Nous sommes le Dim Nov 19, 2017 2:32 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Mai 05, 2006 10:27 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 8:27 am
Messages: 481
Cest un assez bon giallo, mais qui manque d'un peu de passion à mon goût. J'ai l'impression que l'implication de Cavara dans l'affaire n'a pas été maximale, et bien que ce film bénéficie de certaines qualités, il n'est pas totalement à la hauteur de la légende qui s'est bâtie à son sujet.
Ceci dit, le dvd Blue Underground est bon, uncut, avec piste italienne et pas cher.
Sur la question du format, je ne serais pas étonné qu'il ait été effectivement tourné dans le format présenté sur le BU à savoir 1,85 et non en scope.

Si tu aimes le giallo, il n'y a pas à hésiter. :wink:

Tu peux aussi voir ici : http://www.devildead.com/forum/viewtopi ... =tarantola

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 07, 2006 3:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 1:23 pm
Messages: 6509
Localisation: Dans la beauté du sale, la beauté du mal, sous les croix en feu, violant, déféquant...
Je serais un peu moins sevère que SWS sur ce film dont voici ce que j'ecrivais en substance alors:


Tourné en 1972 par Paolo Cavara, voici un bon spécimen du giallo d'alors, un film qui tient beaucoup du giallo argentesque par excellence qui au fil du temps s'est bati une solide réputation parmi les fans.

On y retrouve en effet tous les ingrédients du genre: l'assassin tout de noir vêtu, chapeauté et ganté dont on aperçoit que l'ombre, la cruauté des meurtres, les détails parsemant l'intrigue qui petit à petit jetteront toute la lumière sur l'identité du meurtrier et le traditionnel personnage de l'aveugle, récurrent au genre, personnage toujours inquiètant et empli de mystères, modèle du parfait psychopathe.

Réellement efficace et doté d'une mise en scène assez nerveuse, La tarentule au ventre noire est mené tambour battant par un Cavara inspiré qui ne recule pas devant les effets horrifiques. Les meurtres sont ici plutôt violents et sanglants frisant le gore parfois comme l'eventration brutale de Barbara Bouchet dés l'ouverture du film, trés belle mise en bouche.

Le suspens est constant jusqu'au surprenant final qui nous fera découvrir l'assassin, être malade et impuissant, vouant une haine féroce aux femmes.
Si les motivations du tueur ne sont guère surprenantes et finalement guère originales, sa determination et sa cruauté sont par contre étonnantes. Cavara a imaginé ici une bien effroyable manière d'assassiner ses victimes en utilisant le venin paralysant d'une tarentule noire, animal de tous les cauchemars dont Cavara nous offre quelques plans frissonnants pour arachnophobes certifiés .

On notera un petit clin d'oeil à Six femmes pour l'assassin de Bava lors de la trés belle et effrayante scène du meurtre parmi les mannequins et Nude si muore de Margheriti lorsque le maniaque coupe les tendons de sa victime avec un couteau.
Cavara confère à ses personnages une certaine dimension psychologique fort appréciable, du commissaire trop humain interprété par Giancarlo Giannini aux victimes toutes plus délurées et dépravées les unes que les autres, droguée, nymphomane, lesbienne..

Bénéficiant d'une trés belle photographie et d'une partition musicale fort agréable, La tarentule au ventre noire est une véritable réussite qui aujourd'hui encore demeure tout ausi efficace, un film qui mérite largement sa réputation, toute auréolée par un panel de stars d'alors: outre la Bouchet, on y croise Annabella Incontrera, Barbara Bach , Claudine Auger, Stefania Sandrelli aux cotés de Giancarlo Prete et Silvano Tranquilli.

_________________
Je pourrais vous tuer mille fois jusqu'aux limites de l'éternité si l'éternité possédait des limites.

MES FILMS: http://sd-1.archive-host.com/membres/up ... lms_56.rtf


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Tarantola dal Ventre Nero - Paolo Cavara (1972) en scope?
MessagePosté: Jeu Aoû 20, 2009 9:03 am 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:15 am
Messages: 19735
"La tarentule au ventre noir" est effectivement un giallo à la base assez classique, enchaînement de meurtres tournant autour d'un luxueux salon de beauté, dans une ambiance de misogynie assez sensible. Le film souffre d'un scénario policier peinant effectivement à capter l'attention, nous baladant dans des histoires de maîtres-chanteurs et de trafic de drogue pour se conclure finalement par un dénouement d'une parfaite banalité.

Pourtant, Cavara sauve la mise par une mise en scène de qualité, une mise en image classieuse et astucieuse, exploitant avec talent ses décors urbains, au moyen de cadrages et d'un montage de bonne facture. Nous sommes indéniablement dans de l'artisanat de luxe. Et si le scénario n'est pas palpitant, "La tarentule au ventre noir" se rattrape par la peinture de son détective effectivement très humain, comme l'a remarqué Draven, très bien campé par Giancarlo Giannini, policier doutant et fragile, un peu perdu, craignant pour lui-même et ses proches. On apprécie aussi le défilé de dames du Giallo, Les Barbara Bach et Bouchet (qui passent vraiment en coup de vent !), Rossella Falk, Claudine Auger, qui apportent le charme cosmopolite propre au bis italien de cette période.

