Nous sommes le Mer Sep 20, 2017 5:43 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Top à Terrence Malick
MessagePosté: Lun Juil 17, 2017 6:35 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Fév 24, 2006 6:34 am
Messages: 2478
Localisation: Annecy
On a perdu un bon réalisateur. Avec Badlands (1973), Days of Heaven (1978) et The Thin Red Line (1998), on pouvait se réjouir de tenir un réalisateur ambitieux, libre, emprunt de poésie et de spiritualité trancendentaliste, au montage savoureux et inventif, comme autant de leçons de cinéma. Un réalisateur suffisamment magnétique pour s'entourer des plus grands noms. Il était rare mais riche de tout, et pour ma part ces trois films comptent énormément, en particulier La Ligne Rouge qui n'a cessé de me bouleverser et de me questionner à chacune de mes visions. Un chef d'oeuvre où toutes les obsessions de Malick semblaient avoir été judicieusement pensées et placés ou compressés dans ce film incroyable, comme une huile essentielle qu'il est bon de s'inffuser de temps en temps.

Puis pof, monsieur décide d'en refaire un... Le Nouveau Monde (2005) débarque alors, et je commence à sentir la fumisterie (de son entreprise à venir). On a presque l'impression de voir une parodie de son cinéma... les acteurs semblent livrés à eux mêmes, déambulant dans les hautes herbes ou plantés devant l'ocean avec un regard vitreux en s'interrogeant sur leurs sentiments. Certes, mais cette fois-ci la sauce ne prend pas, on ressent trop les ingrédients. Puis les amérindiens sont filmés comme des animaux, ce qui achève de m'agacer. Mais la facture globale est encore à peu près normale... Notons que le chef op' Emmanuel Lubezki arrive (pour y rester) dans le cinéma de Malick et installe déjà timidement ses grands angles qui bougent tout le temps.

Palme d'or (débile) à Cannes avec Tree Of Life (2011)... Ou comment passer d'un cinéma teinté d'une spiritualité universelle à un film catho. Visuellement c'est pratiquement du Michael Bay, on assiste à des enchainements de vignettes, dans une parfaite illisibilité, reliées par des voix-off. En fait soyons clair, c'est un long clip évangeliste qui nous dicte ce qu'on doit trouver beau ou non. Une longue bande-annonce qui n'en finit plus. Insupportable.

Après ça j'ai arrêté les frais, les bandes-annonces me fatiguant d'avance. A La Merveille (2012) avait l'air bien mauvais, caricaturant ce qui restait à caricaturer de la boursoufflure d'avant. Idem pour Knights of cup (2015). Voyage of time (2016) : je connais pas. Et Song to song (2017) a l'air à vomir manifestment.

On a perdu Malick le réalisateur fin, devenu le bon gros bigot de service faisant passer Gibson pour un enfant de choeur, qui fait désormais film sur film, toujours avec le même chef op' depuis Le Nouveau Monde, Emmanuel Lubezki "Monsieur grand angle"... qui reste pour moi une part du problème, même si l'artisan premier de l'effondrement artistique est bien sûr Malick lui-même.

Faut qu'il arrête de faire du cinéma. Je l'avais pensé au moment de La ligne rouge : plus besoin de faire du cinéma maintenant puisqu'il a fait un chef d'œuvre. Mais le bougre a voulu rempiler. :D :?

_________________
"Il y a un p'tit détail qui me chiffonne"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top à Terrence Malick
MessagePosté: Lun Juil 17, 2017 7:53 pm 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:15 am
Messages: 19708
Un top Terrence Mallick, il y encore quelques années, cela aurait été un calembour tant sa filmographie était espacée. Mais... depuis les années 2010 le bougre a passé la quatrième vitesse et aligne une filmographie de plus en plus régulière (il y en a déjà un nouveau en post-production !)...

1973 : La Balade sauvage (Badlands) : un "Bonny & Clyde" mais très différent, plus planant, mélancolique, plastiquement parfait, servi par deux jeunes acteurs explosant de charisme à l'écran. 7/10

1978 : Les Moissons du ciel (Days of Heaven) : comme pour "Apocalypse Now" ou "Les portes du paradis" de la même période, nous avons un jeune réalisateur du nouvel Hollywood en totale liberté... et ici je n'ai pas trop accroché. Des images magnifiques oui, mais aussi un scénario flou, des acteurs parfois égarés, tout ça sent trop la prétention, l'improvisation pour que la forme parfaite me convainque totalement... 5/10

1998 : La Ligne rouge (The Thin Red Line) : effectivement, son meilleur film, une grande fresque de guerre américaine, mais au ton et à l'atmosphère complètement originaux et majestueux. Un classique. 8/10

2005 : Le Nouveau Monde (The New World) : Encore une tentative de grande fresque américaine et à mon sens plutôt réussie. Certes, il y a des passages à vide, des acteurs égarés (Collin Farrell en mode boudeur), mais la captation majestueuse de la nature, le souffle de l'aventure, le naturel et la grâce de Q'orianka Kilcher en font quand même une bonne réussite. 7/10

2011 : The Tree of Life : bon là ça dérape. On a beaucoup jasé sur les images pompeuses de la création de l'univers, mais ce n'est pas ce qui m'a le plus gêné. Comme Machet, les passages "mystiques" - dira-t-on - avec Sean Penn m'ont gonflé et la fin fait grincer des dents... La partie avec les enfants est la plus réussie, mais se repose beaucoup sur le charisme de ses deux Stars et une mise en images planante qui tourne au système.

2012 : À la merveille (To the Wonder) : les budgets se resserrent, pourtant "A la merveille" entraîne quand même dans ses filets un Ben Affleck ici totalement mono-expressif ; mais aussi Olga Kurylenko, inattendue, se donnant à fond dans son rôle très émotionnel. On remonte un peu avec cette chronique de couple longuette, mais qui a un peu plus les pieds sur Terre que "The Tree of Life". 6/10

2015 : Knight of Cups : pas vu

2016 : Voyage of Time : Au fil de la vie (Voyage of Time) : pas vu

2017 : Song to Song : pas vu

Bon depuis "The Tree of Life", la sortie du nouveau Malick n'est plus un évènement majeur. Je n'en attends plus grand chose. Sur le câble, à l'occasion...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Top à Terrence Malick
MessagePosté: Lun Juil 17, 2017 8:57 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:10 pm
Messages: 4400
Localisation: 75002 PARIS & EVREUX 27000!
Le dernier que je viens de voir cet après-midi est proche d'"à la merveille" et pour moi ni pire ni meilleur :cry: , j'en reste donc au "Nouveau monde"..


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  
Design By Poker Bandits  
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriete de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com