Person of interest (J.J. Abrams .2011-2016)

Modérateurs : savoy1, Karen, DeVilDead Team

Répondre
Avatar de l’utilisateur
fiend41
Messages : 1745
Inscription : sam. mai 01, 2010 7:07 pm

Person of interest (J.J. Abrams .2011-2016)

Message par fiend41 » ven. mars 15, 2019 11:35 pm

Un ancien agent de la CIA est recruté par un millionnaire pour prévenir des meurtriers ou des personnes victimes de meurtres. Sa source ? un numéro de sécurité sociale que lui communique par une fuite aménagée "La Machine", une intelligence artificielle créée pour un vaste projet de surveillance généralisée contre des risques d'attentats, mais offerte à des personnes trop puissantes ou malintentionnées qui en ont détourné les usages.

104 épisodes sur 5 saisons...

étonné de ne pas avoir vu un topic, je découvre avec bcp de retard cette série (28 épisodes pour l'instant). alors ce n'est pas aussi bon que je m'imaginais : ce qui m'a motivé à voir, c'est un peu le lien avec les idées de "Colossus forbin project", mais surtout pour un truc que j'ai lu au pif et réveillerait vraiment la série mais qui ne se révèle qu'à la saison 4 apparemment..,

j'avais trouvé un lien singulier entre les idées de cette série.. et une série de comics anglais des 70's (qui inspira fortement "L'homme qui valait 3 milliards".. : "M.a.c.h. 1". c'est certes différent.. mais l'enjeu derrière en pièces de puzzles remixées est étonamment similaire on dirait
Spoiler : :
la lutte entre 2 intelligences artificielles..
Image

dans P.O.I, c'est quand même un poil trop téléphoné ou en mode automatique, notamment le pilote qui démarre de façon assez bidonnante quand même..., ce qui amène la richesse des épisodes ce sont les relations, secrets, flashbacks et les divers intervenant(es) à plusieurs facettes qui évoluent, évolueront, s'adapteront ou périront.. (et ce côté comme dans la série ("Stingray" avec Nick Mancuso) où des services se rendent plus tard)

mais par ex j'ai bcp de mal avec le pauvre Fusco (malgré son passif) que le héros stresse méchamment quand même, ou ces acteurs qu'on a vu rapidement ailleurs dans des rôles importants à cette période (House of cards, la voix doublée du héros de Billions, l'espionne dans The last ship, etcc) .

bon par contre j'aime bien les décors newyorkais )8

Image

Répondre