:18 am
Localisation : Sur la plage à latter des Ninjas rouges

Message par MadXav » mer. juil. 11, 2007 11:53 am

Et voilà que ce thread refait surface suite à la chronique de m'sieur Arioch proposée sur le site :
http://www.devildead.com/indexfilm.php3?FilmID=1494
Interview de l'acteur Saif Ali Khan pour la sortie de GO GOA GONE :
Image

bluesoul
Messages : 3849
Inscription : sam. sept. 27, 2008 4:09 pm
Localisation : Tokyo dans les annees 70s, baby! Yeah!

Re: The Black Scorpion (1957) Edward Ludwig

Message par bluesoul » lun. déc. 01, 2008 5:33 pm

Vu la "bete" et acquiesce avec les avis precedents.

Dans la categorie: "vermines de taille XXL", Black Scorpion se place apres Les Monstres attaquent la Ville (Them!) et Tarantula.

Il y a plusieurs raisons pour cela: d'abord, le scorpion fait son apparition en 1957, alors que la tarantule date de 1955 et les fourmis de 1954. Il vient donc en fin du cortege.

Les fx varient et meme s'ils sont globalement bons, les repetitions a tire-larigot, ainsi que le design pour le gros-plan montre une bestiole a l'air plutot stupide et bavante, bref navrante. Le design pour les plans eloignes montrent par contre un monstre plus inquietant et ressemblant a un scorpion.

Il me semble aussi que la bande-son des scorpion ressemble diablement a celle des fourmis egalement produit par la Warner. Ajoute au design gros-plan, encore un choix plutot hasardeux resultant en un aspect "cheap" qui n'est pas rehausse par la reutilisation abusive de certaines scenes.

Au niveau du casting, celui-ci est sans surprise excepte pour Juanito, ersatz tellement inutile et mignon qu'on le prendrait presque pour Jocelito. Heureusement qu'il se retient de pousser la chansonnette.

Une autre deception est que les attaques ont lieu de nuit (pour couvrir les fx, une tactique deja utilise dans Them! et Tarantula), ce qui nuit malheureusement parfois a la lisibilite des scenes.

Mais arretons le tir au pigeon.

Du bon cote, nous avons, une bonne interpretation. Des scenes aussi genereuses que dans King Kong (deja O'Brien) avec des helicopteres, des chars, un train, des combats entre monstres et une panique en ville. En fait, je trouve que le film doit plus a King Kong que Tarantula ou Them!.

Le final petaradant s'oppose a celui, sobre de Tarantula et celui dramatique de Them!, comme si, tout avait ete mise sur la fin.

Un autre bon point, est que le dvd inclus aussi des extraits de bande-tests de O'Brien pour deux productions qui n'ont pas vu le jour: Monster of Las Vegas avec un gorille-mutant dont les trompes / tentacules faciales me font penser a du Lovecraft, ainsi que The Beetlepeople qui derriere un titre idiot presente des creature (en couleur, s'il-vous plait) dont le design oscille entre le fantastiques, le poetique, l'inquietant et le fantasmagorique. Deux projets qu'on aurait bien voulu voir aboutir et qui rajoute de la valeur au dvd.

Dans l'ensemble, une bonne serie B, a l'ancienne (deja pour 1957) et recommendable pour un medaille en bronze dans la categorie "vermine sur-vitaminee".

Verdict: 3.5 / 5.
En direct du Japon. Bonsoir. A vous, Cognac-Jay.

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 18503
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: The Black Scorpion - Edward Ludwig (1957)

Message par Superwonderscope » mar. avr. 24, 2018 9:07 am

la critique du Blu ray est sur le site :

http://www.devildead.com/indexnews.php3?NewsID=10489
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Avatar de l’utilisateur
Manolito
DeVilDead Team
Messages : 20073
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:15 am

Re: The Black Scorpion - Edward Ludwig (1957)

Message par Manolito » mar. avr. 24, 2018 1:01 pm

Juste une mini correction factuelle : la première sortie DVD US du "Scorpion noire" en 2003 n'était pas dans la collection Warner Archive, car celle-ce n'existait pas encore (elle n' a commencé qu'en 2009)... C'était une sortie warner standard, dans le commerce...:)

Répondre