Mirage (1965) de Edward Dmytryk

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
comte vonkrolock
Messages : 8380
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Mirage (1965) de Edward Dmytryk

Message par comte vonkrolock » lun. avr. 16, 2018 6:50 pm

Lors d'une panne d'électricité, un comptable new-yorkais perd soudainement la mémoire. Alors qu'il tente de la retrouver, des meurtres sont commis dans son entourage.

Un nouveau titre qui vient enrichir la collection Polar Suspense lancé par ESC, alors certes cette édition est bien pauvre en supplément comme à chaque fois, pas même une bande-annonce à se mettre sous la main. Tous juste un menu ou l'ont nous offre 2 choix : démarrer le film et choisir la langue (VF ou VOstfr) dans laquelle le visionné.
Techniquement si l'ensemble de la copie est propre, l'image proposé vacille entre un grain raisonnable et un rendu trop numérique pour convaincre pleinement, entre lissage et puré numérique... :(
Le contraste lui est à la hauteur surtout que l'action démarre directement dans un immeuble ou le courant électrique à été coupé.

Au final est se que se BR vaut les 20€ investi ? Oui tout de même, malgré le fait que revienne assez chère pour un film de fond de catalogue.

La mise en scène de Dmytryk n'a certes pas l'élégance du Arabaseque de Stanley Donen. Pour autant ce Mirage se montre à la hauteur de ces lointains modèle : La Mort aux Trousses et L'Homme qui en Savait Trop. Alors bien sûr il ne faut pas comparer le faste des ces derniers qui sont des monument du 7ème art.
Mais l'intrigue est suffisamment dense pour arriver à faire apprécier jusqu'au bout le jeu de Gregory Peck. Edward Dmytryk à eu la bonne idée de démarrer son histoire au point ou son personnage est tellement pris dans les enjeu, qu'il n'arrive plus a se souvenir de se qui s'est passer avant cette coupure de courant. Et qu'il lui faudra toute l'aide de Diane Baker et du détective joué par le toujours fringant Walter Matthau pour dénouer l'amnésie qui le frappe.

Certes il n'y a là point de grande lignes d'actions ou de course poursuite à travers la ville. On est dans une intrigue plus plate, une enquête qui malgré quelques meurtres prend son temps. Heureusement les seconds couteau telle que Kevin McCarthy, Jack Weston ou bien George Kennedy permettent pleinement d'apprécier un spectacle sûrement très à la hauteur à son époque. Et qui aujourd'hui fonctionne encore très bien je trouve.

Image
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Algor
Messages : 842
Inscription : lun. févr. 11, 2008 11:02 pm

Re: Mirage (1965) de Edward Dmytryk

Message par Algor » lun. avr. 16, 2018 8:18 pm

Moi j'aime bien ce film, de par son début étrange, en se demandant où cela va nous mener. Ça nous accroche vite...malheureusement la fin est plus conventionnelle.
La comparaison avec quelques grands thrillers du cinéma (toute proportion gardée) n'est pas fortuite. Il s'agit ici d'un récit prenant, haletant dans le cadre simple d'une ville avec des portes qui n'existent plus, et où les réfrigérateurs se remplissent par magie. Ascenseurs et escaliers peuvent être sources de vie ou de mort. La vie courante en ville, quoi! :D
Il y a des détails amusants comme un célibataire qui oublie son numéro de téléphone; il ne s'agit pas d'amnésie dans ce cas, puisqu'il est logique qu'une personne seule n'ait pas de raison d'appeler chez-elle. La mémoire est une faculté qui s'amoindrit si facilement . :mrgreen:

Il y a la jolie Diane Baker, qu'on aurait de la difficulté à oublier. Le détective à l'humour narquois est tout à fait dans les cordes de Walter Matthau. George Kennedy en tueur à lunette, rappelle sa composition dans Charade de Stanley Donen.
L'aide du psi spécialiste (Robert H. Harris) est aussi un épisode mêlant encore plus les cartes pour le pauvre Gregory Peck.

Je n'achèterai pas pour autant le blu-ray à 20euros, me contentant du DVD à l'image pas trop pourrie.
Un film qui ne mérite pas que l'on l'oublie, tout de même! :wink:

comte vonkrolock
Messages : 8380
Inscription : mer. févr. 28, 2007 6:32 pm
Localisation : Dans les Carpathes Lyonnaises

Re: Mirage (1965) de Edward Dmytryk

Message par comte vonkrolock » mar. avr. 17, 2018 1:20 pm

Curieusement ont ne trouve pas grand chose sur le net, du moins sur les sites francophones qui en disent du bien ils sont rare (ou alors j'ai pas eu le courage de bien chercher :oops: ). Donc merci à toi Algor d'avoir laisser un avis :wink:
Toi t'est un flic..? Non j'uis un con. :D
Snake Plisken Escape from NY

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
DeVilDead Team
Messages : 18643
Inscription : ven. avr. 30, 2004 9:09 am
Localisation : Pyun City

Re: Mirage (1965) de Edward Dmytryk

Message par Superwonderscope » mar. avr. 17, 2018 1:26 pm

Je suis très fan du film et je n'étais pas au courant de cette sortie HD (je vais donc pourvoir laisser mon enregistrement effectué sur Cine Cinéfil en 1995 et sa vostf de côté :-D )
Il est clair que Grégory Peck cherchait des projets hors norme pour se lancer sur les trace sde Cary Grant (d'où Arabesque fait après Charade car il voulait "son Charade à lui"). C'est assez criant ici aussi, mais Dmytryk fit preuve d'un sens du mystère qui lui était pourtant étranger. Le début est plus réussit que la fin, mais il demeure un film relativement à part dans les années 60, trouve-je, malgré ses imperfections.
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?

Répondre