Vu sur le dvd brésilien alfa video, plus ou moins un semi bootleg recadré en 1.33 et avec des soucis de saccades. A nouveau, je l'ai eu cadeau d'igorfx, donc je ne vais pas non plus me plaindre... :) Avec bonne piste italienne mono sous-titrée en anglais.

En bonus une galerie de photos défilant durant durant deux minutes de Barbara Bouchet... à poil venant de différents magazines du genre Playboy ou Penthouse ! Et une plus classique galerie de 3 minutes de photos du film lui-même.

Ce dvd a été dépassé en 2005 et 2006 par des éditions plus classiques italienne et US, comme mentionné plus haut, en 1.85 16/9...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La tarentule au ventre noir - 1972 - Paolo Cavara
MessagePosté: Lun Fév 22, 2016 4:05 pm 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:09 am
Messages: 18072
Localisation: Pyun City
Revoyure sur le DVD Raro, 11 ans après. La copie tient vient bien la route, tout du moins avec un upscaling, c'est même assez chouette sur les plans intérieurs.

Bon ben c'est toujours aussi quelconque dans le département frissons, scénario, récit. En fait (mauvais signe), je n'avais aucun souvenir du meurtrier et de ses motivations. Et pour cause, c'est balancé n'importe comment, de manière limite je-m’en-foutiste, avec des motivations totalement idiotes larguées en fin de métrage comme du linge sale. Ca aurait pu etre un chimpanzé en tutu que le resultat eut été le même. N'importe quoi.

Cavara a le sens de l'image, de la composition des plans. Le choix des extérieurs est primordial (ce qui se retrouvera dans E tante Paura, d'ailleurs). Ca sauve le film d'une banalité assez monstrueuse. Et rappelle le travail (bien meilleur) de Luigi bazzoni pour Journée noire pour le bélier, cette même obsession de l'architecture à inclure dans le récit. Sauf qu'ici, c'est bien moindre, et surtout, assez mal utilisé.
Idem pour le côté très "documentaire" du travail de la police dans le traçage des preuves. Tessari avait déjà opté pour cet angle, mais de manière bien plus efficace dans Une farfalla con le ali insanguinate.

Le défilé d'actrices est joli, mais on contrefout totalement de chacun d'entre elles. Le récit se focalise plus sur Giancarlo Giannini, mais l'enquête est menée de manière tellement nase que là aussi, j'avais laché l'affaire depuis longtemps.

Cette co-production franco-italienne était sortie dans une relative indifférence en France en 1971 (à peine 10 000 entrées parisiennes), et terminant à peine à la 95e place du boxoffice italien en 1971/72, juste devant.... Giornata Nera per l'ariete, et loin derrière 4 mouches de voulours gris, L'Etrusque tue encore, Farfalla con le ali insanguinate, Solange, Nuits d'amour et d'épouvante et autres Queue du Scorpion.... ces années étaient décidément bien riches!

A noter que le film sort en Blu Ray cette année. Je ne ferai pas la dépense.

_________________
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La tarentule au ventre noir - 1972 - Paolo Cavara
MessagePosté: Mar Fév 23, 2016 10:31 am 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:09 am
Messages: 18072
Localisation: Pyun City
Add on: 105 311 entrées France.

_________________
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La tarentule au ventre noir - 1972 - Paolo Cavara
MessagePosté: Mar Fév 23, 2016 2:03 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 10:04 am
Messages: 1067
Localisation: Derrière les cemetery gates
Dans un autre espace-temps, (en 2002 ? 2003?), ce film m'était apparu comme une sorte de Graal, notamment suite à une chronique dans Medusa je crois. Et après plusieurs galères j'avais réussi à mettre la main sur une copie diffusée à la RAI, en qualité très médiocre. Mais sans pouvoir me faire un vrai avis avant d'arriver à trouver une meilleure copie et effectivement le film est assez décevant. Que le film sorte en Bluray est assez étonnant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La tarentule au ventre noir - 1972 - Paolo Cavara
MessagePosté: Mer Sep 13, 2017 8:16 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 10:04 am
Messages: 1067
Localisation: Derrière les cemetery gates
Je suis tombé en lisant une ancienne revue de cinéma française de 1972 sur un article assez élogieux de ce film avec une "jolie" photo de Barbara Bouchet avec une pointe sur la nuque.

Je l'ai mis en ligne ici :
https://fr.scribd.com/document/358824102/Euro-Cinema-1972-Tarentule-Au-Ventre-Noir


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  
Design By Poker Bandits  
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriete de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com