Nous sommes le Dim Sep 24, 2017 2:07 pm

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Tueur malgré lui - 1971 - Burt Kennedy
MessagePosté: Mer Juil 08, 2009 7:16 pm 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:15 am
Messages: 19708
Titre US : Support yout local gunfighter

Image

"Tueur malgré lui" est un western parodique dans la lignée de "Ne tirez pas sur le shérif", avec le même réalisateur et certains acteurs communs, dont Jack Elam et James Garner. Ce dernier incarne Latigo, un gigolo qui, pour échapper à un mariage qui ne lui dit plus trop, se cache dans une ville minière isolée. Les habitants le prennent pour un tueur célèbre, recruté par une famille de la cité pour abattre leurs adversaires. Tout cela va entraîner des quiproquos et des malentendus que Latigo va tenter de faire tourner en sa faveur... tant bien que mal.

On est vraiment dans le style de "Ne tirez pas sur le shérif". La mise en scène et la production évoquent bizarrement plutôt un téléfilm américain des années 70n qu'un grand film pour le cinéma. Mais la décontraction, l'humour et l'absence totale de prétention finissent quand même par emporter la mise pour le spectateur venu simplement se détendre devant un divertissement modeste et doucement délirant.

Vu sur le dvd mgm français, bradé il y a peu sur cdiscount. Si le dvd us est 1.85 respecté 4/3, le disque européen a quant à lui le mérite de proposer une copie en 16/9. Néanmoins, le résultat est globalement passable, avec une image bruitée, mollement définie, affichant parfois des traces de compression bien lourdes (les couleurs dans certaines scènes de nuit). Décevant pour un disque de major... La bande son est un mono 2.0 semblant sortir d'un haut parleur de téléphone... La VF et des STF sont fournis. Aucun bonus. Bon an, mal an, tout cela vaut tout de même son euro sur cdiscount...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tueur malgré lui - 1971 - Burt Kennedy
MessagePosté: Jeu Oct 20, 2011 12:34 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Mai 08, 2005 9:44 am
Messages: 2994
En effet, un spectacle coulé dans le même moule que Support your local sheriff !, signé 2 ans plus tôt par Kennedy. Une fausse suite écrite par James Edward Grant, grand spécialiste hollywoodien du genre western … décédé quelques 5 ans avant la réalisation du film. Du coup, il n’est pas interdit de penser que le réalisateur ait retouché le script ici et là.

Passant en revue quelques grands clichés du film de cow-boys, le film donne essentiellement dans l’humour bon enfant, le plus souvent totalement inoffensif. Les gags ne sont pas tous très recherchés, les acteurs cabotinent – Suzanne Pleshette est limite soûlante même – mais quelques répliques amusantes, détournements de péripéties westerniennes éculées bien vues et plus globalement l’atmosphère décontracte de l’ensemble enlèvent facilement l’adhésion du spectateur, pour peu que ce dernier soit un minimum complice du petit jeu proposé par Kennedy et son équipe.

Côté réalisation en revanche, il clair qu’on ne peut pas dire que Burt Kennedy se soit énormément investi sur ce projet. C’est effectivement du niveau des séries télé des années 60, de type La Grande vallée / Les Mystère de l’Ouest. Ce qui est tout de même un brin décevant … même de la part d’un cinéaste ne débordant pas vraiment d’idées comme Burt Kennedy.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tueur malgré lui - 1971 - Burt Kennedy
MessagePosté: Ven Avr 14, 2017 8:06 am 
Hors ligne
DeVilDead Team
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 30, 2004 9:09 am
Messages: 17951
Localisation: Pyun City
Suivant les pas de son prédécesseur, j'ai malgré tout préféré cette fausse-suite au premier. Il y a un meilleur sens du tempo, plus d'allant dans le non-sens, moins de slapstick... comme si Kennedy (producteur executif également ici) avait voulu pousser le bouchon un peu plus loin.
Il reprend les éléments qui firent le succès du 1 : Garner et Elam en couple opposé, la dégaine nonchalante de Garner et ses réparties, un personnage féminin atypique (Suzanne Pleshette est en mode full force, mais ça m'a bien fait marrer je dois dire!) et la reprise des seconds rôles à gueule (Henry Jones excellent en chef de gare louvoyeur, Henry Morgan qui reprend pile poil le rôle de tête de la ville,etc...)
Beaucoup de plaisir de retrouver Kathleen Freeman qui se voit agrémenté d'un rôle plus important ici, et possède un abattage et une gouaille superbement mise en avant. Quelle gueule!

En fait, (et c'est une coïncidence assez curieuse car je l'ai revu juste avant sans savoir!) il s'agit d'une quasi-parodie de l'excellent western de Jack Arnold Une Balle Signée X/ no Name on the bullet! Reprenant l'argument central de la rivalité pour la possession d'une mine et de l'arrivée d'un tueur dans une ville engagé par l'une des parties. On y retrouve d'ailleurs, et ça n'est plus un hasard car c'est cela qui m'a fait tiquer au début, Willis Bouchey qui faisait le shériff dans le film d'Arnold et qui joue ici le rôle de (ahah) McLaglen.

Les dialogues sont à double détente et parfois franchement grossier, dont notamment le fameux "Fire in the Hole" hurlé par les mineurs pour prévenir de l'explosion de dynamite... dialogue que prononce Suzanne Pleshette dans les bras de James Garner au moment d'une explosion. En le regardant dans les yeux, elle ml^'ache ça comme naturellement :D Là j'avais avoir éclaté de rire et pensé que "ah ouais, quand même!!" et que cela soit laissé dans le film, personne n'y a rien compris, ou quoi?

Bref, 91mn excellentes pour ma part. j'ai assisté avec plaisir à cette re-création d'Ouest sauvage de pacotille, qui en ri plus qu'il ne s'en moque. C'est gentiment amoral (même si ça finit par un sempiternel mariage et un glissement vers la Mégère Apprivoisée!), réalisé de manière bien moins anonyme que Support your local sheriff et clairement, tout le casting vocifère avec plaisir. C'est bourré de détails, de gags à répétition bien vus (celui de la roulette avec Garner)... un bien meilleur soin apporté à l'ensemble que le précédent opus et une espèce de folie parfois non-sensique qui fait plaisir.

Vu le Blu Ray Twilight Time, en double programme avec Support Your Local Sheriff.
La copie y est nettement supérieur que son prédécesseur. Moins poussé vers les orangés, plus naturel dans son approche, avec des détails parfois superbes et un très beau boulot sur les couleurs. Pas mal de scènes de nuit (la ville vit en effet à l'inverse du fait des explosions de mine de nuit!) aux contrastes très réussis!

Par contre le son DTS DH MA 1.0, n c'est vraiment pas ça. Flaibard, aux voix parfois en retrait, nasillardes.... pas génial. Il n'y a rien que la partition musicale qui soit franchement mise en avant (qu'on retrouve par ailleurs en piste séparée en guise de bonus, comme d'hab chez TT)

_________________
Oh really? Well then I'm sure you wouldn't mind giving us a detailed account of exactly how you concocted this miracle glue, would you ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group  
Design By Poker Bandits  
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz


 

Les illustrations et photos contenues sur ce site sont la propriété de leurs éditeurs respectifs.
Les textes contenus sur ce site sont la propriete de DeVil Dead
http://www.devildead.com - devildead@devildead.com